Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 10:12
UN CONSEIL MUNICIPAL "OUVERT"

UN CONSEIL MUNICIPAL "OUVERT"

 

 

ASSISTER AU CONSEIL MUNICIPAL : C'EST FAIRE VIVRE LA DÉMOCRATIE LOCALE

Nous avons enfin pu suivre ce Conseil Municipal dans la salle de la Mairie Annexe de la Jarrie...la retransmission sur la chaîne de la Ville des Sables d’Olonne avait son charme mais on , on vit mieux les débats quand on est au contact des élus. (voir photo ci-dessus ).

C'est aussi une occasion de rappeler que les conseils municipaux, communuataires,départementaux, régionaux....sont publics. Si le législateur a voulu cela ce n'est pas un caprice? C'est silmplement un souci louable d'inscrire la vie publique dans la démocratie. Répétons-le la présence des citoyens aux "Conseils", à un poids certains. Elle rapproche élus et citoyens ...les élus ne sont plus seuls à décider et les citoyens ont beaucoup à découvrir et apprendre en suivant les débats des Conseils.

 

LES RÉSERVES FONCIÈRES

Pour les collectivités, constituer des réserves foncières est une nécessité impérative. La réserve foncière permet à la collectivité de prévoir l'avenir, de satisfaire des besoins qui lui sont ou seront propres et de maintenir un équilibre sur le marché de la construction  entre sur le secteur public et le secteur privé qui doivent jouer la complémentarité.

Le Conseil débutait donc par le bilan de la politique foncière 2021 de la Ville des Sables d'Olonne. Une occasion de revenir sur un serpent de mer qui n’en finit pas de réapparaitre depuis au moins deux décennies : l’aménagement du Centre-Ville 3 du quartier du Centre Bourg de Château d’Olonne.

Heureusement, qu’il n’y a pas trop de curieux citoyens ex castelolonnais pour se souvenir  des pérégrinations du projet « Centre Ville 3 » et de cette zone à l’abandon depuis si longtemps. Il était certainement plus urgent de bâtir une nouvelle mairie (4,5 millions d'euros) que de faciliter la construction de logements à une période où il y avait déjà une file d'attente de logements sur le territoire de 700 familles).

Critiquer les élus est chose aisée mais il faut partager les responsabilités entre élus réélus et citoyens passifs qui acceptent tout de la part de leurs élus. Il faut aussi ajouter que la réalisation de projets par les collectivités se heurte à une montagne de procédures aussi longues que complexes ?

À l’abandon, le terme est malheureusement encore inexact comme l’atteste la photo ci-dessus de l’étude de 2009. L’ancienne municipalité a exproprié, a multiplié les projets et les études : quel gâchis ! et surtout quelle irresponsabilité ! pour un site en Centre-ville sur lequel devait être édifié un ensemble d’une centaine de logements sur un peu plus d’un hectare.

Lors de ce conseil municipal de mai 2022 de la Ville Nouvelle des Sables d'Olonne nous apprenons donc que la nouvelle ville des Sables d’Olonne qui a « hérité » de ce dossier pourri envisage une conception plus aérée... « l’opération sera réécrite » nous a annoncé l’adjoint à l’urbanisme  Nicolas CHÉNÉCHAUD.

Nous souhaitons avoir enfin ! une belle opération en zone urbanisée avec un Centre Ville du quartier de CHÂTEAU D'OLONNE toujours presque aussi mort que par le passé. Il faut espérer que, cette fois, ce sera la bonne « réécriture ». Au moins cette revue de détail des réserves foncières a l’avantage de faire ressortir des placards des espaces en réserves bien situés, accessibles, constructibles...

 

À SUIVRE...

 

2008/2009 L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE A BIEN CAFOUILLÉ !(  Archives CACO)

2008/2009 L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE A BIEN CAFOUILLÉ !( Archives CACO)

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 21:25
Aprés les travaux de 2011 2012...une montée vers l'Eglise hasardeuse, objet de polémique et d'accidents

Aprés les travaux de 2011 2012...une montée vers l'Eglise hasardeuse, objet de polémique et d'accidents

Miracle de Saint Hilaire ce qui était impossible devient réalisable : trop tard !

Miracle de Saint Hilaire ce qui était impossible devient réalisable : trop tard !

Les travaux contestés, hasardeux et couteux...qui n'avaient aucne urgence

Les travaux contestés, hasardeux et couteux...qui n'avaient aucne urgence

Nous ne reviendrons pas sur toutes les interventions faites par voie de presse, au Conseil Municipal de Château d'Olonne , sur ce blog ...pour dénoncer l'erreur que constituait le réaménagement cette montée à l'Eglise.

 

http://www.olonnes.com/article-centre-ville-la-montee-vers-l-eglise-et-l-amenagement-du-parvis-auraient-pu-et-du-faire-l-objet-d-119643155.html

et autres

 

Il suffisait en 2010 2011 que la Mairie fasse usage de son droit de préemption sur  le terrain qui est en cours d'aménagement (photo du milieu) , il y allait  de l'intérêt général.

 

Jean-Yves BURNAUD ancien maire, Joêl MERCIER nouveau maire et consorts  ont  trompé tous ceux qui s'étonnaient de ce chantier d'aménagement de la montée à l'Eglise, de l'aménagement dangereux de la rue de l'Eglise (voir les problèmes de stationnement, de manoeuvres dangereuses quand il y a par exemple simultanément entrée ou sortie de l'école et une cérémonie à l'Eglise).

 

Il était urgent d'attendre puisque les terrains étaient voués à la revente par les héritiers ou à une opération de lotissement. Lors de cette mise en vente la mairie faisait valoir ses droits avec un vrai projet dans le cadre de la requalification du centre-ville.

Deux accidents graves ont été portés à notre connaissance sur le parvis de l'Eglise!

De trés grosses difficultés sont rencontrées par les personnes à mobilité réduite pour aller juqu'à l'Eglise.

 

Réponse de l'époque : on ne peut rien faire...le terrain dépend juridiquement d'une succession (CHATEAU) difficile.

 

2013 les terrains préemptables font l'objet d'une opération immobilière

2014 les travaux  ont commencé.

 

Tout cela sent le manque de transparence, la tromperie...Ce ne serait pas trés grave.

Ce qui est plus grave c'est que cette erreur est sans retour. Il ne sera plus possible de réaménager le virage d'entrée sur le parvis de l'Eglise, de rendre quelques places de stationnement, d'aménager la descente rue du Bois...de préparer le vrai centre-ville vivant de Château d'Olonne : de la mairie à l'Eglise ...comme dans toute commune en France.

 

Amis castelolonnais, cela le saviez-vous ? Citoyens castelolonnais et amis lecteurs à vous de juger !

 

 

Partager cet article
Repost0