Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 21:08
NON AU DÉVOIEMENT
NON AU DÉVOIEMENT

NON AU DÉVOIEMENT

LE PROJET DU MAIRE ET LA POSITION DES OPPOSANTS AU DÉVOIEMENT (LEURS "OUI" ET LEURS "NON")
LE PROJET DU MAIRE ET LA POSITION DES OPPOSANTS AU DÉVOIEMENT (LEURS "OUI" ET LEURS "NON")

LE PROJET DU MAIRE ET LA POSITION DES OPPOSANTS AU DÉVOIEMENT (LEURS "OUI" ET LEURS "NON")

DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE : UN RASSEMBLEMENT DEVANT LA MAIRIE AVANT LE CONSEIL MUNICIPAL DE CE LUNDI 16 JUILLET

Dépaysement lors de l'entrée dans ce conseil municipal du lundi 16 juillet 2018...devant la mairie, un rassemblement d'environ une centaine de citoyens (beau score de mobilisation pour un 16 juillet !) veut montrer aux élus l'opposition de la population au projet du maire qui aboutit à fermer la route du littoral pour dévier la circulation plus à l'intérieur (voir ci-dessus le projet).

Ce mouvement est fort du succès de sa pétition : plus de 4 500 signatures pour une pétition menée localement sans passer par les sites internet spécialisés. Des signatures qui vont peser lourd à l'avenir sur la procédure.

Bon nombre de ces citoyens vont "envahir" la salle du Conseil Municipal pour assister aux débats sur ce sujet dit de "renaturation des dunes du Puits d'enfer" qui inclut la fermeture de la route littorale.

 

ÉTAT D'AVANCEMENT DU PROJET, UN "PROJET COMPLEXE"

Le Maire Joël MERCIER présente succinctement le projet comme si, tous les présents, public et élus, avaient tous les éléments du dossier dans leur tête : plans, études, procédure...Un élu d'opposition de droite fait d'ailleurs remarquer ce manque de courtoisie à l'égard des personnes présentes. Il réitère, sans illusion, une remarque déjà faite...

Retenons de cette présentation du maire : "il s'agit de créer et valoriser un site naturel de qualité, gérant ainsi la transition entre le front de mer urbanisé des Sables d'Olonne et de la frange côtière du Château d'Olonne. L'ensemble ainsi créé s'établit sur 70 hectares." (sic)..."il vise à révéler le très fort potentiel de l'ensemble forestier/milieux humides/milieux dunaire" (sic).

Il y est question de milieux boisés retro-littoraux, de la relocalisation de la route du littoral "pour retirer la coupure écologique induite par la voirie et pour éviter l’Aléa submersion marine au lieu dit de l'Anse de la Parée et anticiper le recul du trait de côte." (sic)

Comme le dira le maire "ce projet complexe..."

 

IL FAUDRA PASSER PAR DES EXPROPRIATIONS ET UNE PROCÉDURE LOURDE

Pour cette opération, la collectivité doit être maîtresse du foncier. Or, les démarches amiables d'acquisition n'ont pas toutes abouties. Il faudra donc lancer la procédure qui permettra les expropriations donc passer par la procédure de l'enquête publique préalable à la Déclaration d’Utilité Publique DUP.

 

LE DÉBAT ET UN VOTE DÉCEVANT

Nous proposons à nos lecteurs de leur donner dans nos prochaines parutions l'essentiel des interventions des élus et un commentaire du vote

 

À SUIVRE : LE DÉBAT...

 

 

LE MAIRE ET SON ADJOINTE QUI VEULENT PASSER EN FORCE RENCONTRERONT DES CITOYENS RÉSOLUS À FAIRE MODIFIER LE PROJET, MOTIVÉS ET SOUTENUS PAR LA POPULATION

LE MAIRE ET SON ADJOINTE QUI VEULENT PASSER EN FORCE RENCONTRERONT DES CITOYENS RÉSOLUS À FAIRE MODIFIER LE PROJET, MOTIVÉS ET SOUTENUS PAR LA POPULATION

Partager cet article
Repost0

commentaires