Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 14:48

  

Voilà ce que nous recevons et livrons à votre méditation : "dura lex, sed lex" et nous laissons à son auteur tous les droits sauf celui d'excéder au volant effectivement les vitesses limitées :

   

                                         B14 50

   

"Plus que jamais, l'achat d'un GPS est indispensable, devant un état voyou qui a réinventé la gabelle et l'octroi. Le Tom-Tom est le meilleur, il coute deux prunes, moins les points. Et il donne en plus de nombreuses autres satisfactions que de signaler les radars.

 

J'en suis à 5 excès de vitesse pour un total de 12 km/h!  : 5+3+1+1+1. (sans GPS).

On pourrait en conclure que je respecte les limitations, puisqu'on n'a jamais pu me choper à plus de 5 km/h de dépassement.

Mais non: on taxe: 450 euros (675 avant rabais)  pour 5 forfaits qui ne valaient à eux 5 guère plus qu'une prune : absurdité! Les compteurs sont gradués de 10 en 10, et on taxe pour 1 km/h. On nous demande de mesurer une bactérie avec un mètre pliant ! On nous demande, après deux heures de conduite, de faire à chaque instant ce qu'aucun appareil, aucun cruise-control (ou contrôleur de vitesse) n'est capable de faire. Aucun physiologiste ne vous dira que cette performance est compatible avec la physiologie humaine. C'est tout simplement hors de portée de nos capacités physiques.

Nous sommes 20 millions de Français à rouler le nez sur nos compteurs, négligeant l'attention que nous devons à la route au profit d'incessants regards sur l'aiguille, ce qui va à l'encontre du soi-disant but de la manoeuvre. Cette attitude est dangereuse, de plus elle nous occasionne un stress permanent, qui est lui aussi accidentogène, en plus de nous pourrir la vie.

    1 km/h, il faut savoir que c'est 28cm à chaque seconde. C'est rien, trois fois moins que rien. Mais ça coûte 135 euros et un point.

   Imaginez qu'il vous reste 1 point sur votre permis.

Vous vous faites piquer à 51 km/h: tout d'abord, 51 km/h est une approximation, comprise entre 50.500 à 51.499 km/h. Ainsi, vous pouvez avoir parcouru 14cm de trop dans la seconde ou vous avez été mesuré. Donc, on va pouvoir vous dire: Monsieur (ou Madame), vous avez effectué 14cm de trop le 9/9/2010 dans la seconde comprise entre 16h, 35 minutes et 43 secondes et 16h, 35 minutes et 44 secondes. Aussi vous allez payer 135 euros, nous rendre votre permis, le repasser à grands frais, et avant cela,  faire un test psychotechnique à 120 euros, (pour vérifier que vous n'êtes pas complètement taré psychiquement, pour avoir mis en danger la vie de vos concitoyens en parcourant 14 cm de trop à chaque seconde qui passe) ainsi qu'une visite médicale à 24.40 euros.

Il faut se rappeler que 135 euros, c'est environ deux jours et demi de smig, soit une demie-semaine, et un mois d'économies pour un smicard qui bouffe des patates à chaque repas. C'est donc condamner ce pauvre bougre à un mois de travaux forcés s'il dépasse de 14cm la distance qu'on l'autorise à parcourir à chaque seconde. Et si on ajoute les 500 euros que ça va lui coûter de repasser son permis, ça porte la sanction à trois mois de travaux forcés.

Et qu'on ne me parle pas des 10% de tolérance: c'est confondre une tolérance judiciaire avec une tolérance d'instrument de mesure: personne ne peut garantir une vitesse à moins de 10% près, tant cela dépend du positionnement du radar plus ou moins rigoureux et de différents facteurs, climatiques entre autres. Il n'y a donc aucune tolérance judiciaire. Prétendre le contraire est simplement un mensonge.

 

La question est de savoir si nous voulons d'un état intolérant.

 

Le comble de l'injustice est que si vous roulez à 51 km/h ou à 69, la sanction est la même. Ainsi, je n'aurais pas été plus lourdement sanctionné si j'avais cumulé 95 km/h de dépassement plutôt que mes pauvres 12 km/h en 5 fois.

Pourtant la distance d'arrêt (sur route sèche) passe alors d'environ 26 m à plus ou moins 50m. Ce qui est carrément le double!! Et sur route mouillée de 40 à près de 80 m.

De plus, une vitesse à 51 km/h témoigne d'une volonté réelle de respecter la vitesse autorisée, alors qu'une vitesse de 69 km/h témoigne, sauf étourderie ou fatigue, d'une réelle volonté de s'en foutre.

 

Je pense qu'il faut créer une association de mécontents, pour payer un cabiner d'avocats de haut vol qui mettra Sarko et ses suceurs de pognon le nez dedans.

Je n'oublierai jamais que c'est à Sarko qu'on doit le terrorisme routier qui sévit depuis qu'il était ministre de l'intérieur. Surtout pas en 2012. Les anglais adorent leurs bobbies, et nous haïssons nos flics : beau résultat !!! Et je sais qu'ils en souffrent, eux aussi, eux surtout.

Rappelons-nous aussi que grâce à des accords immoraux avec le privé (toujours lui), une énorme partie des taxes prélevées vont directement dans la poche d'actionnaires avisés, : ils ne sont pas près d'arrêter d'investir dans les machines à sous. C'est encore un scandale dans le scandale.

 

Aux armes, Citoyens!  Les aristocrates au pilori!  Et les radars au pilon!"

 

Nous ne savons pas si l'actuel Président de la République est comptable de nos excès de vitesse, de nos écarts et de leurs sanctions en la matière mais il est certain que l'auteur de ces lignes a le droit d'exprimer sa rancoeur face à l'acharnement des radars à le poursuivre pour 1 kimomètre heure de trop et nous sommes aussi persuadés qu'après cette expérience il roulera désormais plutôt à 49 km/h qu'à 51 km/h quand la limitation sera à 50 km/h . Mais dans ses réflexions il y a du bon .

 
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


C'est effectivement honteux. Pour ma part je n'ai plus que 6 points : la meilleure, 1 heure du matin à Marans (45 €) dépassement retenu 2 km/h (en plein hiver par temps sec avec une lune on y
voyait presque comme en plein jour et pas un chat).  Sur le parcking de Géant le 27 juillet : 2 points (+ 22 €) à cause de mon téléphone j'étais à l'arrêt dans une contre allée
pour repérer et récupérer une personne âgée, C'est sacndaleux.  Mais, ne comptez pas sur nos élus pour nous dégendre. En revanche ces mêmes notables
roulent trsè vite sur certains boulevards du Chateau avec leur 4 x 4 et téléphone en main. Là il n' y a jamais la Police et de toute façon la
Police ne verbalisera Monsieur Chose !!!!!  



Répondre