Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 17:46

 

DSC08175

 

 

 

Il faut protéger le sport contre toutes déviances : tricherie, dopage...

Nous avons apprécié  dans le Journal des Sables du 17 janvier 2013  le courrier des lecteurs qui soulevait à travers le problème du vrai et faux amateurisme celui de l’éthique en matière de sports.

Le débat sur la drogue et le cyclisme n’est pas clos. Il est cependant très regrettable que pour justifier une situation condamnable certains  responsables avancent l’argument que tous les coureurs se dopent ou se dopaient donc ce n’est pas grave.

Dans ce courrier des lecteurs il s’agit d’autres faits : nombre de clubs sportifs trichent pour entretenir une équipe fanion et les dirigeants payent des dessous de table, des faux frais de déplacements…

Certes, on ne peut avoir un monde parfait.

Maos nombre de dirigeants disent que c’est une pratique courante donc normale. Cette position doit être combattue avec force. Le sport doit être exemplaire car nous confions nos jeunes aux dirigeants (le plus souvent dévoués et bénévoles) et on n'a pas le droit de tromper les jeunes. Le sport est une école de la vie. Il doit être protégé de toutes déviances comme l’usage des dopants, des rémunérations occultes…

De plus, nombre de clubs bénéficient de subventions de la part des collectives locales, de l’État. Ces subventions (argent public, le vôtre, le nôtre) servent dans le cas des déviances citées ci-dessus à financer une tricherie ! Est-ce normal ?

Mais regardons l'envers de la médaille. Est-il aussi normal qu’un club ayant à sa tête des dirigeants honnêtes soit pénalisé parce qu’il ne peut ou ne veut payer entraîneurs et joueurs au « black » ?

Il appartient aux collectivités qui subventionnent des clubs, aux Fédérations, éventuellement aux magistrats saisis de fraudes de préserver la pureté du sport ; aucun laxisme ne peut plus être toléré.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
tricher ou dopage n'a pas sa place en sport
Répondre
C
Oui mais notez que la "triche" gagne dans de nombreux clubs...les dirigeants rigoureux honnêtes sont les victimes des dirigeants pas clairs qui distribuent non pas des salaires déclarés mais des frais de déplacement, des primes versées en liquide, des avantages camouflés pour garder leurs pratiquants et pour "débaucher " des athlètes de clubs concurrents...techniques qui se généralisent..."tout le monde le fait" nous a-t-on répondu
1) c'est faux
2) ceux qui le font déshonorent le sport, se déshonorent et pourrissent les jeunes qui se souviendront de ces pratiques