Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 08:30

 UN CENTRE DE TRI UNIQUE DE TRI POUR LA VENDEE : cela  implique communication, transparence, sérieux et dialogue...pour l'instant il y a trop de doutes.

 

  Rappel de la collecte et du traitement au Pays des Olonnes

déchets 20110001 

UN TRAIN PEUT EN CACHER UN AUTRE

Une première décision importante a été prise ce mardi 19 mars par le syndicat TRIVALIS : reporter la construction de la troisième usine TMB de VENDEE prévue en 2013  à CORPE (voir  DECHETS TRIVALIS TMB...suite  )

Mais il y a une nouvelle peu rassurante voire étonnante (aprés les rumeurs concernant cette éventualité)  qui circule depuis des mois : la fermeture des 4 centres de tri    ( particulièrement des emballages) de VENDEE et la création d’un centre unique…à la FERRIERE,  ville dont le Maire est le Président de TRIVALIS. Information, qui maintenant est devenue officielle.

On a l’impression que ce projet veut faire oublier la triste réalité de l’expérience TMB...le train TMB passe mais le Centre de TRI unique pointe le bout de son nez un peu caché par justement le TMB.

La fermeture des 4 centres de tri c’est la perte de leur emploi pour les salariés dont de nombreux travailleurs en réinsertion qui ne seront pas près de retrouver un emploi.

Les arguments du président de TRIVALIS

Économies de traitement

Modernisation du traitement alors que les sites ne sont pas aux normes

Un investissement de 15 millions d’euro raisonnable

Des réponses à ces arguments :

Encore une fois on retrouve le même cabinet conseil BOURGOIS dont l’objectivité et la  crédibilité ont été mises en cause dans la mission que lui a confié TRIVALIS pour les usines TMB. Le résultat est maintenant là : au départ, lors du vote sur le Plan Départemental de traitement des déchets étaient prévues  5 usines pour un budget d’environ 59 millions d’euro…en 2013, il n’y a heureusement que  2 usines dont les coûts dépassent les 65 millions d’euro. en autorisation de programme. Ne va-ton pas recommencer à commettre les erreurs du TMB et cela dans une précipitation qui ressemble à un passage en force?

Nous doutons encore plus des études du dit Cabinet qui sont à géométrie variable comme on va le voir…en effet, selon une nouvelle étude (la première ne devait pas être convaincante !), TRIVALIS fera encore plus d’économies…On passe d’une économie annuelle annoncée à 900.000 euros par an à une économie annuelle de 2.7 millions…trois fois plus : qui commet ou a commis l’erreur ?

Le transport des déchets sera multiplié par un chiffre qui fait aussi l’objet de contestations sérieuses.

Comme par hasard tous les chiffres de calculs des frais de fonctionnements annoncés au début sont révisés à la baisse…il faut exiger du cabinet conseil BOURGOIS et du Président de TRIVALIS, s’ils poursuivent dans cette voie, qu’ils s’engagent à une obligation de résultat personnellement et professionnellement.

La nécessité de la création d’un centre unique de tri n’est pas prouvée. N’y a-t-il pas d’autres moyens de faire diminuer la production d’emballages plastiques ?

Nous demandons donc à TRIVALIS et au Conseil Général de reprendre leur copie afin d'éviter de retomber dans les errements du TMB.

Nous ne nous affichons jamais en opposant à un projet quand celui-ci est source de progrès, d'économies et élaboré en toute clarté mais, dans ce cas, il faut reconnaître que les doutes sont permis, les méthodes méritent des explications, des engagements...

Les citoyens ont été trop trompés par le TMB où nous avons, preuves à l'appui, montré que même l'enquête publique manquait de transparence.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires