Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 00:28

DSC08127

 

 

LE BUDGET

NOTE D’AMBIANCE

Assommés par un ordre du jour de 36 points, par la présentation du Plan Local de l’Habitat en début de séance  voir Communauté de Communes des Olonnes : conseil communautaire du vendredi 29 mars 2013 …., mal à l’aise dans une salle trop étroite, les élus n’ont pas montré un intérêt particulier à la longue et monotone litanie qu’a du déverser sur son auditoire le Président de la Commission  des Finances, le maire adjoint de Château d’Olonne, Joël MERCIER.

À quand une présentation dynamique des budgets  avec rétroprojection ?...à la prochaine mandature

Un débat ? Non : pas une question n'a été posée. Il n'y a eu qu'une intervention voir : SCHEMA DE MUTUALISATION DES MOYENS ENTRE COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE BUDGET 2013 DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES OLONNES

Données brutes

FRAIS DE FONTIONNEMENT: 36 040 760

INVESTISSEMENT :15 503 191

Donc un budget principal de : 51 543 951

S’y ajoutent les Budgets annexes (assainissement, activités industrielles et commerciales et pépinière d’entreprises)

Budget consolidé pour l’ensemble (budget principal plus budgets annexes) : 62 582 393 €

 

LE DEBAT

Il n’y a plus eu de débat : mais comme à son habitude « l’opposant proposant» Jean-Claude ROSSIGNOL a essayé d’animer le Conseil en avançant trois idées :

Des budgets dont le montant total dépasse 62 millions d’euros méritent un temps de réflexion, un débat,

La communauté de communes a perdu son âme et est devenue une 4 ème commune dont le budget est consommé aux deux tiers par des frais de fonctionnement au lieu de privilégier l’investissement,

Pourquoi ne pas lancer immédiatement le schéma de mutualisation des moyens prévu par la loi de 2010 : mutualisation des moyens entre les 3 communes (Château d’Olonne, Olonne-sur-Mer, Les Sables d’Olonne) et leur communauté de communes la CCO ?

Vous avez l’accueil fait à ces propos : SCHEMA DE MUTUALISATION DES MOYENS ENTRE COLLECTIVITES TERRITORIALES

Il faudrait peut-être réfléchir à la raison profonde qui fait que les élus (sauf les 4 de l’opposition sur 38 délégués) montrent leur profond désintérêt aux délibérations qui leur sont proposées. Pourquoi aucune interrogation sur ces budgets, aucune demande d’explication sur le PLAN LOCAL DE L’HABITAT…?

désintérêt des élus délégués à la Communauté de communes par rapport à leur mandat dans cette institution (mais sont-ils plus participatifs lors des débats en Conseil Municipal ?),

peur de déplaire aux Présidents en posant une question qui peut fâcher voire agacer ?,

idée fausse : que tout a été vue en commission, pourquoi encore une approbation en Assemblée plénière ?...si on poursuit dans cette voie il faudrait poser les questions : pourquoi un Parlement, pourquoi un Sénat ?...tous les projets ont été vus par des fonctionnaires...

Cela n’empêche que la passivité des élus fait qu’au Pays des Olonnes des budgets pour un montant de 62 millions d’euros sont adoptés ainsi au milieu de l’indifférence des élus. Est-ce grave ?...à chacun de répondre y compris aux contribuables citoyens qui vont payer leurs trés chers impôts locaux.

Pour nous, le résultat est clair : l’expression de la démocratie n’existe plus dans ce Conseil Communautaire.

 

La Mothe Achard  Assemblée des Com

Partager cet article
Repost0

commentaires