Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 15:17
PAYS D'OLONNE : la nouvelle piscine et ses premiers baigneurs
PAYS D'OLONNE : la nouvelle piscine et ses premiers baigneurs
Piscine des Chirons

Piscine des Chirons

PAYS D'OLONNE : la nouvelle piscine et ses premiers baigneurs
Aqualonne activités

Aqualonne activités

AQUALONNE : voir tarifs : http://aqualonne.fr/tarifs.html

 

Partager cet article
Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 10:33
PISCINE NOUVELLE AU PAYS D'OLONNE J-1

LE 29 AOÛT 2015 OUVERTURE AU PUBLIC DE LA PISCINE COMMUNAUTAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE Á PARTIR DE 10 HEURES

 

Située à l'entrée de la zone des Plesses cette piscine offre deux bassins dont un grand ( 375 m2) pour la natation pure et dure et un plus petit (125 m2) plus ludique.

 

S'ajoutent à cet équipement classique piscine 3 toboggans, cascades...

Un ensemble à découvrir qui complète en partie pour le Pays d'Olonne les équipements de la piscine du Remblai, des Chirons et des piscines des résidences de loisirs camping...

C'est donc avec joie que nous annonçons la mise en service de cet équipement au Pays d'Olonne : joie mêlée d'amertume .

Il faut se remémorer l'échec du projet d'un vrai Centre Aquatique en mai 2011 monté avec les communes voisines de Vairé, de l'ile d'Olonne et de Sainte Foy. Les querelles de clocher ont tué un vrai projet rentable et attractif pour les 100 000 sédentaires du bassin de vie et les 100 000 touristes et familles de passage qui auraient eu un véritable équipement qui aurait été le bienvenu pour tous et particulièrement lors de ces journées maussades de fin de saison et le hors saison.

 

La bêtise de nos élus du Pays d'Olonne gâche un peu la joie de cette ouverture au public de ce nouvel équipement."Quelle erreur!" s'était écrié un élu lors du vote de la CCO pour cet équipement prévu pour 6 millions d'euros ! ...aujourd'hui la presse annonce 13 millions d'euros.

 

Bon bain à tous !

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2015 2 30 /06 /juin /2015 22:36
Le ciel se dégage au-dessus de la piscine centre aquatique communautaire et ex-intercommunautaire...

Le ciel se dégage au-dessus de la piscine centre aquatique communautaire et ex-intercommunautaire...

VERS L'OUVERTURE DE LA NOUVELLE PISCINE : IL FAUDRA PATIENTER JUSQU'EN FIN AOUT 2015

 

Un programme d'ouverture se dessine.

Il a été dévoilé au cours d'un conseil communautaire exceptionnel samedi dernier.

L'objet de ce Conseil Communautaire était la nomination officielle de la société délégataire ; ce sera RECREA récréa.fr , un spécialiste qui ne manque pas de références.

Nous aurions aimé plus et mieux avec un investissement rentabilisé par une multifonctionnalité et sur un autre site plus attractif. Cela aurait pu se réaliser avec les communes d'Auzance Vertonne (VAIRÉ, SAINTE FOY, ILE D'OLONNE) . C'était trop demander aux élus d'alors (de la précédente mandature) .

Il fallait céder au caprice du maire de CHÂTEAU D'OLONNE qui voulait sa piscine mais payée par la Communauté de Communes des OLONNES. Comme le maire des Sables d'Olonne était son redevable, il a imposé cette piscine sur ce site même si c'était une erreur grave sur le plan de l'implantation et de l'animation du Pays d'Olonne et sur celui des coûts de gestion.

Ce fut un choix de basse politique et non un choix technique, financier et stratégique.

Ce fut la fâcherie avec la communauté de communes AUZANCE ET VERTONNE

COMPROMIS COMPROMISSIONS ERREURS : le contribuable payera les pots cassés en souhaitant qu'il y en ait le moins possible.

 

VIVE LA NOUVELLE PISCINE DES PLESSES !

Partager cet article
Repost0
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 16:26
PAYS D'OLONNE : bientôt la troisième piscine, encore un peu de patience
C'est le temps des finitions, des tests...

C'est le temps des finitions, des tests...

"ICI PROCHAINEMENT"...c'est pour très bientôt l'ouverture de la Piscine communautaire de CHÄTEAU D'OLONNE encore un peu de patience...

mais en attendant, comme l'a dit un illustre élu du PAYS D'OLONNE,... pour se baigner, il y a aussi une très belle plage.

 

Donc il flotte encore un petit mystère sur la date exacte d'ouverture au public de cette piscine "communautaire".

 

Rappelons que cette piscine est située à l'entrée de la zone industrielle des Plesses à CHÂTEAU D'OLONNE dans un cadre qui reste un peu bucolique et près des établissements scolaires.

Le choix du site, la déception pour certains  de voir se réliser un projet qui manque d'ambition pour le Pays d'Olonne, l'autre déception de n'avoir pu mener le projet avec nos voisins de la Communauté de communes d'Auzance Vertonne  (SAINTE FOY, VAIRE, L'ILE D'OLONNE)...tout cela sera mis au second plan lors de l'ouverture et c'est dans le temps que l'on poura dire si le bon choix a été fait...et d'ailleurs qui se souviendra des péripéties douloureuses de l'accouchement du projet ?

PAYS D'OLONNE : bientôt la troisième piscine, encore un peu de patience
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 17:39
Le projet prend forme et on peut alors bien voir ses limites incontestables : un complexe aquatique ?

Le projet prend forme et on peut alors bien voir ses limites incontestables : un complexe aquatique ?

CHRONIQUE d'une erreur qui va coûter cher...mais qui aurait pu rapporter gros.

À vouloir économiser en rabaissant toute ambition futuriste tout projet perd son efficacité et devient plus onéreux...c'est une donnée constante de l'économie.

 

Le bâtiment prend forme, il est donc temps de rafraîchir les mémoires pour évoquer avec du recul une histoire qui n'est pas rose.

 

Cette piscine appelée abusivement "complexe aquatique" fera au moins des heureux surtout à Château d'Olonne...qui aura sa piscine, sans en payer les frais de fonctionnement (très lourds), sans investir (c'est la Communauté de Communes des Olonnes qui finance)..c'est ce qu'on appelle abusivement la solidarité intercommunale ! 

 

Mais la question demeure et demeurera pourquoi et comment les élus ont-ils accepté de réduire le projet initial de vrai complexe aquatique à une piscine dont on mesure maintenant de visu son manque d'ambition voire son caractère rétrograde (voir photo ci-dessus).

 

AU DEPART UN GRAND COMPLEXE AQUATIQUE, investissement des 6 communes du Canton avec de multiples vocations dont celle importante de créer un outil répondant aux besoins de la vocation touristique de l'agglomération.

 

...A L'ARRIVEE UNE PISCINE MUNICIPALE dans une zone industrielle (heureusement près d'établissements scolaires).

 

Au Pays d'Olonne, les élus ont déjà engagé 5 millions d'euros pour un VENDEOPOLE dont on ne sait ce qu'il va devenir,

A Château d'Olonne, on dépense 4.5 millions d'euros (hors terrain) pour une  nouvelle mairie dont on ne connaît pas la vocation future et on a bien dépensé 2 millions d'euros pour une salle de cinéma "Gargamoelle" inconfortable, ingérable dont la caractéristique est d'être très, très peu utilisée.

Aux Sables d'Olonne, un village entreprises nautiques habité par les fantômes (1.5 millon d'euros ).

Il y avait donc bien les moyens au Pays d'Olonne de financer un équipement valorisant pour les sédentaires et attractifs pour le tourisme : une équipement rentable !

 

ALORS POURQUOI AVOIR ABANDONNE LE PROJET DE COMPLEXE AQUATIQUE MULTIFONCTIONNEL : remise en forme, fosse pour la plongée, bassins et équipements normés pour des compétitions nationales voire internationales, lieux de détente et de rencontres avec des extérieurs aménagés pour des sports de plein air...?

La Réponse : cette piscine pataugeoire c'est le résultat d'une basse politique dont les élus de Château d'Olonne portent le poids partagé avec les anciens élus des Sables d'Olonne...Olonne  a sa piscine; les Sables ont celle du remblai...donc il en faut une pour Château d'Olonne !...avec ce raisonnement les élus engagent 10 millions d'euros sans le moindre soici de rentabilité et d'efficacité. Le rapport "d'étude " issu de déplacement d'élus pour voir d'autres piscines est navrant de simplisme.

LA BASSE POLITIQUE ET SES COMBINES , LE MANQUE D'AMBITIONS ET DE PROSPECTIVES ont tué le projet
 

D'ailleurs, le maire d'OLONNE SUR MER est sorti de sa réserve et il a tenu à se démarquer. Citons ses propos après le  fameux conseil communautaire qui a décidé de l'emplacement stupide de la piscine. "Selon le Maire d'Olonne sur Mer l'incapacité de la communauté de communes à prendre des décisions ambitieuses en faveur des Olonnes est le principal handicap du Pays des Olonnes". (Le journal des SABLES dans un article intitulé : un pavé dans la piscine !).

Le complexe aquatique   "contribuera à l'attractivité du territoire...". Ceci est clairement indiqué dans la présentation faite par le Conseil Régional qui a été trompé. Ce qui se réalise n'a  aucun rapport avec ce qui a été présenté au Conseil Régional (voir document ci-dessous). On a une piscine en entrée de zone industrielle, en bordure de la voirie qui ne présente : 

- aucun caractère attractif pour le tourisme : s'il fait beau le touriste va à la plage, s'il ne fait pas beau il ne va pas dans une piscine classique mais dans un complexe ludo-aquatique ou il part. 

- aucun "plus" par rapport aux piscines classiques, 

- qui coûtera très cher en frais de gestion sans amortissement possible. Si le complexe avait pu se développer dans un site attractif comprenant d'autre activités socio-culturelles il aurait attiré une autre clientèle...qui aurait participé à son financement. On voit le coût de ce genre d'erreur avec le Palais des Congrès les Atlantes dont plus aucune société n'a voulu assumer la gestion !

 

Enfin rappelons que ce choix sur la piscine a entraîné la "brouille" avec les communes qui étaient partenaires au départ : SAINTE FOY,  VAIRE, l'ILE d'OLONNE...du coup, d'autres projets sont tombés à l'eau comme leur participation au VENDEOPOLE, l'implantation du Pôle équestre...

Le Pays d'Olonne a besoin d'une autre gouvernance avec un vrai projet type OLONNES 2020...plus de politique de compromis, de projets rabougris, mal pensés...

 

Ce dossier est l'illustration du fait que les petits intérêts locaux, particuliers, les compromis et combines peuvent l'emporter au détriment de l'intérêt général...c'est cela que les français ne supportent plus.

 

 

LA PISCINE DE CHATEAU D'OLONNE hors d'eau, mais cet investissement restera le constat d'un échec
Partager cet article
Repost0
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 20:11

Ceux qui ont cru et rêvé que verrait le jour au Pays d' Olonnes un vrai complexe aquatique digne d'une station balnéaire qui a des ambitions touristiques nationales et internationales , digne d'une zone de chalandise de 150.000 habitants vont pouvoir mesurer leur désillusion.

 

Ils apprendront que pour 10 millions d'euros (si tout va bien et hors prix du terrain cadeau de la ville de Château d'Olonne) on a une piscine qui aura toujours un "complexe" d'infériorité par rapport au projet initial. Ils espéraient comme prévu initialement un investissement structurant. Les photos ci-dessous montrent le chantier en mars 2014 qui avance bien malgré un petit retard.

C'est effectivement un bien petit projet coûteux.

Livraison prévue en 2015

Au moins les habitants de Château d'Olonne auront " leur" piscine.

Elle sera financée par la Communauté de Communes des OLONNES  (investissement et frais de gestion) au mépris de l'intérêt général.

Celui-ci commandait que soit construit un vrai complexe aquatique rentabilisé par son accès attractif pour les sédentaires et aussi pour les touristes et où auraient pu se combiner compétitions, lieux de détente, lieux de soins, salles conviviales, zones ludiques, extérieurs attractifs avec aires de jeux...

Cela rappelle aux habitants du Pays d'Olonnes les 3 médiathèques (il y en aura bientôt deux) , les mini salles de spectacles coûteuses, disséminées...

Voilà l'exemple de cette gestion désastreuse et destructrice d'ambitions qui est la résultante du triomphe des querelles de clocher sur l'intérêt général.

Rappelons que ce projet était initialement celui de la  Communauté de Communes AUZANCE VERTONNE associée à  celle du Pays d'Olonne CCO. C'est la réduction du projet initial et la décision d'implantation à Château d'Olonne (zone des Plesses) qui a fait imploser l'union des deux communautés et envoyer aux oubliettes un vrai projet de complexe aquatique.

 

Voilà comment des élus comme les vice-Présidents de la communauté de communes des Olonnes CCO   Isabelle DOAT et Joël MERCIER ont concrétisé leur idée d'agglomération : en tuant dans l'oeuf le premier projet de collaboration intercommunautaire.

 

Voir ci-dessous le lien qui explicite la différence entre une piscine municipale et un complexe aquatique : deux choses intrinséquement différentes.

PISCINE DE CHÂTEAU D'OLONNE : un complexe d'infériorité
PISCINE DE CHÂTEAU D'OLONNE : un complexe d'infériorité
PISCINE DE CHÂTEAU D'OLONNE : un complexe d'infériorité
Partager cet article
Repost0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 20:13

 

DSC04332 Une piscine sympathique

 

 

Une controverse qui dépasse celle des mots mais qui illustre deux conceptions opposées :

 

celle des élus qui pensent qu'il faut oser investir plus et mieux avec une perspective d'avenir et rentabiliser les investisssements,

 

celle des élus qui voient petit et cèdent aux compromis et combinaisons de basse politique locale même si, in fine, ils coûtent plus cher aux collectivités et aux contribuables.

complexe-aquatique.jpg

 Schéma d'un complexe aquatique de taille modeste (Vannes)

 Une piscine c'est une chose, un complexe aquatique c'est autre chose .

 

Aux lecteurs surpris par l'ampleur de cette controverse nous devons une explication : la différence qui existe entre une piscine et un complexe aquatique ou centre aquatique. Si l'on voulait illustrer cette différence,  on dirait que la piscine est une mare à canards sur 10.000 m² et que le complexe aquatique est un espace conviviale bâti autour de l'eau, la détente, les jeux, la remise en forme...implanté parfois sur plusieurs hectares.

 

Initialement, en début 2011, les Communautés de Communes des Olonnes et de L'AUZANCE et la VERTONNE se mettent d'accord pour monter un dossier de complexe aquatique subventionnable par la Région. Ce complexe serait  situé à la Vannerie donc accessible aux 6 communes du canton ...puis la politique s'en est mêlée et le projet a été rétréci au minimum pour devenir une piscine scolaire implantée en entrée de zone industrielle à Château d'Olonne et la Communauté de Communes de l'Auzance et de la Vertonne se retire...avec sa part de subcention régionale.

 

Nous voulons montrer cette différence aussi pour que les élus concernés qui ne veulent pas comprendre ou DES ELUS et ELUES qui ne connaissent pas ou ne veulent pas reconnaitre la différence entre une piscine et un complexe aquatique soient informés et responsabilisés dans leurs dires. 

 

Une Piscine : c’est un bâtiment avec un ou deux bassins tel que les Chirons ou la piscine du Remblai (même si celle-ci bénéficie d’aménagements conviviaux…) : on y barbotte, on y apprend à nager et éventuellement sur les bassins de 25 mètres on y pratique les premiers niveaux de compétition

 

Un Complexe aquatique, c’autre chose : c’est un ensemble comme ceux de CHOLET, VANNES, LA ROCHELLE...ils peuvent comprendre des "prolongements" sur le même site avec d'autres équipements collectifs comme une patinoire...

 

Un beau projet au départ  puis la politique s'en mêle

 

Les 2 communautés de communes qui constituent les 6 communes du canton des Olonnes s'entendent pour le projet d'implantation du  complexe aquatique à la VANNERIE qui aurait pu accueillir effectivement une patinoire, le complexe équestre qui se construit à SAINTE FOY...on peut rêver. 

 

C'était possible mais la basse politique politicienne sablo castelolonnaise a détruit cet espoir initial ...les deux communautés de communes sont reparties dos à dos ! Quel gâchis !

 

Vive la solidarité intercommunale, et honte au triomphe des petits intérêts politiques personnels immédiats.

 

A SUIVRE pour tout savoir et comprendre la nécessité pour les collectivités d'investir plus et mieux....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 17:09

 

03437.jpg

 

A l'ordre du jour de ce Conseil Municipal deux sujets concernant le "complexe aquatique communautaire" : révision du PLU et permis de construire.

L'opposition CAP VRAI est intervenue sur ce sujet

Elle dit « Oui pour une piscine à Château d'Olonne » car égoïstement (en tant que castelolonnais on peut estimer que c'est une bonne affaire pour Château d'Olonne). En effet, les charges de fonctionnement et l’investissement incomberont à la Communauté de Communes des Olonnes CCO et non à la ville de Château d'Olonne et les castelolonnais seront les premiers bénéficiaires. C’est ainsi que se crée la solidarité intercommunale ! Chacun pour soi…surtout si c’est l’autre qui paye !

Mais quand on dépasse cet aspect égoïste et qu'on regarde l'intérêt général il faut oser être critique d'où l'intervention de l'opposition CAP VRAI ,lors de ce Conseil, et les explications qui vont suivre :

 

"Ce n’est pas le projet qui avait été annoncé : parti d’un complexe aquatique on en est rendu à une simple piscine scolaire aménagé. Pour le même engagement financier, il y avait mieux à faire. Et pour encore un peu plus, il y avait la possibilité de créer un équipement structurant cantonal à vocations multiples dont la gestion aurait été moins coûteuse.

La Ville de Château d'Olonne fait un cadeau en offrant un terrain de 12.000 m² alors que si le projet d'implantation à la VANNERIE avait été retenu comme initialement prévu, ce terrain aurait pu recevoir une autre destination.

Pourquoi de vrais complexes aquatiques à CHALLANS, LA ROCHE SUR YON ? et, encore une fois, rien de correspondant  au Pays des Olonnes ?"

La réponse difficilement compréhensible des représentants de la majorité a été que l'investissement de 8 millions soit effectué aus Plesses  ou à la VANNERIE cela revient au même et que l'intérêt du site choisi est que le terrain est disponible : le projet pourrait être mené à bonne fin pour mi 2014.Cet argument ne tient pas quand on voit que le futur DATA CENTER lancé fin 2012 verra le jour sur le site de la VANNERIE en 2013...il y a donc bien des possibilités d'utiliser des terrains CCO sur le site de la VANNERIE pour des investissements dans des délais trés brefs. Faire vite et mieux était possible sur le site de la VANNERIE...il suffisait d'une volonté politique.

Quant à un investissement pour un vrai compexe aquatique, il autrait été plus coûteux mais rentabilisable...à voir dans les prochains articles

CCO-avant-projet-2012-10.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0