Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 13:06

SIMPLE RAPPEL

Pour l'aspect :  "les économies d'échelle" réalisables grace à  une Commune Unique voir les deux liens ci-dessous (sélectionner et ouvrir la fenêtre)

liens :  URL : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/47/65/24/budgets-2007-etude.ppt

URL :  http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/47/65/24/budgets-etudes-2-.ppt

Commune Unique :
pour en finir démocratiquement avec les discours.
 
 
Depuis plus de 25 ans, la population des Olonnes entend parler de la création d’une commune unique.
 
Régulièrement, le sujet du regroupement des trois communes des Olonnes est abordé et, si leur association a progressé avec la création de la Communauté de communes, les élus ont d’ores et déjà choisi de ne pas trancher.
 
Pourquoi alors ne pas consulter les populations en leur demandant de se prononcer sur cette question ?
 
Les conseils municipaux n’ayant pas souhaité jusqu’ici interroger les populations des trois communes, comme la loi les y autorise pourtant, la seule possibilité existant aujourd’hui serait celle d’un REFERENDUM d’INITIATIVE POPULAIRE Il faudrait pour cela que 20% des électeurs inscrits dans chaque commune en fassent la demande. Il faudrait pour cela que 20% des électeurs inscrits dans chaque commune en fassent la demande.
 
Il ne s’agirait pas d’exprimer son opposition ou son soutien à l’éventualité d’une telle fusion, mais simplement, pour les habitants des Olonnes, de pouvoir dire s’ils souhaitent que la question leur soit enfin posée.
 
Pour que cette question de la commune unique ne soit plus seulement un débat d’initiés et puisse être enfin tranchée par la population.
 
C’est pour cette raison que plusieurs associations des Olonnes ont décidé d’unir leurs efforts et d’initier une démarche visant à ce que la « société civile » se saisisse enfin de ce débat qui concerne toutes les catégories de populations des Olonnes, et que des actifs et des retraités, des salariés et des commerçants, des associations et des entreprises, puissent enfin avoir leur mot à dire pour faire évoluer notre territoire.
 
C’est le but de cette démarche que de chercher à susciter le débat, et à initier la réflexion.
 
 
Le moment est venu de poser la question aux populations des 3 communes, seule façon d’avoir un débat en profondeur sur cette question passionnante qui représente à la fois un enjeu et un défi pour l’avenir de notre territoire.
 
A moins que 20% de la population des 3 communes ne le demandent, c’est aux conseils municipaux qu’il appartient d’organiser une telle consultation, en acceptant de faire primer l’intérêt général collectif des Olonnes sur les intérêts communaux.
 
Nous lançons donc un appel à destination des associations des 3 communes à prendre position afin de demander la tenue d’un référendum sur la commune unique.
 
Notre démarche est positive, constructive et de bon sens. Il ne s’agit pas de mettre en difficulté qui que ce soit, de polémiquer ou de provoquer, ou alors simplement le débat. Nous cherchons simplement à faire bouger les choses
 
 
Partager cet article
Repost0
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 07:35
OLONNES 2020 :
DE BONNES NOUVELLES : la naissance d’un Conseil de Développement
 
 
Une bonne nouvelle : le 18 avril 2007 nous paraît être une date importante pour le Pays des Olonnes.
 
En effet, le travail important de réflexion et de consultation mené en 2006 par une centaine de personnes représentants -les élus - les forces vives du Pays- et le monde associatif a abouti à ce projet « Olonnes 2020 » qui trace les contours de notre cadre de vie au Pays des Olonnes est suivi de sa mise en oeuvre.
 
Désormais une structure participative est en place pour poursuivre ce dialogue : c’est le Conseil de Développement créé sous forme d’Association dont l’objet est de contribuer au développement global, cohérent et harmonieux du territoire de la Communauté de Communes des Olonnes.
 
Il est à remarquer que la composition du Bureau de cette Association comprend 5 membres dont deux élus Monsieur Louis GUEDON et Monsieur Jean-Yves GRELAUD et trois représentants du monde associatif et de celui de l’Entreprise : Monsieur Xavier HOFFMANN qui en est le Président, Monsieur Miguel JONCHERE et Monsieur Joël GUERSENT.
 
Souhaitons bonne route au Conseil de Développement : qu’il porte le projet OLONNES 2020 avec cet esprit participatif et concret qu’on a connu lors de l’élaboration de l’Étude.
 
Qui a dit qu’en période électorale rien ne pouvait se faire ?
Partager cet article
Repost0
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 20:49

DES PROJETS D’AVENIR

 

 

ZAD de la VANNERIE

 

VENDEOPOLE

 

 

« Ça Cafouille »

RAPPEL

 

 

Les grandes orientations pour notre avenir au Pays des Olonnes ont été récemment définies par nos élus avec la participation dans une certaine mesure de la représentation des forces vives du pays : ainsi, les élus en ont décidé lors de l’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT)…et lors de l’étude prospective d’OLONNES 2020 et puis…on voit les Municipalités d’Olonne et de Château d’Olonne prendre des dispositions qui ne paraissent pas correspondre aux orientations décidées et présentées aux citoyens.

 

ERREMENTS

 

 

Il faut que nos élus répondent clairement : ces orientations sont-elles prises

 

- par stratégie politique pour s’éviter de s’entendre dire que les Olonnes n’ont plus de projets ambitieux et ou pour simplement répondre à une obligation légale comme le Schéma de Cohérence Territoriale ?

 

- ou, s’agit-il réellement de projets, d’une volonté politique affirmée de l’élaboration d’un cadre porteur d’avenir dans lequel nos élus croient ?

 

Pour l’instant, nous, observateurs attentifs, sommes dans le doute que les déclarations et attitudes des mêmes élus alimentent.

 

Ainsi, le VENDEOPOLE verra, apprend-on, s’implanter des entreprises dans le secteur des hautes technologies. N’a-t-on pas parlé sur ce site d’usine de traitement des boues de la station d’épuration ? Il faut clarifier les choses : si l’on veut « faire venir au Pays des Olonnes » des entreprises de haute technologie il faut d’abord prévoir l’environnement : accès, développement des structures d’accueil…). A notre connaissance, si cette ambition est affichée dans « ’Olonnes 2020 », à ce jour, rien n’est programmé et ce n’est pas l’état des finances de la Communauté de Communes qui permettra d’avancer.

 

De plus, si l’on étudie les implantations sur les autres VENDEOPOLES (5 parcs départementaux sont réalisés et trois sont en cours d’implantation) l’objet des VENDEOPOLES est de favoriser l’implantation d’entreprises du secteur industriel ou tertiaire et non d’attirer des entreprises de haute technologie qui nécessitent un environnement dont le Pays des Olonnes ne bénéficie pas encore. Il faut être sérieux le VENDEOPOLE Littoral Sud n’existe pas encore.

 

Sur la ZAD de la VANNERIE, on ressent aussi à travers les déclarations des élus des objectifs différents puisque les deux communes concernées par le foncier ne semblent pas avoir le même objectif. Sur la partie située sur la Commune de Château d’Olonne il est question de créer des logements sociaux…ce qui ne correspond pas à des implantations d’un parc technologique !!! Des logements sociaux : attribués selon quels critères ? Dans quel cadre ?

 

C’est la Communauté de Communes qui a pour compétences « l’étude et l’élaboration d ‘un projet de programme local de l’habitat (sa mise en œuvre reste de la compétence des communes » et « la politique et l’action en faveur de l’habitat social ». Comment la Commune de Château d’Olonne peut-elle projeter d’affecter des terrains et se lancer dans un plan de logement social sans que la Communauté de Communes ait fixé le cadre qui est de sa compétence ?

 

Voilà deux exemples de schémas d’incohérence territoriale.

 

Il est grand temps que nos élus des Sables d’Olonne, du Château d’Olonne et d’Olonne sur Mer accordent leurs violons et parlent d’une seule voix…à moins qu’ils agissent ainsi pour faire triompher le processus de la COMMUNE UNIQUE.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 23:14

BUDGETS  DES COLLECTIVITES DU PAYS DES OLONNES : DANGERS

Les débats d'orientations budgétaires des collectivités du Pays des Olonnes permettent (en théorie) avant la présentation de leurs  budgets d'informer les élus et les citoyens sur leur situation financière et sur les projets.

Nous avons dans ce contexte analyser la situation au Pays des Olonnes et nous vous faisons p art de nos réflexions : DANGER !

L'avenir n'est pas réjouissant pour le contribuable et pour la capacité des collectivités olonnaises de mettre en oeuvre une politique ambitieuse, porteuse d'avenir...il va falloir du courage politique à nos élus pour assainir la situation...une solution : la commune unique...et vite cela aidera bien les choses.

Pour en savoir plus : Cliquer sur ce lienddata.over-blog.com/xxxyyy/0/47/65/24/budgets/l--intercommunalite-rico-25-fev-2007.doc   

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 21:51
Le cercle d'informations sur le Pays des Olonnes s'enrichit...le blog APRO est lancé, le site "curiosités"...des citoyens travaillent pour la collectivité
Partager cet article
Repost0
15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 19:44

LES MASSES BUDGETAIRES 2006

Un point à bien connaîttre pour comprendre les difficultés financières de la Communauté de Communes des Olonnes : les budgets des trois communes et celui de la Communauté de Communes

 

 

Collectivités

Millions d'Euros

%

Les Sables d'Olonne.

52

28

Château d'Olonne

26

14

Olonnes sur Mer

22

12

Communauté de Communes

des Olonnes

87

47

Total :

187

100

Partager cet article
Repost0
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 13:06
LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES OLONNES (CCO)
 
 
L’Objet de l’intercommunalité
 
RAPPELS
 
La création en 1994 de la CCO (Communauté de Communes des Olonnes), a permis le transfert progressif de compétences des communes à la CCO, certaines obligatoires, d’autres facultatives.
 
Seules, les compétences en matière scolaire et de l’urbanisme (instructions et délivrance des permis de construire) sont restées à la charge exclusive des communes.
 
« Organe de coopération, la Communauté de Communes des Olonnes regroupe les trois communes du Château d’Olonne, d’Olonne-sur-Mer et des Sables d’Olonne. Ses missions sont multiples et portent sur des sujets aussi variés que l’économie (gestion de différentes zones d’activités, d’une pépinière et d’un village d’entreprises), l’environnement (assainissement, collecte et tri sélectif, fourrière automobile), la voirie (création et entretien de routes et d’artères d’intérêt communautaire), le sport, la culture (gestion de l’école de musique) ou les affaires sociales (gestion des structures petite enfance).
 
Bien, vite, à un moindre coût et pour le bien de tous : tels sont les objectifs que la CCO s'est fixés »
 
C’est ainsi que ainsi la Communauté de Communes des OLONNES (CCO) se définit elle-même.
 
Aujourd’hui quelle est la réalité ? C’est ce que nous verrons en examinant concrètement par la suite divers aspects de la CCO : transferts de compétences, difficultés financières de la CCO, les bonnes et les mauvaises solutions…et votre participation à ce dialogue…
 
Partager cet article
Repost0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 08:41
Le moment des choix
REGROUPEMENT DES COMMUNES
 
 
Nous entrons dans une vaste période électorale. Présidentielles et un peu plus tard les législatives vont se succéder en 2007. Début 2008, s’en suivront les communales. Concrètement, que pouvons-nous espérer de ces scrutins à répétition et plus précisément pour le Pays des Olonnes ?
 
Si l’on en croit les spécialistes, le décalage entre le peuple et la classe politique de notre pays n’a jamais été aussi profond. Manifestement, les votes sanctions successifs n’ont pas été pris en compte. En réalité, le citoyen manifeste sa désespérance à l’égard d’un système politique qui lui apparaît en total déphasage avec ce qu’il en attend.
 
Notre situation au Pays des Olonnes est à l’image de celle de la nation. L’opacité et la multiplicité des structures en place nous éloignent chaque jour un peu plus de la démocratie locale. La tentation du « chacun pour soi » devient de plus en plus évidente. Nous glissons progressivement vers une mentalité d’assistés. A qui la faute ? Aux institutions ? Aux élus ?
 
Vous connaissez nos convictions aujourd’hui partagées par le plus grand nombre. Les représentants des associations et entreprises conviés en 2006 aux travaux de l’étude « Olonnes 2020 »se sont clairement exprimés en faveur du regroupement des communes. Chacun s’en faisait le préalable à toute orientation de projets. Et pourtant, aucun mot le concernant ne figure dans les conclusions retenues par les élus. La rupture entre la société civile et les élus est là aussi évidente. Quelle déception !
                                                                         
Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que nous soyons à l’arrêt au Pays des Olonnes dans nos projets ? Le dévouement, même exemplaire des maires n’apporte pas d’éléments de réponse. La toute 1ère solution est ailleurs. Dans la configuration actuelle, aucun projet dit de développement durable n’a la moindre chance de voir le jour au Pays des Olonnes. 
 
Cessons de croire aux stéréotypes politiques qui nous font tout attendre de l’État, des municipalités. Essayons d’adopter une vraie démarche positive !
 
C’est bien connu : seule l’Union fait la Force. Nous avons décidé de joindre nos forces à la création d’une Union Fédérative. But de cette Union Fédérative : regrouper, en dehors de toute politique partisane, toutes les associations convaincues de la nécessité de faire une commune unique et décidées à faire pression sur les élus(es) et les candidats(es) au nom de l’intérêt général.  
 
Là où s’invite le débat, là est l’espérance !
 
 
Partager cet article
Repost0