Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 21:49

 

Photo-handball.jpg

 

 

STOP AUX FAUX AMATEURS !

Fausses factures, faux frais de déplacement, fausse comptabilté...

Avec la remontée en Première Division de football de l’équipe de MONACO, on reparle d’argent dans le foot.

L’habitude est de dire que l’argent tue le sport.

Le problème c’est que la gangrène qui mine le sport  ne s’arrête pas au haut niveau gagne tous les nouveaux à cause du laxisme qui entoure certaines pratiques que nous dénonçons ci-dessous.

En effet, en interrogeant dirigeants et pratiquants on découvre qu’en football, en rugby, en basket, en cyclisme…il y a 3 niveaux : les professionnels, les semi-professionnels et les amateurs...mais qu'il n'y a pas que les professionnels qui "touchent".

Pour les deux catégories semi-pro et amateurs, la situation n’est pas claire pour nombre de clubs.

Ainsi, les dirigeants soucieux de voir leur club  monter en division supérieure doivent attirer des joueurs et des entraîneurs qu’ils ont souvent repérés chez des clubs «adversaires».

Alors, ils proposent des « avantages » aux joueurs qu’ils convoitent. Pour emporter la décision du transfert il faut que les avantages proposés par le club « acheteur » soient plus avantageux que les avantages fournis par le club du joueur convoité. Logique !

Ainsi, la surenchère existe même au niveau "amateurs" : en foot, c’est le niveau CFA, et la même division d’honneur… qui est atteint de cette maladie.

Mais les Clubs qui jouent à ce jeu aussi dangereux que malhonnête se trouvent dans l’obligation de camoufler ces distributions de revenus occultes : ils payent donc leurs joueurs en faisant de fausses « factures », de faux décomptes  de déplacement, ils payent des primes payées en liquide…pour, en plus, ne pas payer de charges sociales et pour que leurs joueurs ne payent pas d’impôts sur leurs « primes ».

C’est le REGNE DE L’INJUSTICE…en effet le club honnête, formateur d’un bon joueur convoité, se voit privé de ce joueur par des moyens interdits, malhonnêtes.

Il ne faut pas que quelques dirigeants ambitieux mais peu scrupuleux par rapport à la législation sociale et fiscale s’appuient sur la mauvaise pratique de clubs concurrents pour continuer à diffuser cette gangrène. Il ne faut pas que les dirigeants se cachent derrière le « tout le monde le fait » !

   

COMMENT REVENIR AU BON SENS ET A L’HONNETETÉ et donc à la pureté du sport.

C’est très simple : il suffit que :

-          Les collectivités qui subventionnent les CLUBS… et qui doivent vérifier les comptabilités des Clubs qu’elles subventionnent le fassent sérieusement. Il devrait en être de même pour toute institution (les sponsors par exemple) qui fait des dons aux associations sportives et qui pourraient être complices des fraudes faites au niveau des clubs,

-          Les services fiscaux et URSSAF doivent contrôler les clubs… c’est d’autant plus normal que ceux-ci bénéficient par les subventions reçues de fonds publics,

-          Les Fédérations sportives doivent aussi intervenir : ce sont elles qui ont la responsabilité du contrôle des bonnes pratiques des Clubs…elles le font pour le haut niveau…elles doivent aussi faire respecter la loi dans les niveaux inférieurs.

-          Il faut peut-être aussi que le législateur se penche sur ces pratiques illégales et donne une certaine souplesse par exemple en fixant des règles pour les primes (allégements ou exonérations de charges…)

 

Ne laissons pas l’argent pourrir le sport. Faisons cesser l’hypocrisie actuelle qui voit des enveloppes circuler, des comptabilités de Clubs truandées, laissant les dirigeants de Clubs « propres » dans le plus grand désarroi.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires