Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 22:35

 

 

 

eau-robinet-150x150

 

 

 

EAU POTABLE EN VENDEE

Opération vérité remarquable parue dans OUEST France  : " barrages pleins, été serein, oui mais"…maintenant il faut mettre en place un PLAN D’URGENCE !

Le Président de VENDEE EAU (syndicat départemental qui a pour mission d’organiser la distribution d’eau en VENDEE www.vendee-eau.fr), Monsieur Éric RAMBAUD,  emploie le terme « vigilance »

En effet, la VENDEE, contrairement aux autres départements français (l’exception vendéenne), n’a quasiment qu’une seule ressource d’eau potable : ses retenues dans ses 14 réserves, les forages n’apportent qu’un complément marginal.

Que dit le Président de VENDEE EAU ?

-          Pour le présent :

-          impossible de stoker plus…puisque la construction de barrages est stoppée : voir la triste fin du projet de barrage sur l’AUZANCE…donc l’excédent de pluie de cette année est parti à la mer…d’où notre note d’humour noir…on laisse filer l’eau douce à la mer pour la récupérer et la désalinisé dans des usines qui seront des gouffres financiers et d’énormes consommateurs d’énergie,

-          Il faut garder le sens de l’économie d’eau,

-          Récupérer les eaux usées traitées…au pays des Olonnes on envoie cette eau en mer !

-          Se raccorder à la LOIRE…voir le coût, les dégâts des poses de canalisations : il ne faut pas oublier qu’un des secteurs le plus menacés par la pénurie d’eau est le secteur côtier…loin de la Loire même si des interconnexions existent.

Les chiffres

-          Consommation des vendéens : 39 millions de m3

-          Capacité de stockage 55 millions de m3...pour l'été 2013 on est bon ! voir ci-dessous.

Au moins VENDEE EAU exprime les craintes de tous ceux qui sont un peu au fait du risque de pénurie d’eau potable surtout sur la Côte vendéenne.

Le Président du Conseil Général a dit qu’il fallait passer à l’action…chaque jour qui passe est du temps perdu pour mettre en œuvre les mesures d’urgence qui s’imposent et qui ne sont pas aisées à réaliser : nouveau barrage ? Forages ? et le Président de VENDEE EAU parle de solutions qui pourront être mises en place à partir de 2017 ; carrières de stockage, désalinisation (2020 !), utilisation d’eaux usées traitées (pas de date), raccordement avec la LOIRE (pas de date)…

Demandons à VENDEE EAU de mettre un programme quinquennal planifié, chiffré, annoncé: le besoin en eau potable ne peut se contenter de promesses qui n’engagent que ceux qui les entendent !Il faut maintenir la pression ! 

 

pluviométrie 2013 06

 

 

 

Barrages 2013 06

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain Rivier 11/06/2013 09:45


Pour compléter, cessons de faire des cultures comme le maïs qui sont destructrises des nappes phréatiques et des reserves collinaires.Là aussi lobbies, lobbies ..... sont de mise.  

CACO 12/06/2013 10:32



L'utilisation de l'eau en matière agricole est à revoir : ne pas multiplier les "bassines" : réserves fait soit disant en hiver et qui deviennet de vraies poetites retenues à usage privatif sur
lesquelles les syndicats agricoles sont fort divisé.


 



Alain Rivier 11/06/2013 09:43


Sauf que d'autres forages peuvent être faits. Voir l'enquête du BRGM sur ce point il y a queleus années...


Mais après c'est une autre stratégie et une volonté politique qu'il faut avoir.....

CACO 12/06/2013 10:33



Mystère : on reste : 90 % retenues et 10% forages.