Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 11:54

1150115130 pont la chaume

Ce montage photos souvenirs figurant sur le blog Les Sables d'Olonne skyrock.com a inspiré un de nos amis


La destruction d'un pont

                          "Beaucoup plus qu'un symbole : Une leçon à retenir "-

 

7 Novembre 1978 :

 

 

Construit en 1850 et élargi à 5,20 mètres en 1928, le pont vanne reliant La Chaume aux Sables d'Olonne via la Cabaude est détruit par la volonté de la municipalité sablaise avec l'objectif avoué de créer un port de plaisance.

Cette destruction créée une grande émotion du côté de La Chaume; émotion qui fait place rapidement à un mouvement de colère malgré la promesse faîte par les élus de créer un service de bus et un bac gratuit entre La Chaume et Les Sables et entre La Chaume et le Port de Commerce. Les réactions sont virulentes et fusent de toutes parts : "Partout sur le littoral, on construit des ponts pour relier au continent des quartiers isolés et nous on les supprime" -   "On n'est pas contre le port de plaisance, mais on nous bloque à La Chaume" - "Pourquoi n'a-t-on pas retenu d'autres solutions comme la construction d'un tunnel ou d'une passerelle ?" - "La preuve est faîte qu'on sacrifie tout au tourisme".

On recense jusqu'à cinq cents manifestants à une réunion du conseil municipal qui traite de ce projet. La pression est immense. La presse se régale. Difficile de trouver sur les quais de La Chaume des voix qui s'élèvent en faveur de cette destruction. Les "aigris et revanchards" politiques de tous bords s'en donnent à coeur joie. Malgré tout ce mouvement, le projet est voté, la construction de la rocade débute ainsi que celle du port de plaisance. Petit à petit, malgré l'allongement du parcours pour relier Les Sables à pied ou en véhicule personnel, la colère s'estompe du côté des chaumois.

Un espace de commerces et de services voit le jour à Port Olona et l'arrivée avec succès immédiat, du Vendée Globe fera le reste. Pour les générations nouvelles, l'histoire du pont de La Chaume est quasiment tombée aux oubliettes.

 

Et aujourd'hui, quelles leçons tirer de ce fait historique important ?

 

Quels liens pouvons-nous y voir avec l'actualité présente ?

 

 Pourquoi existe-t-il toujours ce risque de rendre majoritairement impopulaires, les choix qui vont façonner notre développement économique et social à l'échelle de plusieurs décennies ?

L'exemple du résultat de la consultation du 29 novembre 2009 aux Sables d'Olonne et à Olonne sur Mer à propos de la fusion nous interpelle car il porte en son sein tous les ingrédients réactionnels par rapport à un projet.

 Pour les uns, n'était-ce pas seulement un nouveau pont à construire alors que pour les autres, la perspective de la destruction de l'existant les plongeait dans une incertitude du lendemain accentuée par le vide en matière de projets.

Le pont de La Chaume était associé à un projet.

La destruction aujourd'hui des ponts administratifs reliant les communes est perçu comme vide de sens et de nouveaux liens.

Dans la mesure où le dernier mot appartient au pouvoir politique et donc « aux politiques locaux » et qu'ils sont censés nous proposer des solutions pour notre développement futur, les élus en place se doivent de ne pas céder à la pression et de réfléchir au moyen qu'est la fusion pour construire de nouveaux ponts associés à des projets qui nous sont indispensables, de telle sorte que l'on puisse garantir l'intérêt général des communautés concernées.

C'est sans doute beaucoup moins facile que de réaliser des équipements redondants et coûteux sur chaque commune ou d'axer un budget de la communauté de communes sur quelques équipements au coup par coup, mais n'est-ce pas la seule solution pour accéder à des jours meilleurs et à moindres frais ?

 

Un pont constitue un lien, une passerelle entre les communautés. Le détruire sans contrepartie fiable ne peut que contribuer à les opposer bloquant tout développement futur.

hg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Insolite85 05/02/2010 18:08


Excellent article où le symbole du pont avec l'histoire de celui de la Chaume montrent bien que quand on veut on peut, je parle des élus bien sûr. Comme pour le pont de La chaume, le projet de
fusion pouvait se prévaloir d'un projet, notamment celui d'Olonne 2020, mais on ne peut pas dire qu'il ait été vraiment mis en avant par les élus dits favorables à la fusion des communes...