Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 18:29

  jospin.jpg

     

LIONEL JOSPIN : réintroduire la morale en politique

 

    La mission confiée par le chef de l’État à l’ancien Premier Ministre Lionel JOSPIN devrait être porteuse d’espoir. Celui-ci se voit confier la Présidence de la commission de moralisation de la vie publique qui devra  remettre au chef de l’État un rapport pour la fin d’année.

D’abord, si cette commission a été constituée c’est l’aveu public que la vie publique a besoin d’être  moralisée…c’est ce que nous répétons à longueur de page sur ce blog.

Il faut que les citoyens aient confiance dans leurs élus et leurs administrations. Cette confiance est actuellement ébranlée.

Simplement espérons que cela débouchera sur des propositions qui seront transcrites dans les textes législatifs et dans les faits et que la France s’alignera ainsi sur des pays plus "vertueux" . Le grand vaiqueur de ce combat sera ou serait la démocratie. 

Ce ne sera pas simple quand on voit les tentatives faites dans le passé comme la déclaration du patrimoine avant tout mandat et que l'on voit ces derniers jours les parlementaires refuser la fiscalisation de leur indemnité pour frais professionnels...fiscalisation qui porterait non pas sur les frais justifiés mais sur la part des frais non dépensés en frais professionnels qui tombent dans leur poche comme un revenu qui ne serait pas imposable...si un particulier faisait cela, l'URSSAF et les Impôts lui tomberaient dessus : l'exemplarité SVP !

 

Bonne chance à Lionel JOSPIN et à sa commission. 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Il n'est pas de mon "bord" politique, mais l'homme est d'une très grande intégrité et intellectuellment très honnête. Sans aucun doute, il va dénoncer tout ce qui exaspère les français (au Pays
des Olonnes en en sait quelque chose : conflits d'intérêt, clientélisme, exercice solitaire du pouvoir (grace au bénioui-oui que sont la plupart des conseils municipaux, mauvais choix
économiques, mauvaise gestion, etc. Mais, je crains que ce sera encore un rapport de plus classé aux oubliettes de la République.  
Répondre

Espérons ...il faut réconcilier politique et citoyens, justice et citoyen...sinon c'est la démocratie qui est en danger Comment faire pour qu'on n'entendent plus le "tous élus tous pourris" qui est
la condamnation de la démocratie et de la liberté ?