Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 14:15

DSC05846.JPG

DSC04423

 

 

Nous avons fait part de décisions du Maire de Château d'Olonne concernant ces quartiers:

voir :

 CHATEAU D'OLONNE : LE DEFAUT DE CONCERTATION MENE A DES ERREURS QUI COUTENT CHER  

 

Nous sommes à nouveau alerté par des habitants du quartier dont nous publions ci-dessous intégralement les doléances.

Il serait bien que le Maire de Château d'Olonne prompt à nous reprendre dans nos propos sur ce blog nous transmette sa réponse et peut-être reprenne avec les riverains concernés un dialogue qui devrait être positif et que nos lectuers aient ainsi les deux points de vue.

 

"MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE

 

Aucun délit, aucune accusation pour celui-ci puisque c'est le Conseil Municipal du Château d'Olonne lui-même qui l'a programmé: les haies arbustives qui abritent insectes et nids d'oiseaux et qui décorent agréablement les quartiers de la Bretaudière et des Lauriers vont être abattues pour "mettre les trottoirs en conformité avec la loi sur le passage des personnes à mobilité réduite": 1m40 de large obligatoirement...

 

 Argument malhonnête et mensonger puisque la plus grande partie du massacre se fera sur des trottoirs où l'espace libre entre deux haies est de 1m70 minimum et ce tout au long du côté pair de la rue Roberval par exemple: désinformation, duperie, les habitants de ces quartiers convoqués pour "donner librement leur sentiment" sur le sujet mercredi 28 septembre sont restés perplexes car le massacre est bel et bien programmé et devra se faire dans les huit jours et en dernier ressort c'est le conseil municipal qui prendra la décision.


  Le peu de nature qui reste sur cette commune fera donc les frais d'un problème financier("L'entretien des haies a un coût" dixit le maire). Alors  pourquoi faire passer ce massacre sous le couvert d'une loi avec laquelle nous sommes en fait en conformité? Le débat n'a pas pu s'ouvrir   car le maire est resté sur ses positions et martelant que la loi devait s'appliquer.On aurait pu envisager par exemple d'inviter les habitants à tailler la haie devant chez eux? Aucun débat possible, leurre, parole bafouée, le sentiment au sortir de cette "réunion d'information"est bien triste et affligeant.  
"

Partager cet article
Repost0

commentaires

rozenn 07/10/2011 14:51



Il y a une dizaine d'année, nous avons eu un peu le même problème dans notre quartier: plantations de haies décidées par le conseil municipal , sans concertation et à laquelle nous devions
impérativement nous soumettre. Nous avons bloqué physiquement le travail des pelleteuses jusqu'à obtenir gain de cause.


Aujourd'hui , nos élus sont-ils si imbus de "leur pouvoir" qu'ils ne savent plus écouter leurs concitoyens pour construire AVEC EUX une ville agréable à vivre?


Ils ont été élus par les citoyens du Château, pour les SERVIR et non le contraire!



CACO 08/10/2011 12:55



C'eest vous qui le dites, chère amie, mais nous aussi on voudrait savoir, comprendre...une fin de règne pénible ?... mais les castelolonnais qui subissent doivent se souvenir que leur
municipalité leur a refusé le droit de s'exprimer sur le projet de fusion avec des prétextes qui ne tiennent pas la route.


Exemple N°1 :avant la fusion : il fallait améliorer le fonctionnement de la CCO...aujourd'hui notre pauvre Communauté de Communes assiste à son déclin. Les 3 maires cohabitent et s'entredéchirent
bloquant l'institution (voir la piscine) : pour la compétence unique assainissemùnt tranférée à aal CCO : renvoi aux calendes grecques


Exemple 2 avant la fusion : faire la communauté d'agglomération...celle-ci vient de prendre un coup de hache sur la tête quad à l'intiative du maire de Château d'Olonne le choix du site de la
piscine a été imposé : Château d'Olonne...et la piscine ne sera plus cantonnale nos amis d'AUZANCE VERTONNE ont quitté le navire en construction


 


...on pourraut continuer ainsi


Exemple N° 2



Aain RIVIER 06/10/2011 23:34



Pour qu'ils prennent en compte ce que souhaitent les riverains, il faut pour cela pratiquer la démocratie de proximité. Mais cela ce n'est pas pour demain....  



CACO 09/10/2011 19:35



Oj ne répétera jamais assez que les élus de ville de moyenne imporatnce (plus de 10 000 habitants) ont à faire face à des problèmes d'une extréme complexité technique te réglementaire. A ce
travail s'ajoute l'écoute de leurs concitoyens.


Plus de 100 salariés, plus de 25 millions d'euros de budget à gérer 


Il n'y a donc plus de place pour l'improvisation, pour l'amateurisme. Il faut une équipe de techniciens qui soient des PRO auprés des élus qui eux-mêmes doivent être de vrais gestionnaires,
disponoibles..".taillables et corvéables à merci"...l'honneur d'être élus génère ce devoir de servir la collectivité.


Après cela vous comprendrez d'une part pourquoi nous sommes contre le cumiul des mandats et d'autre part pourquoi nous restons fidèles au projet de fusion des 3 communes;


Cette fusion c'était simplifier et se donner des moyens de gérer


Alors que la situation actuelle prouve bien que notre système des 3 communes et de la Communauté de Communes est incompatible avec une bonne gestion.


Si l'on ajoute à cela qu'au Pays des Olonnes



Aain RIVIER 06/10/2011 15:23



Hélas, ca continue, binetôt je ne verrais plus ces massacres et ce gaspillage de l'argent public. Au contraire ou je vais ou l'on plante et l'on replante. Du béton, du goudron pour touristes
encore et encore et encore !



CACO 06/10/2011 22:30



Il faudrait que le maire et lesélus adjoints responsables nous expliquent et prennent en considération les riverains concernés