Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 18:10

taxes 25 09 2012

 

LES IMPOTS LOCAUX NE CESSENT D’AUGMENTER. LES ELUS LOCAUX SAVENT-ILS QUE LA FRANCE SUBIT UNE CRISE PROFONDE ? POURQUOI NE PAS FAIRE D’ECONOMIES ?

Rituellement Ouest France dresse en cette période un panorama des impôts locaux dans l’Ouest de France. Cette année ce fut dans son édition du dimanche 7 octobre 2012).

La Rédaction avait l’habitude, suite à cette parution, d’interroger les élus (majorité et opposition) sur l’évolution des impôts locaux.

Cette année les oppositions n’ont pas eu voix au chapitre dans les colonnes d’OUEST France et place libre a été donnée sans respect du contradictoire aux Maires en place ! Donc, les 3 maires ont pu dire que tout est beau, tout est bien, les impôts locaux n‘augmentent pas ou si peu ! Chacun s’en est bien rendu compte en recevant ses avis d’imposition…toujours plus d’impôts locaux ! Et Château d’Olonne peut s’honorer d’être la commune au Pays des Olonnes qui taxe le plus ses habitants !

Alors, pour vous tous lecteurs et particulièrement pour les castelolonnais nous vous livrons nos réflexions :

1)      Après avoir annoncé lors du Débat d’Orientation Budgétaire 2012 que les taux à Château d’Olonne n’augmenteraient pas, le maire a créé la surprise en faisant voter des augmentations de 0.3% et 0.5% auxquelles il faut ajouter l’augmentation rituelle des taux +1.8% votée par le Parlement,

2)      Les recettes d’impôts sont destinées à financer projets, action sociale…dépenses diverses de fonctionnement de la commune…il est donc urgent d’examiner dépense par dépense s’il y a des économies à réaliser et si les priorités fixées correspondent à des besoins réels. Cela ne se fait pas !

3)      Nous ne pouvons que répéter aux castelolonnais que, pour nous, opposition CAP VRAI, une nouvelle Mairie par exemple (près de 4 millions d’euros) aujourd’hui n’est pas une priorité et que la mutualisation des moyens et une politique commune des achats et marchés avec les communes des Sables d’Olonne et Olonne-sur-Mer permettrait de sérieuses économies.

Avant d’augmenter les dépenses et donc les impôts la majorité actuelle régnant à Château d’Olonne devrait examiner les économies qu’elle doit réaliser.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain RIVIER 10/10/2012 08:55


Jevois déjà deux économies : ne pas faire une nouvelle mairie puisque la commune fusionnera tôt ou tard et celle-ci suffira en mairie annexe. Et, limite rle nombre de fonctionnaires territoriaux.
Le Château d'Olonne ne cesse d'embaucher..... de gens qui ne servent à rien.