Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 21:12

 

  DSC08127

 

Dans le précédent article, nous nous interrogions sur l'opportunité de créer un magazine au niveau de la Communuaté de Communes des Olonnes  CCO en VENDEE : une dépense utile en cette période ?

 voir  

À PROPOS DU NOUVEAU MAGAZINE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES OLONNES EN VENDEE 

     

On nous objectera notre aspect critique. Notez, encore une fois, que, si critique il y a, nous osons penser qu'elle se justifie et est "proposante" :

-          Nous proposons ainsi l’amélioration de la communication de la CCO par la mise en avant de son site et par une communication plus importante auprès de la presse locale sur les réalisations auxquelles participe la CCO.

 

-          A cette occasion, nous proposons aussi une harmonisation des moyens de communication entre les 3 communes et la CCO : une façon de mieux travailler ensemble pour les citoyens. Cette réflexion pout un travail et une communication en commun aurait l'avantage d'bliger les élus  

 

-          En prenant à cœur notre mission, sur ce sujet comme sur d’autres plus importants, nous jouons notre rôle d’élus libres et responsables qui ont pour devoirs d’ouvrir les débats, de proposer des alternatives aux projets présentés et …parfois de DIRE HAUT CE QUE D’AUTRES ELUS DELEGUES A LA CCO PEUVENT PENSER MAIS NE PEUVENT QURE TOUT BAS OU N’OSENT PAS DIRE.

     La pensée unique ne peut avoir sa place dans une institution démocratique. Nous devons l’exercice de cette liberté au Maire de Château d’Olonne qui, comme son collègue d’Olonne-sur-Mer, ont réservé à leur opposition des sièges de délégués  à la CCO alors que l’opposition sablaise n’a aucun représentant ! Cela aussi il faut le dire.

 

-          Certes les interpellations, questionnements, propositions que nous avons faites au niveau de la CCO finalement ne sont, en général, pas retenues (majorité oblige !) et parfois tournées en dérision. Il s’avère pourtant qu’au bout de 4 ans nos principales interventions étaient totalement fondées : les mises en garde sur les dossiers tels que celui de la FERME DE VILLENEUVE, le VILLAGE ENTREPRISES NAUTIQUES, l’Usine de Tri Mécano Biologique du Taffeneau, le COMPLEXE AQUATIQUE, l’ASSAINISSEMENT, certains dysfonctionnements internes…s’avèrent aujourd’hui de tristes réalités dont il serait étonnant de les voir ainsi reconnues dans le futur magazine de la CCO et cela sans mettre en doute à priori l’objectivité de ce futur magazine.

 

-          Maintenant, Messieurs et Mesdames les élus, allez, par l’intermédiaire d’une officine  neutre, demander aux habitants des communes des Sables d’Olonne, d’Olonne-sur-Mer et de Château d’Olonne s’il est nécessaire, par les temps qui courent, d’investir 200 000 euros dans un magazine qui exposera les réalisations de la CCO en mettant en avant, comme il se doit, les élus « responsables ».

S’il y a beaucoup de réponses positives…alors nous dirons que nous avions eu tort de critiquer cette initiative…s’il n’y a pas de réponses ou que des réponses négatives…il faudra se rendre à la raison : ce projet est un projet d’élus et non celui de la majorité des citoyens du Pays des Olonnes.

 

     Une occasion de rappeler qu’un centime d’euro dépensé par l’État ou par une collectivité locale est un centime qui appartient aux citoyens qui ont, dans leur plus grande majorité, tant de mal à gagner leur vie.

Réposons donc la question : ce magazine est-il  pas une dépense prioritaire pour la CCO ?  N'y a-t-il pas d'autres priorités pour affecter 200.000 euros en matiére sociale et économique au Pays des Olonnes, par exemple, pour la mise en place et la commercialisation de zones économoques attractives et créer des emplois durables ?

 

    

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jeéan EMMANUEL 23/08/2012 20:47


Il est malheuseument vérifié qu'il n'y a pas plus sourds que ceux qui ne veulent pas entendre . Les rélexions qui sont  émises sur ce site sont peut-être lues par les gens incrimiés , mais
l'on ne voit rien qui puisse prouver qu'elles ont eu un résultat vraiment positif .

CACO 03/09/2012 22:34



Nous savons que nous sommes lus, approuvés et attaqués pour ce qui est sur ce site...nous savons aussi que le rôle d'une association citoyenne comme la nôtre et conformément à nos statuts est
d'interpeller l'opinion et les intéressés chaque fois qu'il y a matière à discussion sur la vie de la cité voire du Pays : cela peut aller de l'approbation, à la critique en passant par la contre
proposition... Un regret : que ceux qui critiquent n'utilisent que rarement le droit de réponse qu'on leur offre....sans censure