Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 21:23

ZONTA-Club des Sables d’Olonne et Région

 

A l’occasion de la Journée de la Femme

Dîner – Conférence du 5 mars 2011 à 19h30

Au Casino des ATLANTES

 

Participation 44 €

Réservation indispensable  au  06 14 79 73 28 et 02 51 38 67 80

 

Intervenante : Madame Dominique Viel

 

 

 

 

Le ZONTA International est une organisation de service dont l’objet est la défense du statut de la femme dans le monde.

 

Le ZONTA club des Sables d’Olonne organise, traditionnellement, un dîner – débat à l’occasion de la Journée de la femme, au mois de mars.

 

Il invite à cette occasion une femme d’exception qui vient expliquer son parcours professionnel, et, surtout, échanger avec son auditoire sur un sujet qui lui tient particulièrement à cœur.

 

Pour son prochain dîner-débat, le club des Sables d’Olonne a invité Madame Dominique Viel.

 

Madame Viel est énarque, Inspectrice Générale de l’Industrie, Directrice de la Mission de Contrôle pour l’Ecologie et le Développement Durable au Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie à Paris.

Elle est l’auteur d’un livre intitulé : »Ecologie de l’Apocalypse » publié aux éditions Ellipses.

Elle est co-fondatrice d’un club de réflexion sur le Développement Durable des Entreprises et Etablissements publics.

Elle a co-présidé le comité opérationnel 22-déchets du Grenelle de l’Environnement.

 

Elle a rédigé de nombreux articles publiés  dans le magazine « Echo-Nature » sur le thème de » l’eau, l’homme et l’alimentation » et faisait partie des 12 experts invités à porter un regard sur la planète dans un Hors Série du magazine aux cotés de Albert Jacquard, Hubert Reeves et Jean-Marie Pelt, (pour ne citer que les plus connus).

 

Son éthique est basée sur trois postulats :

 

-         La différence entre les êtres est la première richesse de l’humanité ;

-         L’humanité doit tendre vers une civilisation où chacun aura sa liberté et les ressources suffisantes pour s’exprimer et s’épanouir ;

-         La voie du progrès passe par l’organisation d’interactions entre les hommes et dans leur rapport avec l’environnement.

 

Comment faire face aux besoins de 9 milliards d’hommes en 2050 ?

 

-         L’eau est déjà trop exploitée et pas assez protégée.

On voit apparaître le phénomène de la rareté économique ( quantité), mais également de la rareté environnementale de l’eau (qualité ) et un déséquilibre des écosystèmes.

 

-         Les sols sont l’objet de nombreuses convoitises.

Les sols sont extraits de l’agriculture: dans le monde 29 millions d’hectares changent d’utilisation (urbanisation, érosion, désertification, salinisation…).

 

-         La biodiversité s’érode.

De nombreuses espèces disparaissent ( 1 oiseau sur 8, un mammifère sur 4, 4 tortues sur 10, une race de bétail sur 2 a disparu en Europe au cours du XX ième siècle).

 

-         Les ressources minérales : une pénurie annoncée.

 

Madame Viel amorcera les solutions possibles pour satisfaire un enjeu universel : nourrir le monde demain.

Elle nous renverra à notre responsabilité.

Nous vivons dans l’opulence alors que plus d’un million de personnes sont affamées. Nous jetons ou nous perdons aujourd’hui la moitié de la nourriture produite.

Elle lance un appel à notre bon sens, à notre mobilisation générale pour l’émergence d’une nouvelle intelligence écologique.

 

Marie-Annick Rannou

Présidente du ZONTA Club des Sables d’Olonne .

Partager cet article

Repost0

commentaires