Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 11:28

03437.jpg

 

 

   

DE LA DECENCE DANS LA TENUE DES CONSEILS MUNICIPAUX

POLICE DES DEBATS : LES POUVOIRS CONFERES AU MAIRE ET DONT IL A LE DEVOIR D'USER

DU RESPECT DES ELUS ENTRE EUX

L’ordre du jour de ce conseil municipal de Château d’Olonne ne comportait pas de décisions d’importance.

Par contre, ce Conseil a débuté à l’occasion de l’adoption du procès-verbal et de la « tenue » du précédent conseil sur le fonctionnement même du Conseil Municipal et le devoir de police du Maire.

L’opposition par la voix des représentants de la liste CAP VRAI a exposé une nouvelle fois les conditions indécentes lesquelles les élus doivent intervenir.

Le Maire est responsable de la police des Débats.

-          Il n’hésite pas à invoquer leRéglement Intérieur quand l’opposition invoque un point qui n’est qu’accessoire par rapport à l’ordre du jour. Par contre, s’il a un message à faire passer, il n’hésite pas non plus à évoquer ce point qui ne figure pas à l’ordre du jour.

-          Quand les élus d’opposition exposent leur point de vue cela se fait au milieu de réflexions, sourires entendus, parlottes des membres de la majorité sans que le Maire n'intervienne. Ces élus de la majorité sont comme des élèves indisciplinés qui se permettent même des interventions désobligeantes.

L’opposition et des castelolonnais qui assistent aux Débats trouvent cela indécent et contraire à la solennité des débats.

Ceci a amené le représentant de la liste d’opposition CAP VRAI à s’exprimer ainsi :

« A la lecture de ce procès-verbal, je ne remarque aucun passage relatif aux propos et attitudes désobligeantes émanant de membres de votre majorité à l'égard de l'opposition CAP VRAI. que ce soit dans les paroles ou les comportements.

Monsieur Mercier, premier adjoint, nous accablant même de « réfractaires au changement ».

Vous nous avez imposé un règlement intérieur au conseil municipal interdisant de communiquer avec l'extérieur ou avec des citoyens assistant aux réunions.

Ce règlement doit s'appliquer aussi à votre majorité. Je vous demande donc d'interdire: les téléphones portables, i phone, tablettes ou autres, de même que les déplacements trop souvent fréquents des membres de la majorité. Si déplacements il doit y avoir je vous demande de les rapporter au P.V.

Même si, dans cette assemblée, nous sommes très minoritaires nous avons le droit comme vous tous au respect des personnes élues et le droit de pouvoir nous exprimer devant une assemblée attentive. Le Conseil Municipal est une institution de base où s’exprime la démocratie locale ; ce n’est pas une salle de récréation où les mauvais élèves oublient discipline et correction. L’image donnée lors des derniers Conseils Municipaux n’est pas à mettre à l’honneur de la démocratie.  Monsieur le maire nous vous demandons de faire respecter cette discipline que vous avez instituée. »

Le maire, Jean-Yves BURNAUD a reconnu que les conciliabules pendant qu’un élu s’exprime sont désagréables. Il a fait valoir que la tenue du conseil municipal de Château d’Olonne est cependant de meilleure qualité que celui d’autres.

Nous dirions que ce n’est pas un argument : ce n’est pas parce que certains sont des cancres que cela justifie toutes déviances et que toue les élèves deveinnet des cancres !.

Il a aussi précisé que, dans le feu de la discussion,  un peu d’emportement est compréhensible. Il faut répondre à cela qu’il appartient au maire de faire régner un climat propice à la sérénité.

 Rien sur l’usage intempestif des portables…dommage !

Seule remarque pour l’observateur : il n’y a pas eu de va et vient intempestif, ni d’usage intensif pendant les débats des portables et autres i phones…le message de l’opposition est-il passé ?…on verra cela lors des prochains conseils municipaux.

Quant à Joël MERCIER mis en cause pour ses propos désobligeants, pour lui, c’est la norme démocratique…c’est bon à retenir.

L’intervention n’était donc pas inutile…on verra son effet lors des prochains conseils municipaux.

Prochain article sur les principales décisions de ce Conseil Municipal.

Partager cet article

Repost0

commentaires