Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

28 décembre 2018 5 28 /12 /décembre /2018 12:13
UN PROJET DONT PERSONNE NE VEUT : ENQUÊTE SUR LE DROIT DE DÉTRUIRE

UN PROJET DONT PERSONNE NE VEUT : ENQUÊTE SUR LE DROIT DE DÉTRUIRE

COMMUNIQUÉ DE "SOS ROUTE LITTORALE"

N'HÉSITEZ PAS À FAIRE SUIVRE

 

Nous tenons à remercier ceux qui ont déjà envoyés leurs avis

au Service de la Préfecture

 

Ce nouveau message est destiné à ceux qui ne l’ont pas encore fait

 

RAPPEL

URGENT. C’EST MAINTENANT A VOUS DE VOUS EXPRIMER

Dès aujourd’hui, et jusqu’au 4 janvier seulement, à moins d’une semaine de la disparition de la mairie du Château-d’Olonne,

vous devez envoyer vos observations au préfet sur cette dérogation qui s’intitule :

« Arrêté préfectoral n°xx/DREAL-SRPN-DB

Portant octroi d’une autorisation de perturbation d’espèces protégées d’oiseaux et de reptiles, et de destruction d’espèces protégées de reptiles et de plantes dans le cadre de la renaturation des dunes du Puits d’Enfer. »

 

l’ensemble du dossier et des études est sur le site de la Préfecture, voici le lien :

http://www.vendee.gouv.fr/projet-d-arrete-prefectoral-derogation-especes-a3054.html?fbclid=IwAR2Vvw5HKw5_RTKzkN0ZGLyQpm0kg0IWdVfrHDuKXZA6E9WkwtkFeSqlmkk

 

Vous constaterez que tout paraît déjà ficelé bien avant l’enquête d’utilité publique. Est-ce acceptable ?

 

AUTORISATION DE DESTRUCTION D’ESPECES PROTÉGÉES ???

En cette période ou la démocratie locale est un sujet brûlant d’actualité, où les citoyens contribuables exigent que leur avis soit pris en compte, ce forcing de dernière minute d’une municipalité qui n’aura plus le pouvoir le 1er janvier est tout sauf démocratique. La pétition a déjà recueilli 7 000 signatures ! 

 

Faites part de vos observations dés maintenant, n’attendez pas la date limite du 4 janvier pour écrire au préfet par courrier ou par mail sur internet, c’est votre droit et votre devoir. 

 

Soit par courrier :

Préfecture de la Vendée 

Direction des relations avec les collectivités territoriales et des affaires juridiques - Pôle environnement

29 rue Delille, 85922 La Roche-sur-Yon Cedex 9

 

Soit par voie électronique :

pref-participationdupublic@vendee.gouv.fr

 

 

VOUS AVEZ LE POUVOIR DE DIRE NON !

En communiquant au Préfet votre opposition à la destruction des espèces animales et végétales protégées.

 

Dire NON à la destruction des espèces protégées, et par la même à la suppression de la route littorale et du parking du Puits d'enfer.   

 

Depuis un an les membres du Collectif SOS route littorale et des associations se battent pour refuser la destruction de la route littorale, la destruction de la forêt, la suppression du parking du Puits d’Enfer.

Nous voulons que ce projet inutile et très coûteux - 6,8 millions € - soit modifié

 

Nous voulons une renaturation sans destruction !

 

À VOUS D’AGIR EN ÉCRIVANT AVANT LE 4 JANVIER. 

NOUS COMPTONS SUR VOUS, 

 

BONNES FÊTES DE FIN D’ANNÉE !

 

SOS ROUTE LITTORALE

 

- PS: Nous ne souhaitons pas faire de lettre type pour le Préfet.  Il faut que ce soient vos mots à vous et vos arguments à vous. Cependant, vous pouvez piocher dans tous ceux que nous vous communiquons, ceux que nous avons envoyés et ceux que vous pouvez voir sur notre page Face Book. 

 

- l'affichage seulement électronique, et non sur papier ainsi que la période choisie. De cette façon, une grande partie de la population n'est pas au courant du projet d'arrêté de dérogation et ne peut se manifester ; 

 

- Le projet d’arrêté préfectoral est prématuré. Il va être pris, alors même que l’enquête d’utilité publique n’a pas encore été lancée, et que le conseil municipal de la nouvelle commune des Sables d’Olonne, seule instance habilitée à le faire, n’a pas encore validé le projet.

 

- Détruire une partie de la faune et de la flore est une ineptie écologique.  L'ensemble des espèces protégées va disparaître pour dévoyer dans une forêt de 70 ha, à peine un peu plus d'un kilomètre de route. Les gros mammifères vont être repoussés vers des espaces habités ou sur cette route avec des risques d'accidents supplémentaires;

 

-  l’enquête d’utilité publique n’a même pas encore été lancée ;

 

- le coût très important (6 800 000€) pour supprimer un peu plus d'un kilomètre d'une route très utilisée par les citoyens et les touristes (7000 voitures en été); 

 

- enfin la non prise en compte d'une partie de la population en opposition au projet de 7000 personnes qui a signé une pétition papier à ce jour, ce qui n'est pas négligeable.... Pourquoi cette précipitation? Sinon pour passer ce projet en force, sans tenir compte de l’avis des riverains.

 

- Il ne manque pas de dossiers plus prioritaires (autour des jeunes: foyers d'accueil, 3ème âge: amélioration des services aux personnes âgées isolées, transports urbains plus développés et non seulement pendant les vacances...) 

 

- Et bien d'autres choses encore...

 

- Terminez par quelque chose comme cela : Compte tenu de ce qui précède, j’ai le regret de marquer mon opposition à la promulgation de cet arrêté.

 

En conséquence, je vous demande, Monsieur le Préfet, de ne  pas signer la dérogation à la destruction des espèces protégées, relative à la renaturation des dunes du Puits d'Enfer.

 

 

 

- N'oubliez pas de mettre en en tête vos coordonnées et de dater signer.

 

Merci de ne pas copier-coller ce que je viens de citer. Écrivez à votre façon avec ce qui vous semble le plus préoccupant. C'est cela l'important. 

 

Bonnes fêtes de fin d'année et à l'année prochaine.

Partager cet article

Repost0

commentaires