Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 13:16
PHOTO DU LUNDI 28 MAI 2018 LE TANCHET AU PIED DE L'HÔTEL DE VILLE : 20 HEURES    PHOTO DU HAUT ET 12 HEURES MÊME SITE PHOTO DU BAS
PHOTO DU LUNDI 28 MAI 2018 LE TANCHET AU PIED DE L'HÔTEL DE VILLE : 20 HEURES    PHOTO DU HAUT ET 12 HEURES MÊME SITE PHOTO DU BAS

PHOTO DU LUNDI 28 MAI 2018 LE TANCHET AU PIED DE L'HÔTEL DE VILLE : 20 HEURES PHOTO DU HAUT ET 12 HEURES MÊME SITE PHOTO DU BAS

INONDATIONS AUX SABLES D'OLONNE ET AILLEURS

L'urbanisation est un phénomène social et économique normal.

Les pluies dites décennales et centennales sont des phénomènes normaux  : 50, 100 millimètres d'eau et plus en une à deux heures en n'importe quelle saison.

Construire sur des zones humides, c'est faire courir un risque qu'élus et promoteurs veulent ignorer. Mais les faits et les humeurs de la nature sont les plus forts.

On le vit depuis des décennies aux Sables d'Olonne et à Château d'Olonne.

Nous l'avons si douloureusement vécu avec XYNTHIA.

Il y a à Château d'Olonne un camping important menacé par ces caprices inéluctables du temps. Malgré les avertissements y compris au préfet de la VENDÉE, l'urbanisation projetée a été réalisée au mépris du danger. Depuis déjà une partie de ce camping a déjà du être évacué de nuit suite à une crue brutale comme celle d'hier.

 

ÉLUS ET PROMOTEURS NE PRENNENT PAS TOUTES LES PRÉCAUTIONS ET NE RESPECTENT LA DURE LOI DE LA NATURE

Les élus ont tendance à mépriser les avis des anciens. On s'en est rendu compte ces dernières années lors du recensement des zones humides...ces zones dite humides sont des déversoirs véritables zones tampons où nos cours d'eau du Pays des Olonnes déversaient ou déversent encore leur trop plein. Cela évitait les débordements qui inondent brutalement les habitations.

Aujourd'hui on sait que nos cours d'eau locaux côtiers la Combe, le Tanchet, la Maisonnette, Le Puits Rochais sont capables du pire (voir photo ci-dessous).

 

Ce lundi 28 mai 2018, se tenait en mairie de Château d'Olonne un conseil municipal justement dont le deuxième  point de l'ordre du jour portait sur le lotissement de la POITEVINIÈRE justement construit sur une zone humide !

Il faut se rappeler que cette zone a été "extraite" de la ZAC des PRÈS DE LA CLAIS dans des conditions pour le moins obscures.

Les futurs habitants de ce lotissement auront intérêt à obtenir auprès des élus de la Ville de Château d'Olonne des éclaircissements et garanties...les tritons même palmés ne vivent pas dans des déserts arides mais dans des zones humides donc inondables.

Les tritons palmés n'ont-ils pas eu bon dos ?

 

FÉVRIER 2014 :  LE COURS D'EAU PUITS ROCHAIS A FAIT SA CRISE (SITE DE CAYOLA LIMITE DES COMMUNES DE CHÂTEAU D4OLONNE ET TALMONT SAINT HILAIRE))

FÉVRIER 2014 : LE COURS D'EAU PUITS ROCHAIS A FAIT SA CRISE (SITE DE CAYOLA LIMITE DES COMMUNES DE CHÂTEAU D4OLONNE ET TALMONT SAINT HILAIRE))

Partager cet article
Repost0

commentaires

REGUIGNE REGIS 05/06/2018 10:36

Le SDAGE Loire - Bretagne est opposable aux tiers . Alors , qu ' attendez - vous pour étudier les pages sur les zones humides dans ce document ? Ainsi vous disposerez des arguments réglementaires pour mettre vos élus en demeure de respecter et faire respecter vos zones humides , entièrement cartographiées .