Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 22:03

 Le millefeuille français : les structures administratives

(EUROPE)

FRANCE

METROPOLE

REGION

DEPARTEMENT

ARRONDISSEMENT

CANTON

AGGLOMERATION

COMMUNAUTES DE COMMUNES et SYNDICATS MIXTES

COMMUNES

 et on a du en oublier : territoire, bassin d'emploi ...

 

marianne0002

 

UNE SOLUTION PROPOSEE PAR UN SAGE

Ou l’utopie devrait devenir REALITE

 

 

  

VRAIE REFORME TERRITORIALE : QUI OSERA ?

 

Voilà ce qu'un praticien de la chose (ancien élu) a cogité...

 

" QUI OSERAIT PROPOSER  TELLE REFORME ???

Et pourtant ....<<De l'empilement des structures notamment intercommunales à une gestion territoriale saine, efficace et facilement maîtrisable : un petit pas pour le citoyen, un grand pas pour notre république.>>

Imaginons des structures territoriales tout simplement adaptées à nos besoins si nous voulons redevenir compétitifs et répondre aux besoins économiques et sociaux de notre temps.

Prenons l'exemple d'un département à l'image de la Vendée : La pyramide structurelle :

I - Les structures territoriales :

a) celles à adapter, à conserver:

            - des communes redéfinies selon le périmètre urbanisé sans coupures

            - un département découpé en 4 ou 5 structures géographiques (notion de zone départementale)

b) celles à supprimer

            - toutes les structures intercommunales + les syndicats mixtes

            - les cantons

            - les arrondissements

II - La géo-politique :

            - aucun doublon possible de mandats électifs et limitation à 1 renouvellement d'un mandat électif. :cela s’appelle la limitation du cumul voire son interdiction des mandats,

            - conseils municipaux adaptés à l'importance de la commune et plus de recours à la proportionnelle dans les scrutins

            - conseillers généraux de zone élus au Suffrage Universel en même temps que les conseillers municipaux (4 ou 5 élus par zone soit un conseil départemental de 16 à 20 élus)

            - même principe pour les régions à savoir : des régions fusionnées, des élus soumis à un scrutin départemental de liste et un conseil représentatif des départements.

            idem pour les législatives avec des élus soumis à un scrutin régional de liste et une assemblée nationale  représentative des régions (nombre de députés divisé par 3).

            De ce schéma succinct, que certains qualifieront de simpliste, il en ressort essentiellement une méthode dite pyramidale qui va à contre sens de ce que l'on fait depuis la révolution et qui est pourtant la meilleure garantie pour contrer l'imagination des hommes, surtout lorsqu'ils sont élus, pour diviser à l'infini dans l'objectif de faire carrière.

            Par ailleurs, qui pourrait nier le fait que la concrétisation d'une telle méthode équivaudrait à réaliser plusieurs milliards d'euros annuels d’économie ce qui signifierait la fin de nos déficits chroniques sans oublier le poids supérieur que représenterait le monde politique face aux financiers toujours avides de s'approprier les espaces de pouvoir laissés libres.

Alors, mesdames les candidates, messieurs les candidats,

 

 QUI osera opter pour un tel programme ??? "

 

 

Mais quel élu, quel leader pourra désormais éviter une vraie réforme territoriale que le peuple français devra ratifier ? ...il appartiendra aux citoyens responsables d'interroger leurs candidats aux législatives : êtes-vous favorable à une vraie réforme territoriale  et êtes-vous contre le cumul des mandats ?,

 

A SUIVRE...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain Rivier 17/02/2012 15:41


Je suis pour ma part un peu septique, je crois qu'ils s'en moquent et ils sont tellment enferrés dans leurs certitudes qu'il faudrait un vcri sursaut de la population. Mais ?

Alain Rivier 17/02/2012 10:08


Pour une telle réforme, il faut que la politique nationale ou locale ne soit plus un moyen de faire carrière et de s'enrichir comme 90 % des élus nationaux et locaux mais un vrai dévouement à la
cuase nationale contre rémunération normale mais non contre "petits arrangeents" et que la France cesse de p..... plus haut qu'elle n'a le dérrière. Toutes les grandes démocraties européennes ont
réformées dans la simplicite. Quand on pense que nous avons encore 22 régions : une absurdité, 8 à 10 régions seraient suffisantes.  Mais quand on connait l'archaïsme de nos élus locaux (au
Pays des Olonnes déjà le refus de la fusion avec le Chef de file Jean Yves Burnaud à vision aussi claire qu'une taupe dans un jardin), ce n'est pas demain la veille que ces élus dignes de
l'ancien régime assis sur leurs privilèges auranont la modestie de passer la main. Quant aux départements ils ne servent plus à rien et sont d eplus en plus paralysés par des finances exangues en
raison d'embauches débridées qui ont plombées leurs budgets de fonctionnemt sans aucune efficacité supplémentaire. Nous l'avons constaté ici en Sude vendée avec la neige et le verglas des
départementales n'ont pu être traitées par manque de moyens et de coordination.  A suivre ...... 

CACO 17/02/2012 13:29


Oui mais il va falloir le dire et redire....surtout en période électorale