Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 22:19

Dans le bon sens ? 

 

C’est avec satisfaction que l’on voit réagir le Maire de Château d’Olonne et des associations de défense de l’environnement…suite au vandalisme qui a frappé cet été nos arbres de bord de mer.

 

(rappel d'ouest france des 2/3 octobre 2010)

vandalisme arbres corniche 2010 100001 

C’est aussi avec satisfaction que l’on voit pris en considération notre souci de lutter contre l’insécurité routière, contre l’incivilité "routière" par l’installation, par exemple, de rappels lumineux d’indicateur de limitation de vitesses sur la route de Talmont en entrée de ville, par la constructioon de ralentisseurs...

 

C’est enfin avec satisfaction que l’on voit que nos demandes répétées reçoivent un certain écho dans des projets concernant la voirie et l’urbanisme où sont pris en compte les modes de déplacement doux : pistes cyclables, voies réservées aux piétons...

  

Mais alors pourquoi ces mêmes élus ont-ils approuvé des massacres tels que  l’installation de l’usine de traitement des déchets au TAFFENEAU qui a fait disparaître nombre de sources du TANCHET, la disparition dans des conditions scandaleuses des zones humides au niveau du Puits Rochais à la ferme de Villeneuve, la création de couloirs écologiques qui ne sont que des impasses aux dimensions ridicules...

 

Pourquoi être si prompts à porter plainte contre les auteurs présumés du massacre à la tronçonneuse en bord de mer et avoir mis un voile opaque sur les pollutions du TANCHET ?

 

Pourquoi avoir modifié le PLU pour favoriser la création d’un lotissement qui vient diminuer l’Arc Vert au Petit Paris alors qu’il existe de nombreux espaces disponibles, véritables dents creuses, dans notre agglomération ? 

 

Elus responsables, vous semblez prendre des décisions qui vont dans le bon sens; donc, maintenant, les citoyens attendent donc de vous  la cohérence dans les nouvelles décisons et dans l'action.

 

Il ne faudrait pas que les réactions suite aux arbres coupés en bord de mer et la juste indignation que cet acte soulève cachent la forêt du massacre de notre environnement par une urbanisation mal maîtrisée.

 

Les projets de lotissement Centre Ville et Près de la Clais Sud doivent prendre en compte (surtout après les GRENELLE de l'Environnement), développement durable, respect de la flore, de la faune, du cadre de vie, une vraie  concertation avec les citoyens...

 

Messieurs nos élus, vous ne gommerez pas vos graves erreurs passées mais maintenant engagez-vous dans la cohérence d'une véritable politique de défense de notre environnement et  du cadre de vie. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R


Venant de prendre connaissance de votre article du 04/10/10 relatif à la cohérence des décisions de nos élus en matière de sauvegarde de
l'environnement, je me permets de décocher une nouvelle flèche au sujet de l'arc vert du "Petit Paris".


 


J'aimerais que nos responsables puissent nous expliquer comment ils ont réussi, par je ne sais quelle mystification, à violer la Loi de
protection du Littoral en présentant une révision du PLU qui détruit et raye d'un trait de plume l'ouvrage des défenseurs des niches écologiques.


 


Notre commune disposait de privilèges naturels extraordinaires pour le bien collectif; malheureusement priorité a été donnée à la
satisfaction d'intérêts particuliers au demeurant peu convaincants comme vous l'expliquez fort justement, puisque des dents creuses existent et n'attendent qu'à être plombées (bétonnées!).


 


Fort de ce constat accablant, quel diagnostic porter? Quelle(s) action(s) entreprendre?...Il n'est jamais top tard pour bien faire.


 


Outre le maintien d'une vigilance extrême et d'une veille quotidienne, il faut en appeler à la conscience citoyenne et à la saisine collective
de nos élus qui sont toujours, en bonne démocratie, redevables de leurs mandats devant les électeurs.


 


Comprenons-nous bien, je ne suis pas opposé au développement de lotissements pour augmenter l'offre de logements; mais encore ne faut-il ne pas
être inconséquents par rapport aux engagements électoraux ou aux arguments de propagande démagogique du style: "La commune du CHATEAU d'OLONNE respecte un plan de protection écologique du
littoral..." Ce panneau laisse d'autant plus rêveur qu'il se trouve au pied du chêne vert lâchement abattu au Puits d'Enfer!!! et que dire du retro-littoral???


 


Merci de l'attention portée à ce modeste témoignage. Puisse-t-il ne pas rester vain!


 


 



Répondre