Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 21:56

LES DANGERS QUI GUETTENT LA PRESSE LOCALE à travers un exemple

Après chaque conseil municipal de Château d’Olonne, chaque Conseil Communautaire de la Communauté de Communes des Olonnes nous scrutons la presse et ses comptes rendus.

Des déceptions nous en avons, des mises au point nous en faisons…mais rien ne change !

Parfois un  abîme sépare ce que nous avons v écu dans ces assemblées et ce qui en est rapporté par les journalistes : entre les deux parfois : un abîme…étions-nous dans la même salle ?

Nous n’accusons pas, nous subissons…les élus communiquent mal, les dossiers sont complexes, les journalistes ne sont pas libres de relater les débats (quand il y en a !), les journalistes subissent la pression des maires…

La conclusion déconcertantede cette situation : c’est ce qui nous est dit : je n’achète plus les journaux ! J’ai assisté au conseil municipal et rien de ce qui a été par l’opposition n’y figure…c’est vrai, l’opposition ne représente que 48% des castelolonnais soit que la moitié des lecteurs potentiels de la presse locale !

La conclusion réconfortantede cette situation : ce sont les 4.679 lecteurs qui se sont connectés sur votre blog «  www.olonnes.com » en ce mois de janvier ! Chaque mois ce chiffre augmente. Merci de votre confiance !

Ce qu’il y a de gênant c’est que ce n’est pas la qualité des journalistes qui est en cause…nous admirons même le coup de plume de quelques-uns et quelques-unes…c’est le « système » qui est à mettre en cause, qu’il faudra modifier si l’on veut encore avoir une presse locale écrite !

Il faut surtout espérer que les journalistes mettront un point d’honneur à traiter les candidats de manière impartiale et que les candidats n’hésiteront pas à fournir l’information nécessaire aux journalistes…et à nous aussi !

Nous allons vous donner ci-dessous un exemple avec la realtion faite du conseil municipal de Château d’Olonne de ce mardi 28 janvier 2014.

 

Ce qu'en rapporte OUEST FRANCE

OF-1-2-fevrier-2014.jpg

 

 

OF 30 janvier 2014

 

Ce qui aurait pu ou dû en être relaté aussi

 

Voilà au moins 4 interventions de l’opposition qui auraient mérité qu’elles fussent rapportées et que nous vous livrons (sans les réponses du maires dont nous ne disposons pas à ce jour)

1  - SUR LA FISCALITE

FISCALITE DIRECTE LOCALE FIXATION DU TAUX DES TROIS TAXES

« Vous nous proposezle maintien des taux des 3 taxes au niveau de l’exercice précédent : une pause fiscale. Nous rappelons que cela ne veut pas dire que les castelolonnais vont payer, à situation patrimoniale égale, le même impôt qu’en 2013.En effet, vous savez pertinemment que les bases ont été augmentées dans la loi de finances.

Donc, pour l’ensemble des contribuables castelolonnais, il y aura bien une augmentation des impôts supérieure à l’inflation. « 

2 – SUR LE BUDGET…c’est important et l’opposition remet bien les choses en place

« Une fois de plus nous constatons le manque d'ambition de ce budget sur des sujets qui préoccupent en priorité les castelolonnais comme l'emploi et le logement.

En 6 ans de mandature, les projets des lotissements des Prés de la Clais Sud, du Centre-ville 3, et du Puits Rochais sont restés quasiment au point mort. Rien n’est sorti de terre.

Ce n’est pas de la seule faute des complexifications administratives at autres contraintes puisque dans nos communes voisines les projets de lotissement aboutissent.

Sur l'emploi, vous allez nous répondre, que ce n'est pas de la compétence de la commune, mais celle de la C.C.O ? Le Vendéopôle, est toujours au point mort et dans quel état ?.

Mais qui siège à la C.C.O ?…les délégués des communes.

Les conséquences de cette situation  nous les connaissons.

Le taux de chômage, est le plus élevé de Vendée, les jeunes partent là où il y a du travail, la population n'augmente pas aussi vite que vous aviez prévu.

Si actuellement la commune n'est pas trop endettée sa capacité d'autofinancement va considérablement diminuer et la prochaine municipalité sera obligée d'avoir recours à l'emprunt pour financer les dépenses que vous engagez.

L'encours de la dette passera de 6 700 000 en 2013 à 9 292 000 en 2016 soit une augmentation de 37%.

Enfin, sur le budget de fonctionnement nous notons que les 3 postes principaux de charges, au moment où on parle d’économies, augmentent sérieusement plus que l’inflation prévue :

  • Charges à caractère général : +2,39%

  • Charges de personnel : +2,81%

  • Autres charges de gestion courante : +7,34%

     

    Pour notre  part, nous n’approuvons pas cette gestion, nous voterons contre. »

3 – SUR LE DANGER POTENTIEL DES ANTENNES RELAIS

SUR LA  CONCLUSION D’UN BAIL POUR L’EXPLOITATION DE RADIOCOMMUNICATION SUR LE SITE DU STADE MUNICIPAL AVEC L’OPÉRTEUR ORANGE APPROBATION ET AUTORISATION DE SIGNATURE

En vertu du principe de précaution et suite au vote le 23 janvier 2013 par les députés d’une loi sur les seuils et mesures concernant les conséquences pour le public de l’exposition aux champs électromagnétiques de radiofréquences dus aux antennes relais de téléphonie mobile nous voterons contre.

La position de cette antenne sur des sites recevant du public : terrain de sports, bibliothèque, salles de sports et de spectacle nous paraît être un très mauvais choix.

Certes il s’agit d’un renouvellement « anticipé » de bail de 12 ans. Mais il doit y avoir certainement une cause réelle pour ce renouvellement anticipé . N’est-ce pas le renforcement des installations éventuellement en prévision de l’arrivée de la 4G  ou un renforcement des installations comme cela est prévu dans le contrat? Avez-vous une information à nous donner à ce sujet ?

VOTE : CONTRE

4 – SUR LE PROJET DE MISE EN PLACE DE LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES PROPOSITION D’ORGANISATION DE LA SEMAINE DES ÉCOLES PUBLIQUES DE LA COMMUNE Á LA RENTRÉE 2014

Nous ne pouvons qu’être favorable à une loi qui a pour objectif l’amélioration des conditions de déroulement de la scolarité et l’épanouissement des enfants par une meilleure gestion du temps de la scolarité.

Vous prévoyez dans la délibération « d’autoriser le Maire à élaborer un Projet Éducatif de Territoire » ;

Il faut donc en conclure que celui-ci n’est pas élaboré. Le projet doit couvrir l’ensemble de la population scolaire concernée.

Qui va écrire et comment sera écrit et élaboré le projet éducatif de territoire ?         

Tel que vous présentez aujourd’hui les choses la coquille de cette délibération est donc quasiment vide (un effet d’annonce ? après un début de concertation ?).

Au moins sur ces quatre points il y avait matière à donner « une autre information » pluraliste et donc plus objective.

Nous attendons le prochain "journal des sables" pour juger l’objectivité de cet hebdomadaire sachant que l’objectivité en matière d’information est toujours « relative ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Bonjour!


Ci-dessous de quoi alimenter le sujet et bien d'autres..





 


Anthony Pitalier




il y
a 22 heures






C'est avec honneur et plaisir que j'ai reçu le soutien d'Elisabeth Guigou, dont voici le message : " C'est avec joie que j'apporte mon soutien à Anthony PITALIER,
tête de liste pour les élections municipales au Château d'Olonne. Il fut l'un de mes fidèles collaborateurs et je sais toute la confiance que vous pouvez avoir en son expérience, son
efficacité, mais aussi et surtout l'entier dévouement qu'il mettra à vous servir"


Répondre