Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 10:35

OUEST FRANCE de ce mardi 13 septembre 2011 reprend notre information sur l'AERODROME des SABLES d'OLONNE

lien :

L'AERODROME DES SABLES D'OLONNE privé de son restaurant devenu une friche pour la saison

DSC05369

 

 

Cet exemple illustre la nécessité de la multiplicité des moyens de communication, leur spécificité, leur complémentarité.

 

Ainsi, il aurait été intéressant pour les lecteurs d'OUEST FRANCE et, d'une manière générale pour la presse locale, d'expliquer pourquoi un RESTAURANT dont la clientèle allait croissant, "une instituttion locale" et qui était ouvert toute l'année ferme ses portes à l'entrée de la saison. Pourquoi un professionnel qui a investi cesse ainsi son activité puisque, qu'entre autres raisons, il ne peut pas faire mettre aux normes son outil de travail par son propriétaire, la collectivité locale VILLE DES SABLES d'OLONNE ? Sur nombre d'informations de ce type, il y a un travail d'investigation à faire que la presse locale ne peut hélas ! pas faire. Pourquoi ?

 

Sur un autre sujet... nous avons publié force informations sur le problème de l'eau en VENDEE et ceui des restrictions rituelles ordonnées chaque été.

On pourrait aussi parler du traitement des déchets...

Nous notons que ces sujets ont un nombre de lecteurs qui va croissant particulièrement au niveau des élus et de nos institutions locales.

 

C'est une satisfaction pour les rédacteurs et surtout c'est un moyen de faire passer des messages que les citoyens qui nous entourent ne savent pas comment faire passer auprès de leurs élus et de leurs concitoyens. 

 

INTERNET offre donc cet espace de liberté qu'il faut savoir gérer pour le maintenir et si possible le développer : honnêteté, recherches, contacts, critiques et suggestions...il faut de la rigueur et de l'acharnement pour que cette liberté d'expression continue à progresser et donner envie à la citoyenneté de prospérer.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain RIVIER 13/09/2011 19:35



C'est ahurissant, ce restaurant était un lieu sympathique offrant un rapport qualité  prix  raisonable et qui permettait de faire un repas en famille ou entre amis suivi d'une
promenade en bord de mer. Mais nos "brillants" élus s'en moquent, ils ont les moyens d'aller ailleurs... 



CACO 13/09/2011 22:54



Cela illustre la complexité dans laqulle se sopnt englués 3 communes et une communauté de communes et des décideurs qui ne savent plus qui décide.


Le restaurateur a attendu des mois qu'on lui dise ce qui serait fait pour le renouvellment de son droit d'occupation (précaire) ...à la fin son chef a trouvé du boulot ailleurs et il a donc
décidé de cesser son activité..le restaurant n'étant pas aux normes.