Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 11:02


                PRIORITE OUBLIEE : l'emploi

Alliaura...bassin d'emploi 165o emplois supprimés

L'emploi au Pays des Olonnes,  sa préservation et son développement, a été notre priorité :

EMPLOI au Pays des Olonnes
POUR UNE POLITIQUE DYNAMIQUE DE L'EMPLOI AU PAYS DES OLONNES

Monsieur Emploi n'a cependant été invité au débat que par ceux qui se disaient fusionnistes...ALLIAURA s'en va...encore une centaine d'emplois supprimés...

L'enterrement de la fusion fait la joie de ceux qui ne veulent rien changer...ceux-là ont-ils pensé à nos salariés d'ALLIAURA qui, depuis deux ans, vivent le "naufrage" de leur entreprise et appellent au secours ?

ALLIAURA et son drame, c'est le résultat de l'impossibilité des structures actuelles au Pays des Olonnes de répondre à un appel d'une entreprise et de ses salariés.

Car il faut le savoir ALLIAURA demande à la Ville des Sables d'Olonne depuis des années de l'espace pour survivre.

L
a Ville des Sables d'Olonne n'était maître ni des terrains, ni d'autres moyens économiques pour répondre à l'entreprise ALLIAURA  ; une commune unie de 45.000 habitants et des élus motivés aurait pu répondre, proposer.

Lanester dans le Morbihan qui accueille ALLIAURA a su faire...il est vrai qu'il y avait un enjeu sur des terrains...mais là aussi on aurait pu faire.

Maintenant continuons dans cette voie (impasse) et bloquons le projet de zone économique de la Vannerie, car il peut aussi changer quelques choses... gêner !

On ne fera pas venir d'entreprises, de formations supérieures, de centre de hautes technologies dans une ville de 15 000 habitants, ni dans 3 villes de 
15 000 habitants qui n'ont pas d'équipes de  chargés d'affaires  économiques et développement, pas de moyens...


Merci au front uni des "NON à la fusion" : dire NON, c'est facile et irresponsable. Défendre une "identité "qui n'existe pas c'est aussi facile ; c'est du verbiage démagogique comme l'est le torchon rouge agité des augmentations automatiques des impôts en cas de fusion. L'économie, l'emploi au Pays c'est du concret parfois dramatique que les tenants du NON ignorent.

Proposer et se retrousser les manches, prendre des risques calculés, c'est plus dur !

Maintenant, nous attendons des tenants de l'immobilisme qu'ils fassent des propositions concrètes pour l'emploi qui ne soient pas du vent comme une communauté d'agglomération ingérable ! et que nous ne sommes pas prêts de voir.


Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Le massacre continue dans l'indifférence générale de tous, de nos élus (un comble) et au-delà des élus qui s'en fouttent et ont laissé
partir bien d'autres entreprises, ou n'ont rien fait pour en attirer. Mais, nos compatriotes sont aussi rteponsables car ceux qui ont voté n'ont pas
d'ambitionset ne doivent pas s'exonérer de leur responsabilité. NOS ELUS SONT PRAPPES D'UN MAL INCURABLE : L'IMPERITIE . TRISTE FIN D'ANNEE AUX PAYS DES OLONNES LE PAYS DE LA MORT ECONOMIQUE DE LA SUFFISANCE.  MESSIEURS GUEDON, BURNAUD et MOREAU VOS VOEUX DE FIN
D'NNEE VOUS POUVEZ LES GARDER 


Répondre