Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 09:26

  eau-robinet-150x150.jpg

 

    Ile de France, Lyon, Antibes..pour ceux qui suivent l'actualité "prix de l'eau" il n'y a pas de semaines sans l'annonce de renégociations du prix de l'eau entre les collectivités et les prestatiares à qui sont délégués ce service Public du traitement et de la distribution de l'eau type VEOLIA.

    L'analyse qui suit est trés instructive. (source le Figaro économique)

Les collectivités, en menaçant de retourner en régie, parviennent à obtenir de très fortes réductions sur les tarifs de l’eau.

 

Au¨Pays ds Olonnes , l'opération renégociation a été reportée d'un an par les élus. Pourtant l'eau trés chère n'est pas une fatalité. Le prix du m3 au Pays des Olonnes est dans la moyenne nationale donc il peut être abaissé.Aujourd'hui les olonnais payent leur eau plus cher qu'ils ne devraient.

   

En 2012, plus de 500 contrats de distribution d’eau potable et d’assainissement des eaux usées gérés par Veolia seront remis en cause.    

    Deux fois plus qu’en 2011, du fait de l’arrêt Olivet du Conseil d’État, qui permet aux communes de mettre fin en 2015 aux contrats d’une durée supérieure à vingt ans. Le mouvement n’inquiète pas Veolia, qui s’attend à finaliser cette année autant de contrats que l’an dernier. En dépit de la crise économique et des turbulences internes au groupe, «Veolia Eau a renouvelé en 2011 plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires en France, soit autant qu’en 2010», se félicite Jean-Michel Herrewyn, patron de la division eau de Veolia. 238 contrats, soit 80 % des dossiers en négociation, ont été renouvelés, et 37 nouveaux contrats gagnés. Sur les 64 contrats perdus, la moitié est allée à la concurrence - essentiellement Suez Environnement, le challenger de Veolia, et Saur, leur petit concurrent - et 31 ont été repris en direct par les municipalités, sous forme de régie publique.

Baisse de 43,3 % à Antibes !

 

«Il y a un peu plus de retours en régie, mais cela représente moins de 1 % des contrats à échéance, en dépit de discours idéologiques assez marqués depuis quelques mois», estime Jean-Michel Herrewyn.

Dans un contexte de pression forte sur les prix, Veolia estime avoir concédé plus de 15 % sur les tarifs et Suez 13 %.

Ces baisses de prix cachent des réalités très différentes, affirment les deux poids lourds du secteur. Il s’agit parfois, mais pas toujours, de baisse pure et simple des marges. Cela s’explique souvent par une baisse des investissements et par la fin des amortissements sur des équipements, tels que des stations d’épuration, construits des années avant. Cela concerne aussi, parfois, un changement de périmètre. Certaines communes reprennent ainsi à leur charge le renouvellement des branchements. Un coût qui sera alors refacturé in fine à l’usager dans les charges de la commune plutôt que dans la facture d’eau

Certaines communes reprennent ainsi à leur charge le renouvellement des branchements. Un coût qui sera alors refacturé in fine à l’usager dans les charges de la commune plutôt que dans la facture d’eau.  

Rappelons qu'une chose est de revoir le prix de l'eau, une autre chose est de bien savoir que l'eau est une matière rare qu'il faut apprendre à économiser.

 

Eau-cout-2012-05.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Vannier 22/05/2012 09:15