Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 23:08

 pepiniere-010.jpg

 La pépinière d'entreprises

 

Les finances de la Communauté de Communes à travers le Débat d'Orientations Budgétaires

  

Suite de

COMMUNAUTE DE COMMUNES DES OLONNES CCO : Débat d'orientation budgétaire

 

CCO dob 20110001

CCO dob 20110002

Vous avez ainsi une vision globale de  ce budget qui sa'approche des 50 millions d'euros dont 27 pour le "fonctionnement ". La CCO a créé des services et est devenue une quatrième commune avec un effectif de plus de  de 100 salariés. Le conservatoire, la déchéterie, la voirie communautaire, la pépinière, la petite enfance...tous ces services nécessitent du personnel affecté en plus du personnel administratif de la CCO.

 

Quelles réflexions entraîne la situation actuelle de la CCO ?

 

C'est ce que vous trouverez ci-dessous dans la reproduction de notre intervention lors de ce dernierconseil communautaire du 25 février 2011

 

"Nous ne pouvons approuver une augmentation des Taxes sur les Ordures Ménagères dont la raison invoquée est le Tri Mécano Biologique. Vous le savez cette filière est mise à mal par ceux-là mêmes qui en avaient assuré la promotion sans prendre les précautions nécessaires. Une augmentation de 27% en 5 ans, c’est intolérable sachant que les habitants ont de moins en moins de services et qu’il est, à juste titre, fait appel à eux pour trier de plus en plus et pour assumer aussi une part du transport en déchèterie ou dans certains containers.

 

Sur les orientations générales et l’avancement des projets communautaires

 

Nous ne pouvons passer sous silence le trouble que peut générer chez de bons gestionnaires la suppression de la Taxe professionnelle et donc l’avenir des recettes de la CCO.

 

Mais nous voudrions faire quelques remarques :

 

Nous  constatons :

 

- globalement une diminution des projets d’investissements (en 2009, on était à 43,2 millions d’euros, en 2011 on redescend à 39,6 millions d’euros)

 

- la disparition du projet de l’Hôtel des Formations,

- les retards importants : Village entreprises nautiques programmé en 2009 reporté en 2011,

- le village entreprises reporté de 2009 à 2011,

- l’aménagement de la ZAC de la Vannerie programmé pour 27 millions d’euros en 2009 et qui est réduite à la mise en place d’une politique foncière avec 6 millions d’euros(Vannerie),

- le multi accueil petite enfance reporté en 2012/2013

 

Il y a certes des projets comme ceux du nouveau siège de la CCO et la maison des Associations qui ont un peu pris le relais mais la compensation projets nouveaux /projets abandonnés ou en retard n’est pas assurée.

 

Nous savons qu’un projet de mandature est fait pour être adapté mais cela n’empêche pas de s’interroger sur le régime du moteur de l’investissement de la CCO qui à notre avis mériterait d’être accéléré.

 

Le rôle de moteur et accompagnateur de l’économie locale de la CCO est fondamental et la base du fondement de cette institution.  Le Pays des Olonnes a besoin d’une économie boostée par une CCO efficace.

 

C’est un appel un peu à la réflexion mais beaucoup à un plan d’actions.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires