Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 09:34
Nous recevons cette réflexion d'un SAGE

merci pour cet envoi...et vous, si vous veniez enrichir nos réflexions ? n'hésitez pas !


03437.jpg

Pourquoi pas NEUF <9> communes à Château d'Olonne ???

 

            Chacun pourra penser qu'il est totalement absurde de se poser ce genre de question. Et pourtant !!! Si l'on tient compte des discours tenus par la plupart de nos élus concernant le développement économique et social  de leur commune ainsi que des paramètres liés à  son évolution depuis la guerre, non seulement la question mérite d'être posée, mais elle demande réflexion..

 

            En effet, si l'on considère que pour la recherche d'entreprises et d'emplois, l'implantation et la construction des équipements sportifs et des écoles, la construction de logements sociaux ou aidés, l'amélioration de la desserte routière et ferroviaire, l'entretien des voies et des réseaux etc. en un mot, que pour tous les éléments importants de la gestion publique, la meilleure réussite possible passe par la proximité identifiée comme étant la présence d'une municipalité (maire et adjoints) alors, n'hésitons plus, faisons autant de communes que de bureaux de vote (9 au Château d'Olonne) et ce sera le grand bonheur.

Peut-être pourrions-nous réintroduire l'octroi à chaque frontière pour prélever au passage une taxe permettant d'aller faire commerce chez son voisin ?

            Oui, mais convenons que ce n'est pas très honnête comme analyse. En effet, cet "éparpillement" ne ferait qu'accentuer le problème des communes obligées quelle que soit leur taille de financer les grands équipements en commun. Détrompons-nous ! Car le législateur, très souvent maire lui-même, a tout prévu en inventant l'intercommunalité à la Française qui permet de financer à plusieurs ce que l'on ne peut pas faire soi-même. Imparable ! D'autant plus, que hormis les rares compétences obligatoires de base, et encore...., on peut y mettre presque tout ou n'importe quoi, sans y transférer le personnel. A charge pour l'intercommunalité de faire ce qu'elle peut avec le "Bébé" et son propre effectif. Çà coûte cher mais ça ne met pas de fonctions électives en péril. Bien au contraire, cette même fonction peut rapporter bien plus. Toujours aucun argument majeur pour renoncer à nos neuf communes.

 

            Tout va donc pour le mieux même dans le pire des mondes ! Grâce en partie au mode de scrutin actuel, les maires (voire des adjoints) peuvent prétendre faire carrière dans un système où l'opposition insuffisamment représentée et sans moyens ne peut au mieux que servir de "faire valoir"

Tant pis si, depuis la décentralisation qui donne aux maires des pouvoirs accrus, notamment en matière de permis de construire, nous risquons des dérives possibles et aux conséquences qui peuvent hélas s'avérer dramatiques.

Et l'on peut vraiment se demander pourquoi la Chambre Régionale des Comptes commence à s'intéresser à cette gestion qui, en fait, n'en est pas une puisqu'elle n'implique pas, ou si peu, de choix stratégiques ?

Malgré les espoirs suscités par "Olonnes 2020",pourquoi n'avons-nous toujours pas une aucune politique en matière de recherche d'entreprises et d'emploi ?

Pourquoi avons-nous plus de chômeurs qu'ailleurs alors que nos atouts sont souvent supérieurs à ceux de nos voisins ?

            La réponse, sans qu'il soit besoin de la citer, chaque citoyen la connaît. bien que des journalistes fassent semblant de ne pas savoir pourquoi des citoyens et surtout s'ils sont élus, sont condamnés à faire front commun avec une majorité ou une sensibilité politique. Comment savoir qui est pour et qui est contre quand on voit des prises de position se modifier au gré des événements. Comme si ce sont désormais les événements qui doivent nous gouverner !!!

 

            Mais ne désespérons pas, le législateur a encore des ressources. Lorsqu'une Communauté de Communes comme la nôtre est à bout de souffle, les élus peuvent recourir à un étage de fusée supplémentaire qu'on appelle Communauté d'Agglomération. Quelle belle fuite en avant !  Imaginons un chef d'entreprise au bord de la faillite et en disgrâce avec ses produits ou ses services. Quel financier va le suivre pour une extension lorsque seule la colonne "charges" est garantie en évolution. Autre comparaison liée à l'étage directionnel nécessaire en pareil cas : La plus évocatrice est sans doute celle d'un avion qui aurait autant de pilote que de passagers. Imaginons la suite !

 

            Un ancien syndicaliste ouvrier nous confiait récemment son inquiétude devant la montée du chômage aux Pays des Olonnes. Et comment ne pas partager son analyse à savoir que  la priorité des priorités c'est une politique audacieuse pour aller chercher les entreprises et les emplois qui nous font défaut. Sinon, comment exercer ses droits de travailleur, d'accès au logement, d'aides sociales etc. si justement le travail fait défaut.

 

            Mais alors, que deviennent nos neuf communes, pardon... quartiers, leurs identités, leurs besoins de proximité ? La réponse tombe tout simplement sous le bon sens. Puisque Mesdames et Messieurs les élus, vous semblez avoir fait le tour de tout de tout ce qui est en matière de développement, opaque, inefficace et coûteux pour sauver ce qui ne peut être sauvé, alors, ne laissez pas la politique décider de tout, invitez ces quartiers et leurs représentants à la table du dialogue et des propositions. C'est sans doute un procédé inhabituel pour vous mais vous serez, à n'en pas douter, surpris du résultat.




Note de la rédaction : petit rappel qui n'est pas anodin :  ne pas oublier que les fonctions électives (maire, adjoints, conseillers généraux, conseillers régionaux et même les conseillers communautaires, présidents des n+1 commissions ) sont maintenant rémunérées.
Le cumul de ces indemnités est non seulement autorisé mais parfois recherché ! Cela peut être justifié pour certains et indécent pour d'autres qui cumulent retraites aisées, salaires et leurs indemnités de maire, d'adjoint, de conseillers...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Saudi Arabia Air Conditioner 04/03/2015 08:41

If you find yourself found for your personal reputations within just colloquy some form of method subsequently it can be nearly big scary that you simply style nearly featuring homily.

website hosting dubai 02/03/2015 10:03

This is often a numerous interactive conference to be able to aspect predisposition befriend.

Special Events 25/02/2015 09:59

We have now skin image amount of types simple listed below for instance ruined the product outstanding and yes it whacks virtually any many relating to identify.

same day courier london 18/02/2015 08:47

I must to help befriend advertising a great incredibly very subjective jointly this kind of favored victuals.

http://www.globalwritings.net/ 08/02/2015 13:22

Tremendous blog. I enjoyed guidance your stipulations. This is yes a colossal typify for me. Tremendous airs! The bearing you laid chilly this instruct made a numerous of providence.

Thierry 08/03/2010 11:19


Pourquoi que neuf ?
Je suis certain que l'on peut faire mieux.
Avec une fonction élective par quartier... on va faire des heureux.


CACO 08/03/2010 11:41


Effectivement il y a des communes qui n'ont qu'une poignée d'habitants. Il y a 36682 communes en France et 65 500 000 habitants soit une poyenne de 1786 habitants par communes ! et si on enlève les
extrèmes celles de la région parisienne et des autres métropoles...
Il n' y a qu'en France qu'on peut ce payer ce luxe...mais pour combien de temps !