Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 17:12
UN PRÉSIDENT, DES COMMISSIONS EN PLACe, DES DÉLÉGATIONS...L'OUTIL EST EN PLACE MAIS POUR QUOI FAIRE ET COMMENT ?

UN PRÉSIDENT, DES COMMISSIONS EN PLACe, DES DÉLÉGATIONS...L'OUTIL EST EN PLACE MAIS POUR QUOI FAIRE ET COMMENT ?

48 ÉLUS POUR QUOI FAIRE ? RÉFLEXIONS POUR 2019/2020...et APRÈS

UN TRANSFERT DE COMPÉTENCES DES COMMUNES À LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION MAIS QUE RESTE-T-IL COMME COMPÉTENCES AUX COMMUNES ?

On peut, on doit se poser la question.

Quand on prend un peu de recul par rapport aux derniers événements de la création de la ville nouvelle et de son impact sur l'Agglomération l'enjeu n'est pas de savoir qui sera le nouveau Président de l'Agglomération mais quels seront les projets, les financements...

En effet, l'article 4 des statuts de L'Agglomération traite des compétences : un inventaire à la PRÉVERT, une énumération de près de 7 pages ! qui balaye quasiment toutes les activités que l'on croyait souvent encore exercées par les communes.

C'est lors du vote de ce budget 2019 que l'on pourra mesurer le "poids "de l'AGGLO non seulement en investissements comme le futur Palais des Sports, les implantations d'entreprises, l'assainissement, les sites pour les formations...mais aussi en fonctionnement. Car le culturel sous toutes ses formes, la promotion du tourisme, la petite enfance, les transports , la voirie...ce sont beaucoup, beaucoup de frais de fonctionnement dépenses obligatoires mais pénalisant l'investissement si l'on n'y prend garde.

 

NE PAS RECOMMENCER LES ERREURS QUI ONT MENÉ LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES OLONNES CCO À LA FAILLITE

D'abord, la Communauté d'Agglomération doit être intégrée dans la vie citoyenne. Les événements que vient de vivre  le Pays des Olonnes doivent permettre de faire en sorte que la population se saisisse de SON AGGLOMÉRATION. Ce ne doit pas être une structure territoriale lointaine mais le moteur reconnue, absorbée par les 53 000 habitants pour les avancées de ce grand bassin d'emploi.

Ensuite, il faut une équipe qui ne fonctionne plus sur la technique du compromis, un peu ici, un peu là ...un essaimage stérile générateur de gabegie humaine et financière.

Va-t-on enfin ressortir et mettre à jour le projet fédérateur que fut "OLONNES 2020" où étaient déjà associées les communes voisines de toute l'Agglomération et que l'équipe du maire de Château d'Olonne a poussé aux oubliettes ?

On est donc bien loin avec cette réflexion d'une position intenable, irréfléchie qui consistait à dire 2019/2020 c'est une parenthèse...surtout pas de programme, pas de projets mais de l'immobilisme ! Qui n'avance pas, recule.

Heureusement que ceux qui prônent l'immobilisme se sont auto-immobilisés !

 

FAIRE FACE AU DÉFI 2019/2020

C'est ce qui attend les élus qui prennent en main le destin de l’Agglomération.

La kyrielle des délégations votées ce mercredi 16 est inquiétante. Il nécessite que les élus s'investissent de manière très, très importante.

Or, lors de ce conseil communautaire, on a pu jauger le mal qu'ont nombre d'élus d'accepter des missions, des délégations, de plonger dans des compétences dont ils ignorent les arcanes. Il faudra un  Président et des Vice-Présidents fédérateurs et mobilisateurs.

Certes, proposer aux élus de ne rien faire eût été plus aisé que de proposer de FAIRE. Mais l'intérêt général commande de FAIRE...l'intérêt particulier, c'est faire le moins possible pour se faire réélire, magouiller, bricoler...cela c'est intolérable.

Notre inquiétude est née du fait que, lors de ce conseil communautaire, le Président a eu du mal à recruter pour touts les missions (trop nombreuses ?) qui incombent aux élus de l'agglomération.

Mais aussi ACCEPTER d'être élu c'est accepter des mandats de faire, d'agir, de réaliser, de communiquer...il faut réhabiliter la fonction d'élu. Il faudra que l'équipe du Président de l'Agglomération s'impose et s'engage à faire ce qu'elle a seulement suggéré.

Il faudra aussi l'adhésion citoyenne : FAIRE C'EST BIEN, LE FAIRE SAVOIR C'EST NÉCESSAIRE.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

REGUIGNE REGIS 20/01/2019 18:31

Sur les 48 y - a - t - il eu grosses rivalités pour décrocher un poste de représentant ( ou plusieurs ) à la CLE du SAGE Auzance - Vertonne - Cours d ' eau Côtiers ? Le sauriez - vous ? Le Tanchet , dont vous évoquez , souvent , à juste titre , la , les , pollution(s) , est l ' un de ces cours d ' eau qui " crache " au lac puis à la mer ses effluents pollués . C ' est bien connu localement . Alors , qui , parmi les 48 vous représente désormais au sein du collège des élus dans la CLE , ce " petit parlement de l ' eau " ? Oh , pardon , j ' ai omis de préciser que cette fonction n ' est pas " indemnisée " , contrairement aux postes de maires et de maires - adjoints et aussi pour les postes au sein de la nouvelle entité intercommunale des Sables ( au sens élargi ) . D ' où ma question : qui s ' est dévoué , sur quelles compétences ?
A propos , savez - vous que vous êtes , vous habitants du territoire géré par Loire - Bretagne , consultés , depuis plus d' un mois , jusqu ' à fin avril - début mai 2019 , sur les grandes orientations du SDAGE en préparation sur Loire - Bretagne qui vous concerne ? Vos , chers , élus locaux vous l ' ont fait savoir ? C ' est bien dans leur mission , signalée par le Comité de Bassin Loire - Bretagne .
Dans ces conditions , vous allez pouvoir , à votre façon , évoquer le devenir du Tanchet ; vue l ' obligation d ' atteindre " le bon état écologique des eaux pour ... 2015 " selon la DCE de 2000 . Pardon , vos si dynamiques et volontaires élus de terrain n ' ont quand même pas demandé et obtenu des reports à 2021 et même 2027 ?