Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 15:32

 

DSC06186 Usine du TAFFENEAU à Château d'Olonne

Voir : LIBERTE D'EXPRESSION : le juge entend les deux témoins assistés    

 

 

MISE EN EXAMEN DE DEUX DIRIGEANTS DE LA FEVE (Fédération Ecocitoyenne de VENDEE)...pour diffamation. Rappelons que ce délit ne peut être retenu que s'il est fondé sur la diffusion de propos constituant des contre-vérités...comment le fait de diffuser des résultats d'analyse provenant d'un laboratoire réputé et qui n'est pas appelé à la cause peut-il être constitutif du délit de diffamation ? Il faudra qu'on nous explique cela.

 

La plainte de TRIVALIS ne vise-t-elle pas à tuer la liberté d'expression de citoyens de bonne foi ? TRIVALIS EST L'EMANATION DU CONSEIL GENERAL : celui-ci peut-il prendre le risque de porter atteinte à la liberté d'expression ? Si la plainte est maintenue, le Conseil Général  assumera une grave responsabilté.  

 

 

 

COMMUNIQUÉ

 

Bonjour,

Mis en cause pour diffamation par Trivalis, syndicat départemental de traitement des déchets en Vendée, pour avoir dévoilé dans la presse les résultats de l’analyse du compost issu du TMB(tri mécano biologique) de St Christophe du Ligneron, après avoir été déclarés “témoins assistés” lors d’une première comparution devant le juge d’instruction et qu’on leur ait posé quelques rapides questions en à peine 10 mn lors d’une deuxième comparution, voilà que Paul ARRIVE et Danielle LAUMONT viennent d’apprendre par lettre recommandée qu’ils étaient désormais MIS EN EXAMEN.

 

Pourquoi le juge ne les en a-t-il pas informés directement lors de la 2ème comparution ?

 

Y aurait-il eu des pressions pour influencer cette décision à retardement ?

Cette affaire deviendrait-elle politique ?

Quoi qu’il en soit, Paul et Danielle restent sereins car ils n’ont fait que révéler les résultats des analyses d’un laboratoire indépendant sans rien modifier ni rajouter.

  

Les preuves sont là et il semble bien que la vérité dérange... elle finira bien par éclater.

 Soutenons les !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Maurice 17/12/2013 08:12


 


Je vais relier votre article sur mon bloque car à Romainville (93) nous militons contre la construction d'une usine de TMB et ce depuis plusieurs années. (plus de  5 ans)


Le tribunal administratif de Montreuil-sous-Bois a donné raison à l'association Arivem, il y a bien sur appel de la part de plusieurs acteurs partie prenante.


Tout un tas de raisons sont donné pour la construire, même le chantage : il va falloir demander des dérogations pour continuer l’incinération et l’enfouissement, etc.


 

CACO 22/12/2013 23:41



Là comme ailleurs isolés il est difficile de se faire entendre mais le combat de Romainville rejoint celui d'autres villes et d'aitres pays qui ont abandonné le filière TMB ! que les élus
écoutent u n peu leurs électeurs et ceux qui s'élèvnet contre cette filière dont on attend en partie la fin avec les nouvelles normes européennes.