Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

19 juillet 2021 1 19 /07 /juillet /2021 18:35
UN FLEURON DEVENU UN FARDEAU D'EDF SUPPORTÉ PAR LES CITOYENS CLIENTS D'EDF

UN FLEURON DEVENU UN FARDEAU D'EDF SUPPORTÉ PAR LES CITOYENS CLIENTS D'EDF

 

LA LOI DU 10 FÉVRIER 2000 CONFIRME LA NOTION DE SERVICE PUBLIC DE L’ÉLECTRICITÉ

 

L’attachement des citoyens à leurs services publics n’est plus ce qu’il fût ; la Poste n’est plus la poste et les téléphones, la SNCF perd petit à petit ses services de transports de marchandises et même de voyageurs, l’Armée a vu son service militaire universel disparaître, l’Éducation Nationale est malade comme la Justice...le fossé entre le citoyen et ses nombreux services publics souvent délégués se creuse sans cesse. C'est le désamour du citoyen et de ses services publics.

Pourtant là où il y avait « intérêt général » il y avait Service Public.

 

ET L’ÉNERGIE, AVEC L’ÉLECTRICITÉ ET L’EMBLÉMATIQUE EDF ?

 

La loi du 10 février 2000 fondamentale avec ses 55 articles a été modifiée et remodifiée n’en demeure pas moins la loi nommée «loi  relative à la modernisation et au développement du service public de l'électricité. »

Le Service Public de l’électricité a pour objet de garantir l’approvisionnement en électricité sur l’ensemble du territoire national, dans le respect de l’intérêt général ...dans le respect des principes d’égalité, de continuité et d’adaptabilité, et dans les meilleures conditions de sécurité, de qualité et de coûts, de prix et d’efficacité économique, sociale et énergétique.

Ce Service Public de l’électricité est confié à EDF : Société nationale dont l’État détient 84 % du capital, avec un chiffre d’affaires de 70 milliards d’euros et 165 000 salariés dans le monde .

 

CE SERVICE PUBLIC A TROIS MISSIONS ESSENTIELLES

 

- Le développement équilibré de l’approvisionnement en électricité.

- Le développement et l’exploitation des réseaux publics de transport et de distribution d’électricité ».

- La fourniture d’électricité sur l’ensemble du territoire.

Il est certain qu’avec les règles européennes, la législation sociale, les normes environnementales et les progrès de la technologie on peut légitimement se demander si la structure et l’organisation française « service public » sont encore adaptées ou adaptables. EDF n'a pas su faire sa révolution?

Ceux qui suivent un peu l’actualité connaissent le feuilleton dramatique de l’opération montée pour sauver le Service Public ou plus exactement sauver EDF et ses filiales financièrement au fond du trou et les appels au secours de leur Président Jean-Bernard LÉVY qui porte le projet HERCULE rebaptisé Grand EDF qui s’enlise à Bruxelles ne sont pas entendus. L’Europe demandait le démantèlement du groupe EDF !

Chacun sait qu’HERCULE est le fils de JUPITER. Or, le gouvernement de JUPITER (le nôtre) a condamné HERCULE qu’il a remplacé par un nouveau projet baptisé GRAND EDF. Méfions-nous des présages ! HERCULE exit...JUPITER ...?

Pour l’instant EDF est encore et toujours ingérable et l’ouverture à la concurrence que tente d’imposer l’Europe n’est pas appliquée !...Quand y aura-t-il  enfin un pilote de génie dans ce qui reste du paquebot EDF en rade...

 

ALORS, DANS CES CONDITIONS, EXISTE-T-IL ENCORE UN GRAND SERVICE PUBLIC ÉLECTRICITÉ ?

 

GESTION CATASTROPHIQUE D’EDF DEPUIS PLUSIEURS DÉCENNIES

 

EPR : rappelons simplement le gouffre technique et financier de l’EPR, filière innovante conçue dans les années 1990. Pour le projet Flamanville, démarré en 2005, le coût est passé de 3,5 à 19 milliards d’euros. La gestion d’Anne LAUVERGEON la « miss » nucléaire que s’est offert François MITTERRAND a été catastrophique et irresponsable...c’est le citoyen contribuable français et client d'EDF qui casque.

Dette EDF : plus de 42 milliards d’euros ! Sans compter la provision de 60 milliards d’euros qui devrait être faite pour le démantèlement des Centrales Nucléaires...promesse gouvernementale idiote et irréaliste maintenant retardée.

Quand on parle de gestion courante catastrophique on parle, par exemple, des régimes de retraite exorbitants du personnel EDF, de la gestion aussi du personnel dont celui du Comité d’Entreprise qui a défrayé la chronique judiciaire...

Cette gestion et celle de l’État patron mènent  nulle part sauf à la disparition d’un ex beau service public mal géré.

...et en prime, nous citoyens clients d’EDF, nous avons le scandale du compteur LINKY

À SUIVRE...LINKY

 

Partager cet article
Repost0

commentaires