Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 21:45
LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE N'EST NI DEMOCRATE NI FAVORABLE A LA FUSION DES 3 COMMUNES DU PAYS D'OLONNELE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE N'EST NI DEMOCRATE NI FAVORABLE A LA FUSION DES 3 COMMUNES DU PAYS D'OLONNE

DEMOCRATE : Qui est socialement et politiquement du côté du peuple

La grande chose de la démocratie, c’est la solidarité. Victor HUGO

 

LE MAIRE DE CHÂTEAU D’OLONNE N’EST PAS UN DEMOCRATE ET CE SONT TOUS LES HABITANTS DU PAYS D'OLONNE QUI RISQUENT D'EN PÂTIR.

EN 2009, IL A ÉTÉ DE CEUX QUI ONT INTERDIT AUX CASTELOLONNAIS DE SE PRONONCER SUR LA FUSION ET EMET DES CONTREVERITES POUR ASSEOIR SON RAISONNEMENT 

Parmi les membres de la petite caste dirigeante officielle ou occulte de Château d’Olonne on ne peut parler de démocrates.

En effet, si on avait un doute quelconque il suffirait de se souvenir quand il s’est agi de demander, en novembre 2009, aux castelolonnais de donner leur avis sur le projet de fusion des 3 communes : le maire de l’époque, son adjoint Monsieur Joël MERCIER, les adjoints et conseillers de la majorité d'alors ont refusé de donner la parole au peuple.

Ils ont perdu ce jour-là le droit au titre de démocrate.

 

Ils le perdent aussi en multipliant les contre-vérités et mensonges : 

- Sur l’endettement de la Ville des Sables d’Olonne et les capacités financières de cette ville,

- Sur la gestion de la Ville de Château d’Olonne, certes moins endettée, mais avec des services sociaux indignes, une salle Gargamoelle inserviable, une voirie qui laisse encore beaucoup à désirer, la pénurie de logements , un Centre Sportif mal conçu…oui, on dépense 7 millions par an en investissements mais quels investissements et à quel prix (voyez le Centre-ville !)…

et les charges de personnel qui continuent à s’envoler malgré les transferts de compétences à la CCO …

 

NON, CHÂTEAU d’OLONNE N’EST PAS UNE VILLE BIEN GEREE

 

- "Le dossier de la FERME DE VILLENEUVE EST CLOS" : mensonge…la décision de la Cour Administrative d’Appel de NANTES qui annulait la vente n’est pas exécutée et qui va croire que la vente de terrains appartenant à la ville ( à ses contribuables) à 7 euros le m2 est une vente à un prix normal : les citoyens de Château d’Olonne sont spoliés et à qui a profité le crime ?

Une mairie qui brade des terrains municipaux à un promoteur privé est-elle bien gérée ?

En 2015, la même équipe soucieuse de protéger certains avantages personnels et honneurs fait tout pour faire capoter le nouveau projet de fusion en évoquant une consultation alors que la même maire s'est fait élire en se déclarant favorable à la fusion. En marchandant, en faisant des déclarations indignes …Joël MERCIER  agit pour retarder voire faire capoter la fusion quitte à ce que cette fusion se fasse mais seulement entre Les Sables d’Olonne et Olonne sur Mer sans Château d’Olonne .

 

LE MAIRE ACTUEL DE CHÂTEAU D’OLONNE NE SE COMPORTE PAS AUJOURD’HUI EN DEMOCTRATE : Être démocrate, c’est aussi et surtout être solidaire

Pour celui qui croit qu'à partir du moment où ils sont élus sur les règles démocratiques de notre pays, tous les maires sont forcément démocrates, le rédactionnel de Ouest France du 7 septembre hier concernant le maire du Château d'Olonne a de quoi surprendre.

Et de se poser les bonnes questions sur l'emploi de ce mot « démocrate » par la journaliste : Est-ce en comparaison avec ses collègues notamment des communes voisines (ce qui serait peu flatteur!) voire avec son prédécesseur au Château d'Olonne ?

 

L’EQUIPE MUNICIPALE DE CHÂTEAU D’OLONNE N’A PAS CETTE VERTU

En effet, il n’y a plus de solidarité quand on ne cesse de mettre en avant des préalables pour retarder voire faire capoter des échanges pour aboutir à la fusion.

Ce ne sont plus des échanges constructifs et honnêtes mais une négociation imposée par CHÂTEAU D’OLONNE aux deux autres communes.

Ainsi, lorsque le maire de Château d’Olonne par voie de presse, par interventions publiques, par les moyens de communication de « sa » mairie ne cesse de répéter à la presse ses préalables à la fusion comme l’endettement des communes sœurs c’est bien pour casser la solidarité intercommunale.

N’oublions pas que les sablais ont investi depuis des décennies pour tous les habitants du Pays d’Olonne : le remblai, les atlantes, le Musée, les deux piscines, la Rudelière, les tennis, la salle Beauséjour, la gare, des animations comme les feux d’artifice, des spectacles, compétitions sportives comme le VENDEE GLOBE, le soutien aux grandes équipes sportives, aux manifestations importantes…les sablais ont fait et font acte de solidarité avec toute la population du Pays d'Olonne, le maire castelolonnais casse cette solidarité : ce n’est pas un démocrate.

Ajoutons : vouloir dresser la population castelolonnaise contre celle des deux autres communes en faisant des comparaisons hasardeuses voire mensongères ce n’est pas être solidaire, Monsieur le maire de Château d'Olonne n'est pas un  démocrate.

 

A SUIVRE : les hypothèses expliquant une position intenable et malsaine du maire de Château d'Olonne

Partager cet article
Repost0

commentaires

CACO 14/04/2015 09:33

Vous avez hélas tout compris !

Cardio 14/04/2015 09:48

Je rejoins tout à fait le commentaire de "Martine 85" ainsi que sa conclusion.
Et votre commentaire en retour.
Mais ceci étant posé, que peut-on faire pour que le maire progresse dans sa réflexion qui semble étriquée, qu'il tienne sa (ses) promesse électorale, qu'il sorte de ses (ces) archaïsmes que les électeurs rejettent massivement et qui expliquent les taux records d’absentéisme aux élections ! Aux armes citoyens ??

Martine85 14/04/2015 06:46

J'ai lu sa communication dans la new's de la ville. C'est un "ni, ni". Je ne suis ni pour, ni contre, il y a des avantages, des inconvénients.... Je laisse aux habitant le choix en espérant bien qu'ils voteront contre en majorité. Et après je m'en sors en disant ce n'est pas moi qui ne le voulait pas, ce sont les habitants.... On voit bien qu'il est contre. Il perdrait sa place de Maire.... Lamentable.