Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 16:08


Je ne suis sûr de rien, et c'est déjà pas mal.
[ Mathieu Chedid ]

Vous pouvez nous demander pourquoi, en ce mois d'août, nous ne sommes pas à la plage avec enfants et petits enfants et pourquoi nous nous acharnons à vous parlez de vos déchets ménagers ?

Simplement nous voulons que chacun prenne conscience : 

- du DANGER qu'il y a à épandre sur nos terres cultivables des dizaines de milliers de tonnes de compost : savants, chercheurs, praticiens vous diront "oui, il y a danger" ; on ne met pas impunément des métaux lourds dans les sols,

- du DANGER pour la nappe phréatique, 

- du DANGER de voir un tel invetissement ne servir à rien si demain, comme cela est prévu, la norme fixant la qualité du compost se durcit...nos milliers de tonnes de compost seront enfouis comme du vulgaire déchet non récupérable.

Nous avons posé la question de base ce compost ne risque-t-il pas  d'être nocif pour notre alimentation voire notre santé d'une manière générale...?

Le dossier porte un silence pesant pour seule réponse.


Alors, pourquoi les responsables n'offrent aucune réponse satisfaisante dans le dossier : tests scientiques, simulations, études...?

...et pourquoi refuser toute information au public ?  Ce refus est un aveu dangereux et maladroit.



Le nuage de Tchernobyl ne s'est pas arrêté aux  frontières  de notre Pays,
L'amiante n'était pas inoffensive,
Le sang était contaminé et distribué...

Quel élu digne de sa fonction peut-il encore dire OUI à un procédé dont il ne connaît pas les DANGERS à court et long terme?

Ce sera à Château d'Olonne à chaque élu de répondre dans son intime conviction s'il veut assumer de faire prendre aux vendéens un risque grave alors qu'il existe des solutions alternatives.

Partager cet article

Repost0

commentaires

EMMANUEL 09/08/2009 09:29

Il est malheureusement certain que ce projet est déja "ficelé" TRIVALIS a fait son choix et les édiles sont devant un fait (presque) accompli . L'enquête sur le Chateau d'Olonne n'est faite (enfin comme eele est faite !) uniquement pour l'implantation de l'usine de TMB sur le territoire de la commune . Point à la lingne . Comment faire pour empêcher cette anerie ? Si le Chateau refuse , la question sera reposée ailleurs ...jusqu'à ce que ça marche !

CACO 09/08/2009 23:02



Le combat que nous menons : tout savoir sur le TMB,  la transparence...si on ne l'obtient pas c'est qu'il y a des choses qu'on nous cache et alors nous mettrons les élus qui pronent cette
solution face à leurs responsabiltés...il y va de la santé de tous nos concitoyens, prouvez-nous l'inocuité de l'épandage de milliers de tonnes de compost sur nos terres cultivables avec des
doses dangereuses de métaux lourds, de prosuits chimiques cancérigènes...rendez-vous au Conseil Municipal du 18 aout à Chateau d'Olonne.



céline 08/08/2009 19:22

et pourquoi ne pas parler aussi des déchets d'uranium utilisés  comme remblais sur terrain de sports et ailleurs , aussi , e, Vendée,   encore radioactifs , toxiques et donc un danger se santé  publque re connu ( pièce à conviction - elise lucet sur F3 on peut revoir l'émission sur le net)céline