Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 22:48

 

LES SABLES D’OLONNE : UN HOMMAGE MUNICIPAL SERA RENDU À SAMUEL PATY

 

CE MERCREDI 21 OCTOBRE

À 12 HEURES

UNE MINUTE DE SILENCE

 

 

La ville des Sables-d’Olonne a décrété l’organisation d’une journée de deuil municipal, ce mercredi 21 octobre, afin de rendre hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines) tué vendredi 16 octobre.

 

 

Le maire des Sables-d’Olonne, Yannick Moreau, a indiqué via un communiqué qu’une journée de deuil municipal aurait lieu mercredi 21 octobre 2020 afin de rendre hommage à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines) tué vendredi 16 octobre.

 

Une minute de silence à midi

 

« Alors que le terrorisme islamiste a une nouvelle fois frappé la France au cœur, et provoqué une très large vague d’indignation, la ville des Sables-d’Olonne souhaite s’associer aux hommages rendus partout à la mémoire de Samuel Paty », indique le communiqué.

Chacun est invité « à observer à 12 h, en quelques lieux que ce soit, une minute de silence  ».

Publication d'Ouest France

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2020 1 19 /10 /octobre /2020 10:22
PROFESSION DE FOI D'EMMANUEL MACRON

PROFESSION DE FOI D'EMMANUEL MACRON

CONFLANS-SAINT-HONORINE : C’EST TROP FACILE AUJOURD’HUI DE PROMETTRE DES MESURES, DE RENDRE UN HOMMAGE À UN HOMME DE CONVICTION…MAIS HIER, MONSIEUR LE PRÉSIDENT, QU’AVEZ-VOUS FAIT POUR PRÉVENIR CE TYPE D’ATTAQUE DÉMENTE ET PROGRAMMÉE ?

 

Nous sommes tristes et nous avons peur.

Il y a des milliers de jeunes français perdus et immigrés dans les banlieues et dans la drogue et le petit banditisme qui approuvent le meurtre atroce du professeur Samuel  PATY

Il y a des maires qui acceptent l’ouverture de mosquées où le prêche incontrôlable incite des jeunes et des moins jeunes à la haine qu’ils confondent avec la Justice.

Il n’y a malheureusement pas deux Islam car l’Islam dur l’emporte et étouffe le pur.

Il y a une Police et une Justice qui attendent des moyens promis par le Président MACRON : 10 000 policiers en plus, 15 000 places dans les prisons en plus, (voir les photos des promesses présidentielles).

Il y a une Police et une Justice dénigrées par des intellos et bobos irresponsables mais bien en cour et il y a donc une Police et une Justice désabusées.

Nous avons suggéré à diverses reprises l’urgente nécessité d’une révision complète de la politique de l’État vis-à-vis de ses compétences régaliennes : la sécurité dont la défense, la justice, la santé, l’éducation…

Tous les indicateurs comparatifs concernant les « résultats » de ces secteurs au sein de l’Europe sont au rouge.

L’analyse du drame de CONFLANS-SAINT-HONORINE et celle de la gestion de la crise sanitaire illustrent malheureusement l’urgence de la réforme de l’appareil étatique.

 

L’ÉTAT A LES MOYENS ET LE DEVOIR D’AMÉLIORER LA QUALITÉ DE SON ACTION DANS LES SECTEURS FONDAMENTAUX DONT IL DOIT ASSUMER LA CHARGE

Avec COVID-19, l’argent que l’État n’avait pas coule cependant à flot…plan de relance économique mais aussi coups de pouce au niveau social : chômage partiel, primes aux salariés, aides aux foyers modestes, compléments pour les personnes handicapées, primes exceptionnelles pour les agents publics…

Les lois de finances récapitulatives se succèdent.

C’est pour la bonne cause. Face à une situation exceptionnelle il faut mettre des moyens et procédures exceptionnelles.

Même si cela va peser à l’avenir lourdement avec des déficits budgétaires qu’on n’a jamais connus…donc le montant de la dette par rapport au PIB va s’envoler.

Mais au moins cela prouve que quand l’État veut se donner des moyens financiers, il peut le faire. La France a les moyens : il ne lui manque que la volonté politique et l’action.

Donc, l’État a les moyens d’exercer ses fonctions aujourd’hui abandonnées à leur triste sort LA SÉCURITÉ D’ABORD !

 

LA RÉFORME DE L’ÉTAT SERA SOURCE D’ÉCONOMIES…C’ÉTAIT LA PROMESSE DU PRÉSIDENT MACRON

 

UN ÉTAT QUI DOIT REPRENDRE EN MAIN SES FONCTIONS FONDAMENTALES

 

Cette réforme promise, faute de courage et d’une ligne de conduite précise, n’a même pas vu le début de son commencement : l’éducation à la dérive, l’hôpital n’en parlons pas, la police et la justice sont gravement malades…

Il est plus facile de légiférer et communiquer sur le sexe des anges que de s’attaquer aux vrais problèmes :  réformer l’État et pour le Président tenir ses promesses.

C’est un bilan que nous faisons et refaisons et qui nous fait mal et peur pour le lendemain.

Nous n’avons pas d’outils de mesures de l’échec mais toutes les études et enquêtes faites tant au Sénat qu’à l’Assemblée Nationale concordent.

Des exemples d’économies et de sources d’économies réalisables prévues piochées dans les documents officiels mais jamais réalisées

  • Diminuer le train de vie du Parlement (nombre de députés et de sénateurs ; patrimoine inutile et coûteux, salaires hors normes…tout cela est écrit dans les rapports internes et dans celui de la Cour des Comptes)
  • Écrêter les salaires hors normes de certains hauts fonctionnaires (voir les annexes au budget 2021 : des dizaines de hauts fonctionnaires ont des salaires largement supérieurs à ceux de leur Ministre soit plus de 200 000 euros annuels !)
  • Diminuer le nombre d’agents administratifs dans les services de santé et le nombre d’Agences et Comités (ils sont deux fois plus nombreux que ceux de nos voisins allemands !) : on a besoin de soignants plus que d’administratifs !
  • Libérer de tâches administratives les services de police.

L’autre source d’économies est la modernisation des services d’État : cela signifie gagner en productivité. Pour faire cela, il faut missionner des cadres gestionnaires des réformes et du numérique et s’arrêter de bricoler. Quand on voit le gâchis dénoncé par la Cour des Comptes pour l’informatisation des payes des militaires, celle des services hospitaliers…il y a de quoi financer des formations, emplois et matériels pour la Police, par exemple.

Et, d’une manière générale, stopper aussi toutes velléités de l’État de s’accaparer sans cesse des compétences nouvelles qu’il est incapable de bien gérer. Et même alléger le mammouth !

L’État doit revenir à ses fondamentaux : les services publics régaliens et le Président de la République doit simplement tenir ses promesses et cesser de n’agir qu’en fonction de son espoir de réélection.

À quand un gouvernement de salut public ?

 

PROFESSION DE FOI D'EMMANUEL MACRON

PROFESSION DE FOI D'EMMANUEL MACRON

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 22:51
LES GILETS JAUNES : UN AVERTISSEMENT

LES GILETS JAUNES : UN AVERTISSEMENT

 

NOUS AVONS TOUS TOUT INTÉRÊT À AVOIR DES CORPS INTERMÉDIAIRES EN BONNE SANTÉ

 

Qu’est-ce que les « corps intermédiaires » ?

Notre définition du corps intermédiaire dans la société actuelle un peu polémique est celle-ci : « C’est l’intermédiaire entre le citoyen individu, isolé, taillable et corvéable à merci et l’État tentaculaire impersonnel, anonyme, broyeur parfois de l’individu. »

Pour nous, un corps intermédiaire naturel est celui qui fonctionne dans les deux sens. Il protège l’individu de la tentation de toute puissance de l’État ou d'une autre structure mais il est aussi celui qui va négocier avec l’État ou ses représentants et faire passer les messages à ses membres.

Plus objective (?)voilà la définition de Wikipédia : « Les corps intermédiaires, héritiers des corps de l'Ancien Régime, sont des groupes sociaux, situés à un niveau intermédiaire entre l'individu et l'État, indépendants et autonomes, constitués naturellement ou par accord délibéré en vue d'atteindre un objectif collectif ( ex. : partis politiques, entreprises et syndicats ...) »

Les états totalitaires n’ont pas besoin de corps intermédiaires surtout si ceux-ci montrent une hostilité à leur égard. Ils ont plutôt tendance à vouloir les supprimer ou à se les approprier…les « acheter » pour les avoir à leur botte. À défaut, ils créent des syndicats maison et des structures du type association à leur entière dévotion.

Citons pour la France les deux principaux corps intermédiaires : les partis politiques et les syndicats reconnus comme les 5 grandes centrales syndicales (CGT, CFTC, FO, CADRES CFE, CFDT).

Pour les syndicats, ils sont fatigués, à la dérive et ils ont perdu leur représentativité qui était leur légitimité.

Ils sont sous perfusion dépendant financièrement de subventions publiques…ils ne sont donc plus indépendants et leurs dirigeants en sont bien conscients …leur objectif est aujourd’hui de survivre mais sans se remettre en cause !

Quant aux partis politiques, c’est le grand malaise, la débâcle…pour s’en apercevoir il suffit de se remémorer les pourcentages d’abstentions aux élections et nous n’avons pas vu le pire comme cela est annoncé par les dernières élections partielles.

Mais il en existe aussi d’autres corps intermédiaires : les associations, les ordres, les unions patronales, les chambres de commerce…on a même dit et écrit que les sondages étaient des corps intermédiaires !

Ils sont tous aussi à la peine.

 

ALORS EST-CE LA FIN DES INDISPENSABLES CORPS INTERMÉDIAIRES ? ATTENTION, LA NATURE A HORREUR DU VIDE !

 

Va-t-on entrer dans une ère de la démocratie directe ? Plus de Parlement, plus de grandes consultations-négociations État corps intermédiaires citoyens avec un cérémonial de déclarations fracassantes ou ridicules…et des résultats surprenants en trompe l’œil ? La démocratie directe à tous les niveaux…c’est aussi ingérable qu’irréaliste.

Le Président de la République actuel à eu tendance à son arrivée au pouvoir à ignorer les corps intermédiaires, voire à les affaiblir. Certes, il avait la partie facile…élu sans le concours d’un parti politique, il ne leur devait rien. Quant aux syndicats dits représentatifs justement leur représentativité n’est plus ce qu’elle fut. Il fallait donc réformer les retraites…sans les corps intermédiaires…on a vu le résultat : une réforme nécessaire est passée aux oubliettes.

Emmanuel MACRON qui a contourné les corps intermédiaires a eu une réponse des français dont il a du mal à se remettre et qui s’appelle « les gilets jaunes »…il a du faire de la démocratie presque directe avec le Grand Débat pour le sauver de sa grande peur. Il a été sur le terrain…ce fut un échec pour lui Président et pour ceux qui ont participé à ces réunions fantasques et au Grand Débat National !

Mais les « gilets jaunes » première mouture ce fut le remplacement des corps intermédiaires par la « vox populi », par la rue, puis ce fut la récupération par les extrémistes, eux, dans la rue  !

C’est la preuve pour un pays d’une part, du besoin impératif de corps intermédiaires et d’autre part, du danger de l’extrémisme dès que les corps intermédiaires ne peuvent plus jouer leur rôle.

 

POUR PRÉSERVER L’AVENIR DES DÉMONS EXTRÉMISTES LA France DEVRA ÉLABORER UNE REFONDATION DES CORPS INTERMÉDIAIRES AVEC, EN PRIORITÉ, LES PARTIS POLITIQUES ET LES SYNDICATS DE SALARIÉS…

CELA DÉPEND DONC DU RÉVEIL CITOYEN QUI DEVRA METTRE SUR LA TOUCHE DES APPARATCHIKS QUI DÉFENDRONT LEURS FAUTEUILS DORÉS ET DES CITOYENS QUI IRONT AU BOUT DE LEUR DÉMARCHE EN ÉLISANT DES TÊTES NOUVELLES !

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 20:16

 

LES TEMPS SONT DURS AUSSI POUR LE MONDE DU SPECTACLE QUI POURTANT NOUS AIDE À LUTTER CONTRE LA MOROSITÉ

 

Information à faire circuler sans modération

SORTIR EN VENDÉE : UNE PRODUCTION DU CHABARET À LUÇON

 

COMMUNIQUÉ

 

Chers spectateurs du Chatbaret,

 

Nous vous convions à une aventure palpitante, théâtrale et musicale inédite avec 16 artistes en scène et de la musique en direct.

C'est une seule représentation et c'est donc à ne surtout pas manquer...

A très vite, 

Théâtralement,

L'équipe du Chatbaret

 

 

LE COMTE DE MONTE CRISTO, le musical

Samedi 24 octobre 2020

au Théâtre Millandy de Luçon

 

A 19 ans, le capitaine Edmond Dantes est un homme heureux. Mais le jour de ses fiançailles avec la délicieuse Mercedes, il est arrêté pour trahison d’état et enfermé sans jugement dans la prison du Château d’If. Après quatorze années de solitude et de chagrin, c’est la rencontre providentielle d’un vieil abbé qui va lui rendre sa liberté. Convaincu d'être la victime d'un complot, il part à la recherche de ses ennemis dans un seul but : se venger.

 

Douze artistes dont un homme orchestre, nous livrent une interprétation scénique épatante d'un grand classique français. La fresque historico-romanesque d'Alexandre Dumas disparu il y a tout juste 150 ans, est d'une modernité implacable : vive, haletante, efficace. Elle prend vie sur scène avec panache et élégance. Une adaptation théâtrale et musicale, mise en scène par Olivier Martin et mise en musique par Michel Pradel.

 

Avec Gregory Arrieta, Jacques Raveleau Duparc, Lucie Guignouard, Olivier Martin, Michel Rhabiller, Steve Chauvry, Emmanuel Buffet, Thomas Violleau, Amaury Chauvet, Mathias Raveleau.

Une production du Chatbaret avec le soutien du département de la Vendée, du théâtre Millandy et de la production Art Musical.

 

Pour réserver :

 

RESERVATIONS par téléphone au 02 51 56 16 79 ou en ligne :

https://www.billetweb.fr/le-comte-de-monte-cristo1

 

Horaires de l'accueil téléphonique : 

  • Le lundi de 14h à 17h30
  • Le mardi de 10h00 à 12h30 et de 14h à 17h30
  • Le mercredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h
  • Le jeudi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30
  • Le vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 11:07
LES SABLES D'OLONNE : LE FUTUR COMPLEXE  SPORTIF ET CULTUREL

 

LE GRAND PROJET DE COMPLEXE SPORTIF ET CULTUREL DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION" ANNONCÉ ET MAINTENANT PRÉSENTÉ

 

Vidéo du futur complexe sportif et culturel de l’Agglomération des Sables d’Olonne

https://www.facebook.com/YannickMoreau85/videos/769828243564399

 

 

Voté à l’unanimité des élus de notre communauté d’agglomération, ce nouvel outil au service de notre dynamique sportive, culturelle et événementielle viendra d’ici 2023 s’implanter à #LaVannerie, face au Centre Hospitalier, au cœur d’un écrin de verdure de 25 hectares situés au centre de gravité de notre agglo.

 


C’est la cabinet Ferret qui sera le maître d’œuvre de cet investissement de 30 millions d’euros comprenant notamment :

- une aréna sportive de 2000 places assises
- une halle polyvalente culturelle de 2000 places assises également
- une salle de gymnastique
- une salle de boxe
- un espace d’athlétisme indoor
- un plateau multisports
- un théâtre de verdure pour l’organisation de grands concerts en extérieur.

Cela ne sacrifie pas les équipements collectifs actuellement en fonction qui ne seront pas négligés.

 

Partager cet article

Repost0
25 août 2020 2 25 /08 /août /2020 18:42
RETROUVER LE SOURIRE : LE CHATBARET VOUS Y INVITE

SORTIR EN VENDÉE

 

Faisons une place au sourire puisque le CHATBARET annonce la reprise des spectacles à

 

 

COMMUNIQUÉ DE L'ÉQUIPE DU CHATBARET

 

 

 

COMÉDIE CULTE 

 

LE DÎNER DE CONS

 

Du 11 septembre au 4 octobre 2020

 

 

 

Présentation

 

Pour Pierre Brochant et ses amis, c'est le jour du "dîner de cons". Le principe est simple : chacun amène un con. Celui qui a dégoté le plus spectaculaire est déclaré vainqueur. Ce soir, Brochant exulte, il a trouvé la perle rare, le con idéal, un con de classe mondiale : François Pignon, comptable au ministère des finances, passionné de modèles réduits en allumettes. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est que Pignon est passé maître dans l'art de déclencher des catastrophes... Redécouvrez l’un des plus grands succès du théâtre comique du 20ème siècle dans une nouvelle mise en scène de la compagnie du Chatbaret.

 

De Francis Veber, mise en scène Olivier Martin

Avec Amaury Chauvet, Jacques Bernet, Lucie Guignouard, Olivier Martin et Aurélien Drapeau

 

Les vendredis 11, 18, 25 sept et 2 oct à 20h30

Les samedis 12, 19, 26 sept et 3 oct à 20h30

Les dimanches 13, 20, 27 sept et 4 oct à 15h00

 

Réservations lechatbaret.fr / 02 53 88 90 74

Tarifs : paiement anticipé 15 € / 11 €* ; sur place 17 € / 13 €*

 

* Tarif Réduit : Abonnés / Demandeurs d’emploi / PMR / -18 ans / Etudiants.

Sur justificatif obligatoire à présenter à l’entrée.

 

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 15:29
TOJOHASINA RAZAFINTSALAMA MORT POUR LA FRANCE, POUR L'AFRIQUE ET POUR LA PAIX

TOJOHASINA RAZAFINTSALAMA MORT POUR LA FRANCE, POUR L'AFRIQUE ET POUR LA PAIX

 

 

Au Mali, un jeune soldat d'origine malgache de 25 ans du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes, le 1ère classe Tojohasina RAZAFINTSALAMA a été tué et deux autres militaires ont été grièvement blessés lors d'une opération de reconnaissance.

Ces engagés qui nous défendent doivent savoir que les français comme chacun d'eux mesurent le risque qu'ils encourent et qu'ils leur sont reconnaissants.

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2020 1 13 /07 /juillet /2020 22:07
DEMAIN, NOUS FÊTONS L'ANNIVERSAIRE DE L'ACTE D'UNION DES FRANÇAIS. C'EST LA FÊTE DE LA FÉDÉRATION ! C'EST CELLE DE LA NATION

DEMAIN, NOUS FÊTONS L'ANNIVERSAIRE DE L'ACTE D'UNION DES FRANÇAIS. C'EST LA FÊTE DE LA FÉDÉRATION ! C'EST CELLE DE LA NATION

 

LE 14 JUILLET 1790 FUT LA JOURNÉE DE L'UNION ET DE LA RÉCONCILIATION NATIONALE DES FRANÇAIS AUTOUR DE LEUR ROI AU SEIN D'UNE "NATION"

 

Le 14 juillet célébré comme fête nationale n'est pas celui de la prise de la Bastille qui eût lieu le 14 juillet 1789 mais celui de 1790 qui fut la fête de la fédération.

Des délégations de tous les départements et les parisiens se rassemblèrent : 500 000 personnes sur le champ de Mars !

Retenons et méditons le serment prononcé par le Marquis de LAFAYETTE commandant la Garde Nationale :

  « Nous jurons de rester à jamais fidèles à la nation, à la loi et au roi, de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le roi et de protéger conformément aux lois la sûreté des personnes et des propriétés, la circulation des grains et des subsistances dans l'intérieur du royaume, la prescription des contributions publiques sous quelque forme qu'elle existe, et de demeurer unis à tous les Français par les liens indissolubles de la fraternité. »

 

Les extrémistes ont fait fi de cet espoir d'union sacrée...4 ans plus tard ce fut la Terreur !

Même si l'histoire ne se répète pas, gardons bien en mémoire cet épisode de la nation française.

Certes, le 14 juillet 2020 est victime de Covid-19, les défilés, les cérémonies du souvenir se feront dans une intimité regrettée mais tâchons, en citoyen responsable, de rappeler aux plus jeunes et tout autour de nous ce que NATION veut dire et ce que signifie une fête nationale.

Parlons-en autour de nous !

Vive le 14 juillet 1790 ! Vive la Nation française !

QUEL ÉTRANGE 14 JUILLET 2020 !

Partager cet article

Repost0