Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 14:19

 003 (3)Parking octobre 2012... à refaire

 

 

DSC08162Parking juillet 2012 : tout neuf

 

Faire et défaire, c'est travailler.

En juillet 2012, un Parking devant la poste et l'office de tourisme refait à neuf (photo du haut) 

En otobre 2012, on défonce et on refait tout. (photo du bas)

 

La ville de Château d'Olonne continue à avoir des problèmes avec les travaux qu'elle réalise à grands frais...on a vu la montée à l'Eglise...maintenant c'est l'aménagement du "nouvel" Office de tourisme et le parking de l'Office et de la Poste. C'était quasiment fini en juillet...on casse et on refait tout en octobre !

Autre problème :  l'accès au Parking est donc à nouveau  fermé en octobre...l'accès des usagers piétons se fait à leurs risques et périls...pas de chemin aménagé pour éviter aux piétons de s'enfoncer, se tordre les chevilles...

Gestion de chantier incompréhensible pour le commun des mortels...l'entreprise qui a fait les travaux initialement doit les refaire à ses frais pour non  respect du cahier des charges...Il était temps de s'en apercevoir...il n'y avait pas de suivi de chantier ? En espérant que des surcoûts ne vont pas être mis à la charge du contribuable castelolonnais...à suivre

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

GAUTIER Gérard 18/10/2012 09:16


Trés bon article qui m'amène à vous faire parvenir la copie du courrier transmis hier à Jean-Jacques URVOAS /


 


Monsieur Jean-Jacques
URVOA                                                                     
  Député du Finistère    
                                                       
                    Président de la commission des lois 


 


Monsieur le député,


                                                                                                                
Au même titre que je l’avais fait pour vous dire, en son temps, mon profond désaccord concernant votre position par rapport à votre approche de la réforme du vote blanc, je suis très heureux, au
nom de l’association Blanc c’est exprimé, de vous adresser mes plus vives félicitations pour votre souhait de voir devenir effective « la limitation du cumul des
mandats "dans les meilleurs délais", sans "atermoiements ou formules trop subtiles", (Rapport Assemblée
Nationale du 9 octobre 2012. http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i0249.asp#P162_34799    


 


Comme bien vous le pensez je suis, de très prés, l’évolution des réformes institutionnelles que j’appelle de mes vœux depuis
1989.


 


Cela, je le rappelle, pour redonner légitimité et crédibilité aux élus.


 


Je considère quant à moi, si l’on a la volonté réelle de voir aboutir des réformes et pour obtenir le consensus indispensable, qu’il faut être très clair
dans ses motivations, dans les objectifs à atteindre, les conséquences positives et négatives que cela peut entraîner et surtout ne pas avoir d’arrières pensées malsaines.


 


Celle, entres autres, concernant la pyramide institutionnelle, de ne pas aller au bout de ce qui est à réaliser pour ne pas se mettre à mal avec
ses pairs.                                                   


 


Il faut pour moi, avant tout, mettre en place une méthodologie et déterminer des priorités, un calendrier cohérent. Ne pas mettre la charrue avant les
bœufs par des effets d’annonce intempestifs au risque de voir la réforme elle-même, mise en péril.                                                                   


 


A ce titre, j’avoue regretter que la priorité n’ai pas été donnée, avant toute chose, à l’étude du statut de l’élu. Cela
pour que tout citoyen, quel que soit son statut social, souhaitant s’inscrire dans la vie politique, ce qui est noble, soit placé sur le même pied d’égalité après la perte d’un mandat par
exemple.


 


Vous réitérant mes félicitations et restant à votre disposition,


 


Je vous assure, Monsieur le député, de l’expression de mes sentiments dévoués.


Gérard GAUTIER


Saint-Brieuc le 17 octobre 2012


 


 


 


 


 


 


 

CACO 18/10/2012 11:23



Merci de l'attention que vous prêtez à notre "publication"et de votre bienveillance. Représentant dune association citoyenne, comportant des élus de base parmi nos membres nou sommes affligés sur
le terrain des ravages que peut causer le cumul des mandats.


Comme vous l'écrivez et d'une, il faut revoir le statut des élus et de deux, il faut limiter le cumul des mandats en nmbre et en renouvellement.



Alain RIVIER 15/10/2012 09:43


Ahurissant, j'ai vu cela la semaine dernière. Mais ils s'en foutent ce sont les controubables qui payent. Des bons à rien......surtout un très mauvais suivi des chantiers. Pourtant avec une
augmentation en France de 750 000 fonctionnaires territoriuax ce genre de choses devrait être évitées ! Le système est vraiment à bout de souffle.  

CACO 18/10/2012 11:25



Négligence, incapacité, dédain pour le public..on ne sait plus que penser de ces élus de fin de règne qui ne se rendent plus compte des difficultés individuelles, collectives (crise, chomage...)