Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 17:59

 

DSC09914

 

 

 

Il faut regarder la vérité en face : le niveau du chômage dans le Bassin d’emploi du littoral atteint un record. Le chômage y a atteint le taux de 12,5 % au deuxième trimestre 2013.

Rappelons que le niveau national, à la même époque, était de 10.5% et celui de la VENDEE à 9.1 %

Le chômage en VENDEE, comme en France, poursuit sa courbe ascendante mais le Pays d’Olonne est un très mauvais élève.

Le chômage est un fléau dont personne ne mesure les ravages sur tous les plans ; économiques bien sûr, mais aussi familiaux, personnels, sur la santé... La courbe sera très difficile à inverser…seule la relance du moteur de l’économie, le retour de la confiance, un sursaut national peuvent inscrire dans la durée la baisse du chômage et le retour au plein emploi.

Á notre niveau local, il n’est ressenti aucune dynamique des politiques…l’économie ne les intéresse pas. Il faut le dire, le crier surtout en période électorale.

Les candidats doivent être jugés sur leurs actes en matière pour ceux qui se représentent et à leur programme, à leur détermination et capcités pour les nouveaux candidats  : diminuer les dépenses improductives, investissez pour favoriser l'économie et donc l'emploi. 

Le Pays des Olonnes ne sera crédible que s’il est fort, convaincu de son attractivité et de son potentiel  énormes, uni et doté d’un plan "économie et emploi". Le tourisme et les retombées des arrivées des retraités comme mono-industrie et seuls pourvoyeurs d’emplois pérennes : c’est fini, c’est un échec. Il faut le tourisme et d'autres activités génératrices d'emplois durables 

Ce n’est pas en claquant des doigts qu’on fait venir des entreprises et donc des emplois durables. Il faut une politique volontariste et des moyens pour la mettre en œuvre.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain Rivier 11/11/2013 10:55


Rine d'étonnant avec la politique menée depuis 20 ans et les occasions manquées par l'absurdité et l'archaïsme des derniers dinausores qui sont encore en piste ! 

CACO 15/11/2013 22:14



La situation s'aggrave...mais parler d'économie n'est pas encore une priorité m^me au niveau de la Communauté de communes : le changement à la tête des mairies et de la CCO et le débat sur
l'union ou la fusion des communes rouvrira peut-être le dossier