Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 21:06

père noelNous vous souhaitons à tous un joyeux Noël et aussi  nous souhaitons que ce message atteindra les personnes qui sortiront Jérôme de sa galère...un miracle de Noël ce serait cela...comme dans les contes.

Durant cette nuit de Noël, il y aura de la joie dans les yeux des enfants, des parents, Il y aura de la solidarité auprès des personnes isolées, des malades...il y aura du bonheur solidaire pour ceux qui donnent et ceux qui reçoivent. C'est cela aussi le miracle de Noêl. C'est cela aussi la vie : ceux qui ont tout et ceux qui n'ont plus rien. Que les premiers fassent un geste pour les seconds et que ceux-ci aient le regard de la reconnaissance.

Joyeux Noël...et n'oubliez pas Jérôme...

Le chômage ce n'est pas un chiffre, ce n'est pas une courbe, c'est un fléau ravageur, c'est la misère morale, physique autant que financière. Ce sont les ravages personnels et familiaux : c'est en France plus de 3 millions de familles qui souffrent et pour qui Noël ne sera pas Noël.

 

 

Un chômeur longue durée en grève de la faim : "Parfois j'ai envie de me suicider"

Par Patrice Gabard , La rédaction de RTL.fr |

 Publié le 19/12/2013 à 07h21

 

TÉMOIGNAGE - Après 4 ans de chômage et des formations sans aucun débouché, Jérôme veut lancer un cri d'alarme sur sa situation.

Il est en grève de la faim depuis 11 jours. Jérôme, père de famille de 44 ans, chômeur de longue durée, stationne sur un parking de Cholet avec sa voiture pour alerter sur sa situation.

Des formations, jamais d'embauche

Ancien pompier et agent de protection quand il travaillait à Paris, puis brancardier à Cholet, il n'est plus le même homme aujourd'hui après 4 ans de chômage. La mine défaite et 20 kilos en trop, Jérôme dénonce une terrible injustice. "J'ai passé mon permis cariste et j'envoie des CV, des lettres et tout ça mais on préfère prendre des gens avec de l'expérience", raconte-t-il. "Comme j'en ai pas beaucoup on ne veut pas me prendre."

On prend toujours des gens avec expérience.

Jérôme dit avoir ensuite entamé une formation de préparateur de commandes pendant 4 mois. "On m'avait dit qu'il y aurait de l'embauche mais vous voyez, je me retrouve dans ma voiture à faire une grève de la faim parce qu'on prend toujours des gens avec expérience", dénonce-t-il. "On ne laisse pas la chance à des gens qui veulent travailler, je suis dégoûté."

Noël qui approche

Et si rien ne se passe d'ici le 24 décembre, ce chômeur longue durée restera dans sa voiture pour un triste réveillon sans sa femme et ses deux enfants de 8 et 10 ans.

"C'est pour mes enfants que je fais ça", explique Jérôme. "Parce que l'année dernière ils n'ont pas eu de cadeau de ma part et cette année ils n'en auront pas." Impossible de les gâter avec seulement 200 euros d'allocation et le salaire de sa femme ne permet pas de compenser.

Je n'ai pas envie de voir mes enfants malheureux

"Parfois on a envie de pleurer tellement on en a marre", confie Jérôme. "Parfois je pense au pire, parfois j'ai envie de me suicider aussi." Il affirme penser à ses enfants : "Je n'ai pas envie de les voir malheureux." D'où cette grève de la faim pour sensibiliser les gens à la question du chômage à l'heure du père Noël.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Martine. 24/12/2013 06:36


Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d'année. Puisse Jérôme retrouver bien vite un travail.

CACO 24/12/2013 11:09



Merci pour lui et pour vos voeux