Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 16:54

03437.jpg

 

 NOTE D'AMBIANCE

Conseil Municipal émaillé d'incidents regrettables dans une telle enceinte ;  à cela il faut ajouter le manque de respect d'élus vis-àvis de leur collègues. On sent dans la majorité de l'arrogance voire une certaine nervosité à laquelle le responsable de l'opposition répond par sa sérénité avec courtoisie. Les nombreux citoyens qui assistaient à ce Conseil Municipal garderont le sentiment de malaise dans le mode de  fonctionnement de la démocratie locale . N'est-ce pas l'Adjoint au maire Joël MERCIER par son arrogance et le maire Jean-Yves BURNAUD qui dirige les débats et en assure la police qui portent  la responsabilté de la tournure prise par des débats ? La démocratie locale ne sort pas grandie de cette soirée. 

 

Parmi les points à l'ordre du jour : la date d'application de la réforme sur les rythmes scolaires.

 

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES...en 2014 !

 

Le maire Jean-Yves BURNAUD propose de reporter cette date d'application à la rentrée de 2014 au motif qu’il ressort de la concertation avec les responsables des écoles et les représentants des parents que, matériellement, cela ne sera pas possible pour la rentrée de septembre 2013.

À cet argument s’ajoute celui du fait que les deux autres communes de l’agglomération olonnaise comme la grande majorité des communes de VENDEE choisiront aussi la date de 2014.

L’opposition CAP VRAI a tenu à affirmer le bien-fondé de cette réforme : 

 

« Cette réforme est pertinente car elle participe au plaisir d’apprendre et d’être à l’école.  

Cette réforme est importantenotamment pour les enfants issus de milieux défavorisés, qui bénéficient d’un faible encadrement du travail scolaire à la maison.

Cette réforme permet un accompagnement plus personnalisé des élèves.

Cette réforme permettra de mieux apprendre et favorisera la réussite de tous les élèves.

Cette réforme permettra aussi de mobiliser les associations et d’élargir leur champ d’actions…voire aussi de se remettre en cause pour certaines »

 

L’opposition a demandé au maire de prendre l’engagement de poursuivre une vraie  concertation pour que la rentrée 2014 soit réussie. Le maire a pris cet engagement, l'opposition veillera.

Le maire Jean-Yves BURNAUD refuse aussi l’idée d’une expérimentation en juin 2013. Cela dérangerait trop !

 

Cette attitude fait dire à l’opposition :"Votre décision de reporter la mise en place de la réforme à la rentrée 2014 a peut-être été inspirée par un souci de laisser le soin à votre successeur d’élaborer le projet éducatif de la commune. Ce que nous comprendrions. Dommage que ce même souci n’ait pas inspiré votre municipalité avant l’engagement de la construction d’une nouvelle mairie, aux conséquences financières bien plus lourdes".

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires