Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 22:10

 

DSC05682

 

L'assainissement s'invite au débat...mais est-ce qu'il y a eu débat ?

 

Le Président Louis GUEDON a eu du mal à obtenir le quorum...petit à petit les retardataires ont permis par leur arrivée de bien garnir la salle...les embouteillages par temps de pluie aux Sables d'Olonne ?

Suite à la question posée par l'opposition : à quand une compétence unique ASSAINISSEMENT comme le recommandait la Chambre Régionale des Comptes en 2008 ?...(voir le texte Communauté de Communes des Olonnes : conseil communautaire du vendredi 27 juillet 2012 )

 

Monsieur Louis GUEDON a apporté les éléments de réponse suivants

 

1) Cette question met en cause la CCO qui est pourtant la communauté de communes de VENDEE qui s'est vue attribuée le plus de compétences. Il faut prendre en compte la réalisation exemplaire de l'investissement très important fait par la CCOavec la station d'épuration. 

 

2) Chaque commune (Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer, Château d’Olonne) a en matière d'assainissement des particularités très fortes et lors de discussion entre les élus sur ce sujet il a été convenu que, devant la complexité de cette situation, le plus sage était de reporter le débat et laisser la décison aux élus de la prochaine mandature (2014),

 

3) reproche est fait à l’opposant Jean-Claude ROSSIGNOL sur le caractère critique de son intervention par cette citation de Talleyrand : « tout ce qui est excessif est insignifiant »

 

Nous pouvons commenter cette utilisation de cette citation qui aurait pu être blessante si on pouvait trouver quelque chose d’excessif dans cette intervention…vous en jugerez après avoir pris connaissance du texte exact de l’intervention de Jean-Claude ROSSIGNOL. Communauté de Communes des Olonnes : conseil communautaire du vendredi 27 juillet 2012

 

Cette réponse du Président GUEDON ne répond pas à la question de fond posée : la communauté de communes des Olonnes CCO a-t-elle prise une décision juridique sur le report du transfert de compétence ? Des discussions ne sont pas des décisions…c’est aux élus du Conseil Communautaire qu’il appartient de DECIDER.

 

Le report de ce type de décision coûte cher à la Collectivité en rendant la gestion du service Assainissement très lourde, voire impossible dans certains cas, pour une parfaite coordination entre les 3 communes et la CCO…chacune des 4 collectivités (les 3 communes et la CCO) gardant une part de compétence !...chacun a ses bouts de tuyaux et la CCO a en plus la station d’épuration et des postes de relèvements…(le budget CCO assainissement est d'environ 8 millions €, il faut y ajouter les budgets des 3 communes pour bien voit qu'il ne s'agit pas d'un sujet insignifiant mais d'une affaire sérieuse qui pèse lourd sur le contribuable et sur l'environnement)  

 

 

  

 

Partager cet article

Repost0

commentaires