Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 18:15

 

 

p j mercier 028762800 1020 12112012 Joël MERCIER élu à Château d'OLonne depuis 1995

 

Les premières déclarations du candidat Joël MERCIER mériteraient pour leur crédibilité d’être plus précises.

1) Ainsi sur la proposition de Yannick MOREAU, député maire d’Olonne sur Mer, concernant un « contrat d’avenir pour l’agglomération » Monsieur Joël MERCIER aurait pu s’exprimer plus clairement : Pour ou Contre ?

Certes, il peut ne pas être à l’aise puisqu’il est l'un des promoteurs de l’échec de la consultation sur la fusion faite en 2009 et qu’il a interdit aux castelolonnais de se prononcer : un vrai démocrate qui est contre la libre expression de la volonté populaire ! Dommage et bon à savoir. Mais tout le monde peut changer d’avis.

 

Réponse particulièrement évasive dans OUEST France du 25 septembre 2013 : « je suis surpris…préparer les rouages de la future communauté de communes qui pourrait devenir communauté d’agglomération. Le candidat se dit « disposé…à un renforcement des compétences intercommunales».  D’abord cet esquisse de réponse à une question claire  est difficile à comprendre…ce qui se conçoit bien… …on n’avance pas et pire, on retourne des années en arrière. L’équipe du Maire Jean-Yves BURNAUD dont Monsieur Joël MERCIER est le porte-parole (1er adjoint, vice-président de la CCO) avait déjà dit les mêmes choses en 2009. Il est dans les mêmes dispositions qu’en 2009 et rien n’a été fait depuis : pire, la situation de la CCO s’est dégradée : ingouvernable ! La réalité est que, pour Monsieur Joël MERCIER, si rien ne doit changer il lui faut le courage de le dire.

Il faut qu’il  dise clairement aux castelolonnais : « on ne change rien et on continue à avoir une CCO moribonde, coûteuse, inefficace, ingouvernable  et des communes séparées ». Il va falloir que le candidat Joël MERCIER prenne position avec précision par rapport à la proposition faite par Yannick MOREAU pour que nous  portions à la connaissance de nos lecteurs et des électeurs la position du candidat Joël MERCIER..

2) Deuxième approximation étonnante sur un tout autre  thèùme. Dans sa déclaration. Joël MERCIER dit: « L’évolution d’une collectivité passe par l’évolution de sa démographie Elle augmente régulièrement au Château »…Bizarre la population de Château d’Olonne est passée de 3838 habitants en 1962 à 12908 en 1999 : croissance extraordinaire. Mais depuis la démographie stagne : de 1999 à 2010 la population s’est accrue de 445 habitants passant de 12908 à 13353 ! Pour un candidat à la Mairie, élu depuis 18 ans, méconnaître l’évolution de la démographie de sa commune est une carence grave. C’est peut-être une erreur dite pour occulter la réalité d’une gestion catastrophique qui a rendu impossible l’installation des jeunes ménages et celle des autres familles à revenus moyens C’est le résultat d’une politique d’urbanisme non maîtrisée laissant libre cours à la spéculation foncière…pas de terrains à prix convenables, pas d’emplois…voilà le résultat d’une très mauvaise politique qu’a portée Joël MERCIER.

3) « Nous voulons développer une urbanisation maîtrisée ». C’est une bonne nouvelle mais alors pourquoi avoir, pendant des années, laissé se développer un urbanisme aussi anarchique que coûteux avec des lotissements écartés du centre-ville, des dents creuses avec des terrains en friche comme les BOURRELIERES, une ruine honteuse comme l’ancienne clinique…?

Les électeurs décidément auront de nombreuses questions à poser au responsable de cette situation qu’est Joël MERCIER. S’il organise, comme il l’annonce, du porte à porte et des réunions publiques donc des débats, ceux-ci pourront être intéressants. Un candidat élu depuis 18 ans annoncera qu’il fera ce qu’il n’a pas fait depuis qu’il tient les rênes de la ville.

Mais, décidément, Monsieur Joël MERCIER débute mal sa campagne…nous attendons un vrai programme qui annonce un vrai changement, des positions et propositions claires…avec le reproche que nous pourrons lui faire : pourquoi ne pas avoir fait cela plus tôt ? Il nous faudra rester positifs et objectifs.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain Rivier 04/10/2013 23:07


Quelqu'un qui a soutenu et cautionné une politique archaïque ne peut pas se désavouer. Rien a attendre pour les castelolonnais il est un homme du passé