Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 21:24
Joël MERCIER Maire de Château d'Olonne,

Joël MERCIER Maire de Château d'Olonne,

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous demander d'expliciter le pourquoi et le comment de la fusion ; que se passe-il au Pays d'olonne ? Et à Château d'Olonne ? Et pourquoi cette ville est contre la fusion...tentons de répondre à vos interrogations et tentons de forcer à la victoire de la voix de la raison : tous unis, on sera plus forts.

Explication de texte et  exhortations au bon sens.

 

LE TRAVAIL INTERCOMMUNAL POUR FAIRE ABOUTIR LA FUSION DEVIENT GRACE AU MAIRE DE CHÂTEAU D’OLONNE FOIRE D’EMPOIGNE, DEBALLAGE, DISCUSSION DE MARCHANDS DE TAPIS…et tous les coups sont permis !

Les propos de Joël MERCIER, maire de Château d’Olonne, qui se présente comme partenaire des deux autres communes voulant aboutir à la fusion sont particulièrement choquants. « Veut-on créer une ville nouvelle fusionnant les trois communes actuelles ou surtout donner l’oxygène nécessaire à une commune tout aussi à l’étroit dans son périmètre géographique que financier »

Quand on négocie une fusion chacun apporte du passif et de l’actif, des dettes et des ressources…Jamais Olonne sur Mer et Les Sables d’Olonne n’ont eu l’outrecuidance, la malhonnêteté de présenter leurs potentialités pour rabaisser leurs partenaires.

Un castelolonnais doit rester modeste : qui connaît Château d’Olonne ? et qui connaît Les Sables d’Olonne ? Nos visiteurs vont aux Sable d’Olonne pas à Château d’Olonne. S’il faut tout évaluer, alors regardons les choses en face : la notoriété des Sables d’Olonne n’a pas de prix.

Depuis des générations les Sables d’Olonne investissent pour une renommée et une attractivité internationale. Château d’Olonne n’est qu’une ville dortoir (agréable) dépendante de l’aura des Sables d’Olonne.

Que Monsieur le Maire de Château d’Olonne sache rester modeste et partenaire fiable dans les discussions avec ses collègues.

On est tombé très bas.

Nombreux sont les castelolonnais honteux de la tournure des évènements à cause de leur maire. Ils souffrent de la « maladresse » de leur nouveau maire, soutenu ostensiblement par l’ancien maire Jean-Yves BURNAUD qui tire les ficelles.

Aujourd’hui, il ne fait pas bon être castelolonnais quand on a des amis, des proches qui sont olonnais ou sablais. Merci Monsieur Joël MERCIER !

 

LA FUSION CE N’EST PAS CHÂTEAU d’OLONNE CONTRE LES SABLES D’OLONNE ET OLONNE SUR MER MAIS ALORS QUE CHERCHENT LES ELUS DE CHÂTEAU ?

S’il y a cet affrontement c’est qu’il est voulu, pensé…comme en 2009. Á Château d’Olonne on a encore les mêmes acteurs : Joël MERCIER, Isabelle DOAT et  Jean-Yves BURNAUD, qui a toujours dit que la fusion ne se ferait pas et qui continue à agir dans ce sens.

La gauche dite d’opposition a rejoint ce clan et y a perdu son âme et ses militants (voir les dernières élections).

Il faut donc oser rechercher les motivations de l’équipe de Joël MERCIER pour que, fusionnistes castelolonnais, on ne meurt pas idiots :

1) Quand on impose la construction d’une nouvelle mairie sur le schéma d’agencement de l’ancienne (copier-coller ) et avec comme gain seulement quelques centaines de m2 supplémentaires pour 4,6 millions d’euros c’est qu’on ne croît pas à la fusion.

 

Nous n’avons d’ailleurs jamais compris la phrase « Nous ne pouvons imaginer demain une commune nouvelle avec une seule mairie »…fusion OUI mais avec au moins 3 mairies : essayez de comprendre !...Notons d’ailleurs que la formule vient d’être changée…

 

2) Quand on change le statut de l’Office de Tourisme quand la fusion des 3 offices de Tourisme est programmée…

 

C’est qu’on ne croît pas à la fusion même pas à la mutualisation des moyens entre les 3 communes et la Communauté de Communes mais alors que cherche Château d'Olonne ?

 

A SUIVRE : POURQUOI LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE REJETTE LA FUSION ?...ET SORTIE DE CRISE

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Vannier 15/04/2015 09:17

Le commentaire d'un ami vivant dans cette ville dortoir m'a surpris hier, selon lui les Sables et Olonne sont surendettés et le but de la fusion est de faire payer les Castelolonnais.

Je suis sablais depuis ma naissance, je n'ai pas l'impression de vivre dans une ville au bord de la faillite. Je possède aussi des biens sur la Roche sur Yon et les impots dans la capitale de la Vendée sont nettement plus élevés.
S'il y a une référendum au Chateau le NON l'emporterais à coup sur au vue de la campagne de dénigrement actuel.

CACO 17/04/2015 14:36

L'intoxication que fait la majorité municipale de Château d'Olonne avec la complicité de la presse écrite locale est intolérable : va-t-on entre obligé de demander à tous les citoyens conscients de cet état de fait le boycott de la presse écrite locale ?