Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 10:37
DECHETS : la filière tri mécano biologique, méthanisation pollue terre, environnement, finances des contribuables...

Le TMB tri mécano biologique de vos déchets : voilà les dernières informations peu réconfortantes reçues :

 

A Angers Saint Barhélémy, les riverains nous adressent leurs voeux, les collectivités refusent de réceptionner les travaux depuis 4 ans de ce BIOPOLE TMB et les riverains souffrent toujours  :

"Une porcherie à cet endroit, n'aurait jamais été acceptée, et dieu sait que les odeurs n'auraient pas été à ce point, et aussi importantes. Les élus et administrations n'auraient jamais voulu d'un élevage qui "pollue", mais, ils ont bien acceptés la construction de cette usine à "m......". Qu'allons-nous devenir avec cette usine, pas encore réceptionnée, au bout de 4 ans d'exploitation ?

Les riverains ont de plus en plus de mal à accepter cette situation et ne voient pas, pour autant, d'issue à leurs problèmes ... Les nuisances olfactives perdurent et nous n'avons pas l'impression que cela va se terminer ! Allons-nous encore passer un Noël dans les mêmes conditions que les années précédentes ? Rien ne laisse à penser que ça va s'améliorer, puisque le temps est doux et les vents sont humides ... Bonne fêtes de fin d'année quand même !!!!!!!!!!!!! malgré les ODEURS ... "

Ajoutons à cela que les agriculteurs responsables refusent d'utiliser le peu de compost qui pourrait sortir de l'usine pour ne pas polluer leurs terres !

Bilan chiffré :156 jours d’odeurs dans l'année, 57 jours d’invasion de mouches, pollution 5 km à la ronde pour un coût de 60 millions d’euros.

 

A Montpellier : enterrer le compost dans un gouffre financier et asphyxier l'environnement

Voir:

http://www.olonnes.com/2015/01/nos-chers-dechets-montpellier-est-un-nouvel-exemple-de-ce-qu-il-ne-faut-pas-faire.html

 

Les élus de l'agglomération de Montpellier pour ne pas sombrer dans le ridicule en fermant l'usine pratiquent la fuite en avant en réinvestissant l'argent du contribuable ...mais chacun sait que dans le Sud de la France particulièrement le traitement de nos déchets est aussi une affaire financière et politique : voir Marseille, Montpeliier...

 

La VENDEE : on frise le scandale...

Le Plan Départemental de traitement des déchets est devenu obsolète malgré sa remise à jour en 2011. Il n'est plus question des 5 usines TMB pour un budget de 60 millions d'euros puisque déjà plus de 60 millions d'euros ont été dépensés pour seulement deux usines (Saint Christophe du Ligneron et Château d'Olonne).

Nos élus se sont trompés ou ont été trompés. Une clarification est nécessaire. Les citoyens veulent savoir et ont le droit de savoir.

Nombre d'associations citoyennes demandent un audit du fonctionnement des usinesTMB comme cela vient d'être promis à Montpellier.

Il serait intéressant que la Président du Conseil Général sortant lance cet audit pour céder son fauteuil en laissant une place propre et un beau sujet à traiter pour son sucesseur que ce soit Monsieur AUVINET ancien Président de Trivalis (syndicat départemental de traitement ds déchets ) ou un autre conseiller général.

Une bonne question... à poser à vos candidats aux élections départementales.

Mais pourquoi donc TRIVALIS qui est censé défendre les citoyens et d'élaborer une politique de traitement des déchets vendéens refuse-t-il cet audit ?

 

QU'EN PENSENT LES POUVOIRS PUBLICS ?

L'ADEME est l'opérateur de l'État pour accompagner la transition écologique et énergétique. C'est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous tutelle conjointe du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

L'ADEME est le grand prêtre des déchets pour la France. Il est le conseil et le bras exécuteur des décisons de notre Ministre de l'Environnement qui vient d'élaborer la loi relative à la transition énergétique qui prévoit

- d'interdire pour l'avenir la construction d'usines TMB,

- la généralisation du tri à la source des déchets alimentaires d’ici 2025 pour les utiliser comme nouvelles ressources, par exemple du compost pour les particuliers...problème : le tri à la source promu par nombre d'associations est l'anti TMB : que fera-t-on demain de nos usines qui nous ont tant coûté ?

-le renforcement du principe de proximité dans la gestion des déchets pour développer des cycles courts de réemploi et de recyclage ; 

-  la généralisation de la tarification incitative en matière de déchets, pour faire baisser les factures.

 

Ce que pense l'ADEME du TMB :

http://www.ademe.fr/expertises/dechets/passer-a-laction/tri-pretraitement/traitement-mecano-biologique

 

Le Danemark, la Suède, la Belgique, les Pays-Bas, et l'Allemagne ont mis en place une politique durable de gestion des déchets, faisant d'eux les meilleurs élèves européens en termes de traitement durable des ordures ménagères : moins de 5% des ordures sont stockés et une grande partie est recyclée selon les statistiques d'EUROSTAT.

La France reste un mauvais élève.

Il y a des solutions innovantes déjà mises en oeuvre avec succés, économiquement rentables, il y a des économies à faire...

Qu'attend-on pour instaurer une politique moderne et modèle de traitement de nos déchets en VENDEE particulièrement?

Partager cet article

Repost0

commentaires