Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 22:48

  DSC06249 une direction CLINIQUE qu'il ne faut pas suivre

 DSC06253 Ex  Entrée toutes vitres brisées

 Il est facile d'enfoncer des portes ouvertes : au propre, ici les portes de l'ancienne clinique de Château d'Olonne et au figuré aussi, car c'est encore une porte ouverte que de reparler "sécurité publique" dont le maintien est un devoir qui incombe au Maire qui doit faire face au vandalisme, à l'inconscience de certains, voire à la malveillanvce ! et ainsi toujours prévoir le pire !

 

Rien ne protège l'entrée ni n'avertit des dangers de cet immeuble abandonné au vandalisme où les pompiers ont déjà dû intervenir. La rue qui mène à cet immeuble reste ouverte comme s'il s'agissait d'une voie publique. L'ex cliniqque reste donc "ouverte au public" : terrain privé, immeuble ouvert à tout vent maintenant...). Des mesures doivent être prises ne serait-ce qu'au niveau sécurité. Qui doit prendre ces mesures ?

 

 

La Ville de Château d'Olonne vit une situation particulière : au cours de ses derniers mandats, le maire de Château d'Olonne, a été le directeur de la clinique, administrateur du groupe propriétaire exploitant de la clinique et gérant de la SCI pripriétaire du Site.

Puis, il a été décidé de fermer le site et d'implanter la clinique à l'entrée de l'agglomération en regroupant clinique et hôpital. voir  HOPITAL, SANTE...suite .

La clinique se situe sur un emplacement privilégié et elle est donc abandonnée depuis 2 ans, squattée, certains se servent en portes, fenêtres, matériels, mettent le feu, cassent..

Les habitants du Pays des Olonnes et particulièrement les castelolonnais se posent des questions sur le devenir de cette friche. Aussi les membres de l'opposition CAP VRAI ont été amenés à poser cette question écrite au maire, le mieux placé compte tenu de son passé professionnel à la clinique. Cette question a été "débattue" lors du Conseil Municipal du 31 janvier 2012.

 

 

 

    "ANCIENNE CLINIQUE DU VAL d’OLONNE

 

 

Dégradations, vols, squat, incendies…la situation de ce site, en entrée de ville, ne peut perdurer et la population a besoin de savoir :

- le devenir de ce site,

              - les responsabilités du propriétaire actuel.

 

Avec l’aménagement tant attendu du Rond Point et de la voirie sur la zone des OCEANES, nous allons avoir une zone en friches de plus pour faire le pendant de la zone du PUITS d’ENFER. C’est indigne d’une ville touristique et c’est indigne du Pays des Olonnes.

De plus, l’aménagement du Rond Point pourrait être certainement facilité en y incluant dans l’étude et la réalisation une partie du site de l’ancienne clinique.

 

Si cet espace et les locaux sont cédés par le groupe 3 H, propriétaire du site  à travers la SCI créée à cet effet, il faut le dire afin qu’on puisse engager avec les promoteurs potentiels le processus d’aménagement de cette zone et mettre immédiatement en œuvre les mesures de sécurisation du site qui doivent être annoncées. "

 

Le maire, dans sa réponse, ne peut ou ne veut pas apporter de réponse sur   le devenir du site. Il ya deux entreprises intéressées mais aucune offre laissant espérer un dénouement rapide...c'est un bien privé que les prppriétaires ne veulent pas brader.

L'utilisation du terrain est aussi soumise aux impératifs du PLU et cela peut bloquer s'il faut modifier le PLU pour rendre cette zone constructible selon les desiderata d'un acheteur.

Reste qu'il appartient au maire de veiller à la sécurité du site  et sur ce point il n'a pris aucun engagement. Il y a fort à parier qu'il en sait plus qu'il n'en a dit et que la vision de l'état du site est une horreur qu'on n'aurait pas certainement pas supportée de la part du citoyen LANDA.

 

 

    ...A SUIVRE...

.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

VANNIER 15/02/2012 12:21


Concernant la Clinique, comme vous le savez j'ai fais mon curieux en novembre dernier. J'ai constaté l'état lamentable
des locaux, mais aussi l'abandon de matériels médicaux dont certaines associations, notamment vendéenne auraient bien besoin.
Je vous demandais dans mon commentaire le nom de la SCI propriétaire ainsi que les noms des propriétaires des parts. Je faisais aussi part de mon regret concernant le silence radio de notre
pseudo presse locale.

CACO 15/02/2012 21:53


La SCI du Tachet est propriéaire de la clinique.Le gérant était encoore en 2007 Monsieur Jean Yves Burnaud maire de château d'olonne et ce jusqu'au mois de décembre 2008 identification 333 308 153
RCS La Roche sur Yon


Vannier 09/02/2012 12:12