Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 17:16

suite

retour en arrière :

TAFFENEAU : future usine de traitement de nos déchets

TMB, traitement de nos déchets : c'est parti pour l'usine à Château d'Olonne

DECHETS, ordures ménagères : cela s'améliore les vendéens "produisent moins de déchets ...

 

Ce vendredi 25 juin 2010, baigné de soleil, nos "officiels " posaient la première pierre de la future usine de Traitement Mecano Biologique de nos déchets vendéens au Taffeneau sur la commune de Château d'Olonne...vous n'aurez pas de photos de cette pose : votre serviteur quoiqu'élu et délégué à TRIVALIS n'y fut point convié : erreur ou traitement discriminatoire marquant le peu de considération que TRIVALIS (syndicat mixte départemental donc émanation du Conseil Général et des collectivités locales ) a envers la démocratie. Donc erreur ou mesure discréminatoire ? C'est à TRIVALIS de nous répondre.

 

Donc votre serviteur est resté à la porte avec le petit groupe "d'opposants" au TMB qui ont fait leur pose de première pierre, à leur manière, en s'installant à l'entrée de l'ancienne usine et en proposant des solutions alternatives. 

 

DSC07858DSC07862 Expositions, pancartes attendaient donc les officiels à l'entrée de l'Usine .

On peut trier individuellemnt plus et mieux, on peut créer des plateformes de compostage collectif, augmenter le tri à la source, éduquer, étendre la collecte sélective envisagée par le Grenelle de l'environnement : les alternatives existent, on peut se passer d'usine TMB en Vendée. Voilà quelques propositions de ces  "opposants-proposants" .

 

Résumons la situation et reposons les questions restées sans réponse :

 

Avant tout rappelons que le Plan Départemental d'élimination des déchets part d'un constat clair et incontestable : la Vendée, faute de moyens, est dans l'obligation d'exporter ses déchets. Donc, il faut trouver une solution. C'est celle du TMB + centre d'enfouissement qui a été choisie et/ou imposée. Mais la  solution choisie est-elle la bonne ?

 

- le site du Taffeneau est situé sur les sources du Tanchet...n'y avait-il pas un autre site moins dangereux au point de vue de sauvegarde de l'environnement et du respect de la loi sur l'eau?

 

- le procédé TMB n'élimine pas les matières dangereuses toxiques contenues dans nos poubelles. Celles-ci  traitées seulement mécaniquement donc non éliminées vont être épandues sur nos terres cultivables et polluer la chaîne alimentaire pendant des générations. Qui peut garantir l'inocuité de ce compost ? Qui sera responsable ?

 

- le compost produit par l'usine (22 000 tonnes /an) comme les déchets en attente de traitement durant la saison estivale (l'usine ne peut traiter que les déchets correspondant à 120 000 habitants pour une population qui atteint 200 000 habitants en saison estivale) devront être stockés : les bâtiments prévus à cet effet (stockage en milieu confiné pour ne pas polluer l'environnement) ne permettront pas un stockge suffisant. Nous n'avons pas été démentis sur ce point inscrit dans le registre de l'enquête publique. Nous attendons ces calculs aisément réalisables.

 

- La Catalogne, les Pays Bas, la Suisse...ont abandonné le filière épandage du compost : pourquoi ? et nous vendéens, on fonce, tête baissée, dans cette voie.

 

- la qualité du compost produit et contrôlé doit correspondre aux normes française et européenne actuelles. Celles-ci vont  devenir plus restrictives. L'usine à compost dont on pose la première pierre ne servira alors plus à rien, comme la précédente sur le site qui devra être détruite. Est-il raisonnable de s'arquebouter sur une décision qui peut  mener à une impasse véritable, gouffre financier?

 

- au départ le coût des usines TMB était de 50 millions d'euros pour 5 unités...on passe à 78 milions d'euros (dernier chiffre connu pour 3 unités)...expliquez-nous cette dérive financière ?

 

Ce problème de nos déchets est très grave et les solutions très nombreuses aucun système ne sera la panacée...nous ne nions pas ces évidences mais avons le sentiment que les élus ont fait un choix sans une bonne connaissance du dossier, que les élus ont été trompés...et c'est cela que nous déplorons car les conséquences de ce mauvais choix seront très graves et devront être supportées par les générations actuelles et futures.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

microneedle derma roller 17/03/2014 12:57

TMB treatment of our waste: it is up to the factory in Château d'Olonne is a very informative and interesting update for the people and the readers to learn and collect necessary information about the public health and hygiene. I will come back for more.