Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 15:09

   

LES RESTRICTIONS VONT-ELLES DURER EN VENDEE ? SE PERENNISER,  MAIS DEMAIN…

 

Ce mardi 28 juin 2011, le ciel est redevenu gris sur la VENDEE : quelques orages, quelques millimètres d’eau mais si peu !

 

Le temps de faire un peu le rappel des événements qui se sont succédés ces dernières semaines et qui concernent le manque d’eau potable en Vendée;

 

Nous vous avons donné un bilan pas très optimiste «EAU en VENDEE : danger suite aux imprévisions des responsables départementaux et responsabilités de règlements inadaptés  .

 

  Il ne faut pas oublier trois données typiquement vendéennes :

 l- la pluviométrie en Vendée est suffisante pour les besoins présents et à venir,

 - il va manquer une capacité de stockage de 5 à 10 millions de m3 d'eau (la capacité actuelle de stockage est de  50 millions de m3)

 - 93 % de l'eau potable provient de l'eau de surface et seulement 7% de captage.

On pourrait aussi ajouter le fait que la Vendée, pays à vocation touristique, voit l'été sa population s'accroître considérablmement et donc la consommation d'eau elle aussi croître au moment où la pluviométrie est au plus bas.

  atlanta 26 mai 2011 009

 

Face à une certaine inertie au niveau des décideurs et à certaines colères, on vient d'aboutir à des promesses et à un plan d’actions.

 

La réaction du Conseil Général de la Vendée la semaine dernière a été la suivante :

 

« L’alimentation en eau potable constitue un enjeu prioritaire pour la Vendée, tant pour ses aspects de salubrité publique que pour son rôle moteur indispensable dans le développement démographique et économique.

Au lendemain de l’annonce par le Préfet de la Vendée de la non-mise à enquête publique, du projet de barrage sur l’Auzance, l’Assemblée Départementale a voté vendredi matin une motion dans laquelle elle soutient la solution dite du « bouquet d’alternatives » pour mobiliser de nouvelles ressources en eau, demandant à Vendée Eau de tout mettre en œuvre pour augmenter la capacité de production et assurer ainsi l’alimentation en eau potable des Vendéens. »

Voilà les promesses faites.

 

Certes, tout ne se fait pas d’un coup de baguette magique et les divers projets qui concernent :

-         le captage,

-         les interconnexions interdépartementales des réseaux,

-          l'augmentation des cacacités de stockage ,

 -         les interconnexions entre barrages…

ne verront leur réalisation qu'au cours des années qui viennent.

 

Il faudra encore vivre sans. En attendant, en avril ou mai 2012 voire 2013, les arrêtés préfectoraux de restrictions de l’usage de l’eau seront publiés. A moins que la météo nous joue un "mauvais tour"et que nous soyons arrosés plus que d'habitude pour faire mentir les prévisionnistes. 

  

On va juger aussi maintenant la capacité du Syndicat départemental de se mobiliser et des élus responsables de faire en sorte que « leur » syndicat force l’allure.

 

NIVEAUX ET VOLUMES STOCKES DANS LES RETENUES DE VENDEE EAU

situation au 26 juin 2011

RETENUES
Volume maxi
(m3)
Volume stocké
(m3)
Taux de
remplissage
MERVENT 8 300 000 5 160 000 62%
PIERRE BRUNE 3 000 000 1 600 000 53%
ALBERT 3 000 000 1 470 000 49%
APREMONT 3 800 000 2 600 000 68%
JAUNAY / La Baudrière 3 700 000 2 880 000 78%
SORIN / Finfarine 1 500 000 1 230 000 82%
GRAON 3 600 000 3 030 000 84%
MARILLET / La Moinie 7 200 000 5 690 000 79%
ROCHEREAU 5 100 000 4 490 000 88%
ANGLE GUIGNARD 1 800 000 1 700 000 94%
BULTIERE / Preuilly 5 000 000 3 990 000 80%
VOURAIE 5 400 000 4 270 000 79%
Total 51 400 000 38 110 000
TAUX DE REMPLISSAGE : 74,1%

Partager cet article

Repost0

commentaires

oui 15/01/2015 17:02

oiu