Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 17:09

 

03437.jpg

 

A l'ordre du jour de ce Conseil Municipal deux sujets concernant le "complexe aquatique communautaire" : révision du PLU et permis de construire.

L'opposition CAP VRAI est intervenue sur ce sujet

Elle dit « Oui pour une piscine à Château d'Olonne » car égoïstement (en tant que castelolonnais on peut estimer que c'est une bonne affaire pour Château d'Olonne). En effet, les charges de fonctionnement et l’investissement incomberont à la Communauté de Communes des Olonnes CCO et non à la ville de Château d'Olonne et les castelolonnais seront les premiers bénéficiaires. C’est ainsi que se crée la solidarité intercommunale ! Chacun pour soi…surtout si c’est l’autre qui paye !

Mais quand on dépasse cet aspect égoïste et qu'on regarde l'intérêt général il faut oser être critique d'où l'intervention de l'opposition CAP VRAI ,lors de ce Conseil, et les explications qui vont suivre :

 

"Ce n’est pas le projet qui avait été annoncé : parti d’un complexe aquatique on en est rendu à une simple piscine scolaire aménagé. Pour le même engagement financier, il y avait mieux à faire. Et pour encore un peu plus, il y avait la possibilité de créer un équipement structurant cantonal à vocations multiples dont la gestion aurait été moins coûteuse.

La Ville de Château d'Olonne fait un cadeau en offrant un terrain de 12.000 m² alors que si le projet d'implantation à la VANNERIE avait été retenu comme initialement prévu, ce terrain aurait pu recevoir une autre destination.

Pourquoi de vrais complexes aquatiques à CHALLANS, LA ROCHE SUR YON ? et, encore une fois, rien de correspondant  au Pays des Olonnes ?"

La réponse difficilement compréhensible des représentants de la majorité a été que l'investissement de 8 millions soit effectué aus Plesses  ou à la VANNERIE cela revient au même et que l'intérêt du site choisi est que le terrain est disponible : le projet pourrait être mené à bonne fin pour mi 2014.Cet argument ne tient pas quand on voit que le futur DATA CENTER lancé fin 2012 verra le jour sur le site de la VANNERIE en 2013...il y a donc bien des possibilités d'utiliser des terrains CCO sur le site de la VANNERIE pour des investissements dans des délais trés brefs. Faire vite et mieux était possible sur le site de la VANNERIE...il suffisait d'une volonté politique.

Quant à un investissement pour un vrai compexe aquatique, il autrait été plus coûteux mais rentabilisable...à voir dans les prochains articles

CCO-avant-projet-2012-10.jpg

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alain RIVIER 02/11/2012 19:45


L'essentiel était surtout de couper l'herbe sous le pied de Yannick Moreau ! Impéritie et règlement de comptes osnt les fers d elance de Conseil municipal.