Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 21:56
 
Quand la politique et le manque de sang-froid et de correction l'emportent sur le dialogue et la courtoisie
  DSC05682
GUEDON dsc06133.jpg
Conseil communautaire du vendredi 30 mars 2011
On nous communique ce texte
 
"En tant qu' auditeur libre j'ai à nouveau assisté au conseil communautaire. Celui ci a dérogé aux   règles élémentaires de bonne tenue qui devraient être obligatoires dans une telle assemblée.
Cette séance avait à approuver les comptes administratifs 2011 et approuvé le budget 2012.
Le budget est important et il aurait été tout à fait normal que les conseillers communautaires   nommés se posent la question : pouvons nous alléger la pression fiscale?
Jean-Claude Rossignol est intervenu dans ce sens et a, en particulier, fait remarquer la distribution   d'un document d'information pour un coût de plus de 200 000 euros.
 
Le président de la CCO a pris la parole en disant que cela avait été vu à la dernière commission.
 
Jean -Claude Rossignol répliquant qu'à cette dernière commission il y avait 43 questions et que, aucun document préparatoire n'avait été communiqué comme le veut la règle.
 Le maire des Sables s'est emporté disant à Jean-claude Rossignol qu'au lieu d'aller voir sa famille aux U.S.A.,  il aurait pu assister aux commissions, travailler ses dossiers et être parfaitement au courant de ce qui y était dit .
( Jean-Claude Rossignol n'était pas aux U.S.A. mais s'est fait opérer d'un genou)
Jean Claude Rossignol  a quitté la salle.   
             
Dans ce climat très tendu Claude Durand, conseiller municipal adjoint au maire d'Olonne, a voulu faire revenir le   Président Louis Guédon à de meilleurs sentiments vis à vis de Monsieur Rossignol. Mal lui en à pris. Louis Guédon ,dans un brouhaha indescriptible, ne lui a pas laissé la parole,lui faisant la remontrance que c'était une attaque orienté et très politique. Le calme légendaire de Claude Durand  n'a pas suffi pour qu'il puisse s'exprimer.
Ce soir nous avons vécu un déni de démocratie ou le droit d'expression à été bafoué."
 
Un auditeur
 
 marianne baillonnée-copie-1
  
 Nous espérons que Monsier le Député Maire, Louis GUEDON, Président de la Communauté de Communes des Olonnes, voudra bien s'exprimer en répondant à cet auditeur sur  ce triste Conseil Communautaire du 30 mars 2012   
 
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Il déraille, il déraille ! Rien d'étonnant à cela, l'âge, l'usure du pouvoir, sa "très haute estime" de lui-même (très dangeureux pour le psychiatre Chrsitophe André : in "L'estime de
Soi, Ets. Odile Jacob). Cette impertinance a avoir raison sur tout mais plus grave son absence d'information. Par ailleurs, la vie privée de Jean Claude Rossignol ne regarde pas le ci-deavnt
Guédon. Surtout quand on se trompe avec un tel degré d'erreur. Quand je pense qu'il va sollicter un nouveau mandat. je plains les Sablais ! Ah ! Quelle soupe est bonne ! Et, les deux font bien la
paire (vous voyez à qui je fais allusion pour le deuxième) : Aucun sens de la mesure démocratique, aucun respect de leur opposition, mépris du citoyen, aucune sesn du discernement même le plus
élementaire etc. Tout cela est bien affligeant, mais il y a encore des lèche-bottes et de sobligés pour les flatter. Si j'étais resté aux Pays des Olones pour la première en 20 ans, je n'aurais
pas voter pour Louis Guédon. Ces caciques qui s'accrochent à leur petite parcelle de pouvoir m'agace, sauf les béni-ouioui.  
Répondre


Nous ne dramatisons pas la situation et avant tout notre souhait répété sur ce blog est que, pour l'intérêt général, la CCO doit vivre avec une parfaite entente entre les 3 maires. C'est clair
mais quasiment impossible. En efft, aprés les reproches graves  qu'a faits Loius GUEDON à JY BURNAUD maire de Château d'Olone sur les dossiers de la Ferme de Villeneuve et du pôle de
Santé où le Maire de Château d'Olonne s'est fait rappeler à l'ordre 'rappel à la loi) par le Procureur de la République et oiùil a mis en grande difficumlté Louis GUEDON...voici que Louis Guedon
et JP BURNAUD s'allient de nouveau  contre Yannick MOREAU maire d'Olonne sur Mer..d'où le choix de la piscine à Château d'Olonne.


Oui on peut poser la question : l'intérêt général prime-t-il encore sur les intérêts des alliances électorales passgères voire contre nature.


Cet aspect de la politique ne nous intéresse pas...nous demadonx aux élus de gérer et de gérer au mieux et parfois il faut leur rappeler qu'ils ne font peut-être pas les meilleurs choix pour le
Pays des olonnes. Notre rôle apolitique et citoyen s'arrête là.