Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 11:28

  canton

 

  LE CANTON DES SABLES D'OLONNE

 

L'empillement des strutures territoriales à revoir en période de crise donc de recherche d'économies et d'efficacité

 

Les citoyens du Pays des Olonnes l’ignorent certainement mais il existe une structure cantonale  dite Syndicat Mixte du Canton des Olonnes qui réunit les 6 communes du canton (Les Sables d’Olonne, Olonne sur mer, Château d’Olonne, Vairé, Sainte Foy, IIe d’Olonne) soit les deux communautés de communes : Communauté de Communes des Olonnes : CCO et Communauté de Communes de l’Auzance et de la Vertonne : CCAV.

 

Cette institution fait donc partie du mille feuilles  des structures qui, en France,  s'empllent, complexifient les circuits de décision, coûtent cher et qui pèsent lourd dans le fonctionnement des collectivités territoriales.

Ses compétences sont limitées : SCOT, SIG et surtout Tourisme (plaquettes, salons…). C’est encore une structure de plus  qui traite du tourisme !

 

Son budget de fonctionnement passe de 604.507.63 € en 2011 à 672.5045,75 euros en 2012 soit + 11.25% : est-ce raisonnable en période de crise ?(même si 2012 est l’année de Vendée Globe)?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain Rivier 06/04/2012 10:14


Les cantons ne servent à rien.Crées en 1789 et repris par la Constitution de 1791 ils devraient être supprimés depuis belle lurette. Il en est de même des départements auquels ils sont associés.
Cett réforme adminsiitrative et politique est impérative si la France veut avancer et assainir ses finances publiques nationales et locales. Mais, c'est hélas sans compter sur l'ego démesuré de
nos conseillers généraux par ailleurs ne conseillent plus rien depuis bien longtemps. Le vrai pouvoir etant dans les mains des Prédsidents et de leurs cabinets. D'ailleurs, vous voyez que ni
Guédon ni Burnaud les "Grands Ordonateurs" des "mauvaises décisions" qui provoquent le "massacre économique et social" du pays des Olonnes ne sont jamais battus pour le rester. Il est préférable
d'être maire et/ou député-maire que conseiller général. Triste bilan dont ils ne devraient pas être fiers mais ils continuent de pavaner sans pudeur