Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 10:28
GREFFE D'UN POUMON AU CENTRE-VILLE DES SABLES D'OLONNE

"LES ROSES" ONT MOINS D'ÉPINES AUX SABLES D'OLONNE

Le camping des Roses restera pour les privilégiés qui ont pu y établir un nid sympathique un souvenir un peu douloureux avec une grosse nostalgie.

Nous ne savons si cette présentation du futur parc pourra mettre un peu de baume sur leurs plaies mais au moins les habitants du quartier, les touristes, tous les habitants de l'Agglomération pourront dans quelque temps apprécier ce havre de paix et de verdure qui se met en place.

Maintenant il reste au temps et aux mains expertes des personnels de la Ville des Sables d'Olonne de faire pousser plantes, arbres, arbustes, pelouses...

Espérons que l'hôpital qui jouxte l'ensemble pourra aussi retrouver vite une affectation digne du site

GREFFE D'UN POUMON AU CENTRE-VILLE DES SABLES D'OLONNE

Partager cet article

Repost0

commentaires

MARTIN 12/06/2018 15:46

Etrange ce jardin avec des jeux d'enfants dominés par une antenne hertzienne énooooorrrrme qui va les tuer au pire ou les handicaper à vie au moins...Que fait le ministère de l'écologie pour interdire ce site lamentable qui donne bonne conscience à des élus indignes de ce beau nom qu'est la démocratie?

REGUIGNE REGIS 30/04/2017 14:39

Camping des roses = épines drues et vénéneuses pour les anciens propriétaires ( 72 ! ) de mobiles - homes et de chalets sur le terrain ! Virés , au prétexte de réalisation de 50 maisons pour 250 arrivants , soit 2 parents et 3 enfants par ménage , cela pour sauver les écoles des Sables et rajeunir la population de la ville . Joli discours , jolis arguments , totalement intenables aujourd'hui devvant les " expulsés " du camping car , chiffres à l ' appui , les affirmations tenues dans le Ouest France du 21/11/2014 pour le compte de monsieur le maire par son adjoint avec délégation sur ces chiffres , cet affichage est loin des réalités ce jour . Donc , aucune consolation , aucune , au contraire pour les anciens résidents du camping ! Alors , compris ?

REGUIGNE REGIS 05/05/2017 20:20

Et quelles épines !