Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 15:13


















Une leçon pour un avenir apaisé ?

 

 

Supposez que vous construisiez sur un terrain qui ne vous appartient pas…

 

Supposez que ce terrain en plus soit grevé de servitudes qui vous obligent à diminuer votre surface habitable, à modifier votre projet…

 

Et supposez que, passant outre à toutes ces contraintes légales, réglementaires vous construisiez quand même comme vous l’entendez…

 

…vous vous trouveriez dans la situation d’un promoteur, de la Ville de Château d’Olonne, d’un maitre d’œuvre et d’un maître d’ouvrage construisant en toute illégalité en ne sachant plus comment régulariser une situation aussi complexe que pourrie, faute d’avoir suivi les règles de base que les mêmes imposent aux particuliers…

 

Il faudra pourtant une « opération vérité-légalité » pour sortir de l’impasse où nous a conduits dans cette malheureuse affaire, Monsieur le Maire de Château d’Olonne et ceux qui l’ont suivi.

 

Ce serait si simple !

 

Il suffit de reconnaître ses erreurs et ses fautes (et qui n’en commet pas ?), de faire le ménage, de négocier, de cesser de prendre notre ville pour un terrain de jeux où les intérêts personnels de certains l’emportent trop souvent sur l’intérêt général…il suffit que majorité et opposition s’engagent à agir toujours en toute clarté et à respecter en tous points la loi et la démocratie.

 

Et tout rentrera dans l’ordre et nous vivrons tellement plus heureux : majorité et opposition au service des castelolonnais pour de beaux projets collectifs au Pays des Olonnes…et nous savons que des membres de la majorité n’aspirent qu’à cela…c’est une main que nous lui tendons et, soyez en sûrs, sans arrière pensées…

 

Et puis, l’opposition constructive continuera à veiller afin que les mauvaises habitudes ne resurgissent pas. Mais elle n’aura même plus à intervenir chacun ayant à cœur d’honorer la parole donnée.

 

À suivre…nous l’espérons…

Partager cet article

Repost0

commentaires