Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 12:20
Gilbert GROSS

Gilbert GROSS

GILBERT GROSS une figure au Pays d’Olonne

 

1) L’HOMME

 

Gilbert GROSS est né le 30 juillet 1925 à NANCY

...il avait donc 14 ans lors de la déclaration de guerre en 1939…voir la suite...comment le jeune homme a vécu cette période et une vie à rebondissements.

Marié, père de 3 enfants, grand-père de 7 petits enfants, arrière-grand-père de 4 arrière-petits-enfants : un long chemin avec son épouse qui les mène doucement mais sûrement vers leur 70 ans de mariage.

 

- Vous  faites partie des gens qui ont eu à choisir après 1940. Comment avez-vous vécu ce choix, réistant actif à 17 ans ?

« Effectivement, à 17 ans et demi j’ai décidé de m’engager, de suivre la voie de ceux qui résistaient. Mon appartenance officielle à la Résistance a été reconnue pour la période du 1er juillet 1943 au 13 septembre 1944, date à laquelle je me suis engagé pour 3 ans portés à 5 ans.

J’ai été rayé des cadres d’active en août 1949 et versé dans la réserve que j’ai servie fidèlement…jusqu’au grade de commandant en 1977. »

 

- Vous êtes un homme de cœur et de fidélité comme vous venez de le dire pour votre relation avec l'armée et la résistance. Quels sont vos mots préférés ? L’humaniste décideur nous répond :

« L’homme d’abord » et « j’assume : je suis réaliste, cartésien et je prends les situations telles qu’elles se présentent …j’assume »

 

- Vous avez été un grand voyageur parti de l’Est de la France votre terre natale, quelles sont vos grandes étapes professionnelles Il y a eu la guerre…mais professionnellement ?

« Effectivement j’ai quitté l’Est, l’armée m’a fait connaître le Maroc, la Tunisie, la Bourgogne, le Centre de la France. Après l’épisode militaire, j’ai mené une carrière de cadre administratif, contrôleur de gestion, directeur administratif et financier…jusqu’en 1982…Cela m’a permis de prendre pied en Pays de Loire avec quelques détours par le Maroc encore puis la Cote d’Ivoire avant mon arrimage à Olonne sur Mer où j’ai pu y prendre ma retraite après y avoir commencé à poser mes premières valises dès 1980."

 

- Quel est l’homme que vous admirez le plus?

« De Gaulle : il a ramassé l’épée brisée, s’est levé et a dit nous vaincrons. La flamme de la Résistance ne s’éteindra pas et nous suivions. »

 

- Un hobby, une passion ?

« L’Opéra d’abord WAGNER ,je suis de l’est, puis Mozart et enfin VERDI... je ne suis pas un latin !»

 

- Nous serions incomplet si nous ne parlions pas de votre attachement à la franc-maçonnerie à laquelle vous avez aussi beaucoup donné.

« Effectivement, j’ai été initié en 1972…et j’ai servi diverses loges jusqu’en 2007. J’ai eu l’honneur de me voir confier des responsabilités au niveau national au Grand Orient de France. Je suis un fidèle en amitiés et en pensées».

 

A SUIVRE : L'HOMME PUBLIC

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires